059s003

Vers 1425, Regnault Fréron, qui possède un hôtel avec cour et colombier, est dépossédé de ses biens au profit de Jean Gilles par Henri VI d’Angleterre. Ce manoir ne peut être situé. Le cadatre napoléonien mentionne néanmoins un lieu-dit Le Colombier (peut-être attesté dès 1430), dans l’angle des actuelles rues Etienne Dolet et Frédéric Lemaitre, au nord. Par ailleurs, La carte de Delagrive (1740) figure plusieurs résidences importantes : une dans l’angle des rues Etienne Dolet et Frédéric Lemaitre, au sud ; trois dans l’angle de la rue Guérout et de la rue Etienne Dolet, au sud ; une dans l’angle de la rue Guérout et de la rue de Paris. Noter par ailleurs que le 18 août 1609, Jacques Doublet, cenier de l’abbaye, loue à Janet Lhermitte, marchand boucher, une maison "consistant en troys galletas, trois chambres en dessus et ung petit cabinet joignant deux greniers dont ung grand et l’autre petit, couvert de thuille, une estable" ainsi qu’un terrain où il y avait jadis une prison et un jardin planté d’arbres fruitiers ; le tout, situé dans la grande rue tendant de Pierrefitte à Saint-Brice (actuellement rue de Paris), étant contigu au presbytère et ayant autrefois servi de demeure seigneuriale au prévôt-portier de l’abbaye.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
11/12/2000
Code site
059s003
Date de découverte ou d'enquête
2000
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
sans objet
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
sans objet
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
à l'échelle communale
Nature du site
enfoui
État actuel
inconnu
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Bas Moyen Age
Chronologie fin
Bas Moyen Age
Datation initiale
1425
Datation finale
1425
Qualification datation initiale
première attestation
Qualification datation finale
dernière attestation
Type d’étude et de recherche

Localisation
Chronologies

Dénomination

Autres protections (Pierrefitte-sur-Seine)