050s030

Un diagnostic archéologique a amené la découverte les restes d’un aménagement probablement attribuable à l’époque moderne. Il s’agit d’un bloc calcaire situé dans le fond d’une tranchée remplie de petits blocs calcaires de même nature et de restes de mortier et, à l’est, de 2 tranchées de récupération, creusées à l’aplomb de murs ou de substruction constitués de grandes pierres de taille calcaires, dont un seul bloc de grandes dimensions (50 cm x 100 cm x 50 cm) est resté en place. Restituer la construction initiale est difficile, compte tenu de l’importance de la récupération. De même, sa datation est délicate : la première assise repose dans les limons bruns, à un niveau où plusieurs fers à chevaux disposés à plat ont été observés ; il s’agit là d’un niveau de circulation contemporain de la structure?. Les caractères du mortier de liaison indiquent quant à elles une datation moderne. L’hypothèse d’une construction annexe du château de Ville Evrard est de fait plausible. On peut être tenté de dater les tranchées de récupération de la construction du canal latéral à la Marne Vaires-Neuilly, entre 1848 et 1862. L’exutoire du canal croise en effet les structures (figure 30), et les tranchées de récupération semblent partir de ce point de contact.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Code site
050s030
Source
carte archéologique départementale
Précision emprise
localisation connue et limites supposées
Appréciation de localisation
1/2000
Structures
bâtiment
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
associé aux structures
Chronologie début
Epoque moderne
Chronologie fin
Epoque moderne
Datation initiale
1501
Datation finale
1800
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
terminus ante quem
Type d’étude et de recherche

Localisation
Chronologies