014s001

21 novembre 2018

Aucune structure? n’a été mis en évidence lors d’une fouille si ce n’est une nappe de cendre circulaire. Mais faute de contenir du mobilier, elle ne peut être associé au site de façon certaine. Il pourrait ainsi tout à fait s’agir d’un foyer de charbonnier moderne ou contemporain. A une vingtaine de centimètres de profondeur dans le sable a été mis au jour une zone de concentration de mobilier de 50 à 60m de côté comprenant 101 outils ou fragments d’outils (lames, lamelles, couteaux à dos, racloirs, perçoirs, haches, percuteurs), 283 éclats et 2 nucleus attribuable au Néolithique. L’essentiel du mobilier se concentrait dans une zone plus réduite, de 20 à 30 m de côté. Des pièces éparses ont été également découverte à l’est et au nord-ouest du site, dans un rayon d’environ 120 m. Parmi ces pièces, on remarque en particulier une hache en quartzite piquetée, au tranchant poli et usé sur une seule face, de section ellipsoïdale à circulaire vers le talon, de 17,3 cm de long, 5,2 cm de large et 3,6 cm d’épaisseur, ne provenant de toute évidence pas de la région, ainsi qu’un éclat de silex à patine jaunâtre peut-être attribuable au Périgordien. Cette pièce très érodée est sans résiduelle quoiqu’elle est ait été découverte juste à la base des limons, juste au-dessus des marnes. Une lame trouvée à proximité pourrait être contemporaine.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
21/10/1995
Code site
014s001
Date de découverte ou d'enquête
1964
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
inorganisé
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation inconnue dans emprise connue
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/1000
Nature du site
enfoui
État actuel
détruit
Structures
foyer (1)
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
concentré dans une couche sédimentaire
Inventaire mobilier
Mobilier issu de la fouille A. Dejouy, 1964 3 lames brutes 4 lamelles brutes 15 lames retouchées 5 lames utilisées 1 fragment de lame à coche 1 lame trnquée 1 lamelle retouchée 8 couteaux à dos 15 grattoirs sur éclats 5 racloirs 1 éclat à coche 2 perçoirs 1 taraud 1 perçoir/racloir 2 pièces bifaciales, losangiques 30 éclats retouchés 3 fragments de haches polies 1 hache polie, retaillée, au tranchant lustrée 2 percuteurs en grès 2 nucleus 283 éclats
Chronologie début
Néolithique
Chronologie fin
Néolithique
Datation initiale
-4800
Datation finale
-1501
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
terminus ante quem
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • rue Emile Zola ; allée Jules Renard ; allée Romain Rolland
  • rue Emile Zola ; allée Jules Renard ; allée Romain Rolland
  • rue Emile Zola ; allée Jules Renard ; allée Romain Rolland
  • rue Emile Zola ; allée Jules Renard ; allée Romain Rolland
Chronologies

Dénomination