Fosses protohistoriques, fossé et trou de poteau - 010s008

Découverte, lors d’un diagnostic archéologique, de deux fosses, d’un fossé et d’un trou de poteau.

  • Le trou de poteau, de 0,40 m de diamètre pour 0,20 m de profondeur conservée, est isolé, sans structure? associée sur les 63 m2 alentour, et n’a pas livré de mobilier.
  • Les deux fosses sont situées à une trentaine de mètres au sud.
    • L’une, de forme ovale, mesure 3,10 m sur 2,10 m et n’est conservée que sur 0,20 m de profondeur ; elle a livré un abondant mobilier céramique? du Bronze final III.
    • L’autre, de 2,50 m sur 1,60 m est profonde de 0,30 m et correspond peut être à deux fosses accolées ; le matériel y est moins abondant et moins caractéristique.
  • Le fossé, situé à 45 m environ au nord-est des fosses et 20 m à l’est du trou de poteau, est orienté sud-est - nord-ouest ; fouillé sur plus de 2 mètres, il est large de 0,70 à 0,90 m et profond de 0,30 à 0,40 m ; son profil est en V et son fond arrondi ; il n’a livré qu’un tesson de céramique non-tourné. Il borde au nord une couche sableuse, de couleur brun foncé et d’aspect marbré, épaisse de 0,20 m, couvrant une surface de 20 m de long et d’au moins 6,50 m de large. Cette couche, dont la relation avec le fossé n’a pu être clairement mise en évidence, a livré une cinquantaine de tessons de céramique non-tournée. Il peut s’agir du remplissage d’une structure peu profonde, une mare par exemple, voire d’un dépôt naturel dans une petite dépression où aurait été piégé du mobilier issu de l’occupation attestée par les structures voisines.
    Compte tenu de l’inégale répartition du mobilier, il n’apparait toutefois pas possible d’établir avec certitude la contemporanéité des structures entre elles et de celles-ci avec la couche sombre. Si cette contemporanéité était avérée, la nature du site n’en continuerait pas moins à demeurer problématique. Le mobilier céramique issu de la grande fosse, attribuable au Bonze final III, comprend des écuelles tronconiques avec marli, un bol à bord rentrant et incisé, un petit pot à panse globuleuse, des petits gobelets, un couvercle tronconique à marli et des pots. Le couvercle présente deux orifices disposés sous la lèvre et percés avant cuisson. La seconde fosse a en particulier livré un tesson de forme atypique. La céramique peut être comparée à celles trouvées en Seine-et-Marne, à Changis-sur-Marne, cannes-Ecluses et à l’abbaye Saint-Séverin de Château-Landon.
Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
15/08/2000
Code site
010s008
Date de découverte ou d'enquête
2000
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
inorganisé
Niveau d'interprétation
indice d'occupation
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/1000
Nature du site
enfoui
État actuel
conservé
Structures
fosse (2) ; fossé (1) ; trou de poteau (1) ; couche archéologique-géologique
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
associé aux structures
Inventaire mobilier
Fosse St.2.céramique non-tournée : 211 t. dont 26 bords et 3 fonds..torchis : 48 fragments.Fossé St.3.céramique non-tournée : 1 t.Fosse St.4.céramique non-tournée : 21 t. dont 1 bord..torchis : 3 fragments.US103.céramique non-tournée : 2 t..grès du Beauvaisis : 1 t..pâte beige non-glaçurée : 5 t..pâte beige glaçuée vert : 1 t.US105.céramique non-tournée : 52 t. dont 2 bords et 1 fond..torchis : 1 fragment.
Chronologie début
Age du Bronze final
Chronologie fin
Age du Bronze final
Datation initiale
-950
Datation finale
-801
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
terminus ante quem
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 43-49 rue Edouard Vaillant
Chronologies

Autres protections (Bondy)