051s026

Des fourches patibulaires sont figurées sur la carte de Delagrive (1740). En 1258, le conseil du Roi donne raison à Saint-Martin-des-Champs contre le prévôt de Paris quant à l’exercice de la justice de Noisy. Les moines font alors ériger des fourches patibulaires à l’angle du Chemin de Villiers et du Pavé Neuf ; mais le prévôt de Paris les fait aussitôt abattre : les moines font alors appel et un arrêt du parlement du 13 décembre 1258 leur donne raison et ordonne le rétablissement des fourches.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
16/03/2004
Code site
051s026
Date de découverte ou d'enquête
2004
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation inconnue dans emprise connue
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/2000
Nature du site
hors du sol
État actuel
détruit
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Epoque moderne
Chronologie fin
Epoque moderne
Datation initiale
1740
Datation finale
1740
Qualification datation initiale
première attestation
Qualification datation finale
dernière attestation

Illustrations

"Paris et environs. Feuille II" (détail)

"Paris et environs. Feuille II" (détail) ; fourches patibulaires à Noisy-le-Grand ; état époque (...)
N° 812 - jpg - 600 × 449 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 449 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 30 juin 2004
Fichier 812_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • rue Armand Gundhardt
Chronologies

Dénomination

Autres protections (Noisy-le-Grand)

0 | 5 | 10 | Tout afficher