066s060

L’angle sud-est d’un enclos a été fouillé. Il mesure au moins 63 m sur 60. Il est limité par un fossé de 3 m de largeur sur 1,50 m de profondeur conservé. A l’intérieur de ont été observés trois bâtiments sur poteaux. Le premier, se terminant en abside à chacune de ses extrémités, mesure 19 m sur 8, soit 152 m2 de surface, ce qui est comparable au bâtiment B de Bazoches-les-Bray - La Voie Neuve. Il est situé au nord de l’enclos. Le bâtiment 2 se trouve à l’ouest de celui-ci. Il mesure 8 m sur 6, soit 48 m2 de surface. Le bâtiment 3, plus au sud, mesure 7 m sur 4, soit 28 m2 de surface. Deux fosses quadrangulaires ont également été mises au jour ; longues de 1,8 à 2,2 m, large de 1,40 à 1,50 m, elles ne sont profondes que de quelques centimètres. Compte tenu de l’arasement su site, il peut s’agir de fosses de stockage ayant initialement 0,50 m environ de profondeur conservée. Au sud de l’aire décapée, une fosse circulaire de 1,20 m de diamètre et 0,40 m de profondeur a livré de nombreux fragments de terre rubéfiée et de charbons de bois. Une auréole brûlée en marque le contour. On observe également trois fosses polylobées, dont l’une mesure 25 m de long sur 15 de large, destinées à l’extraction des matériaux. On observe également un puits de 4 m de diamètre et 2,50 de profondeur s’insérant dans une "fosse d’entame" à faible pendage de 10 m de diamètre supérieur. Il semble que le fossé de l’enclos ait été comblé à La Tène moyenne, peut-être avec les matériaux du talus. En ce qui concerne les bâtiments, le deuxième, à l’ouest, est situé dans le secteur où les structures proches ont livré le mobilier le plus ancien, plutôt La Tène C2. Le bâtiment 3 est le plus proche des tronçons de fossé ayant livré beaucoup de mobilier La Tène D1. Quant au grand bâtiment, il est situé dans un secteur où les structures livrent du mobilier La Tène D1 classique et La Tène D2. Il empiète, ainsi que le puits, sur des structures ayant livré du mobilier du début de La Tène finale. Les céramiques les plus anciennes sont attribuables à La Tène moyenne. Il s’agit de poteries parois épaisses, orangées à l’extérieur. On note également la présence, près du bâtiment 2, de pièces de La fin de la Tène moyenn, notamment une jatte de grande taille. Noter également une lèvre d’amphore gréco-italique. Dans le remplissage du fossé, côté sud, et dans la fosse circulaire, on remarque la présence de céramique? du début de La Tène D1, rappelant encore les productions de La Tène C2 où seulement 10% du total est tournée. On note des fragments de dollium et de proto NPR. Le remplissage supérieur du fossé est livre ds éléments plus récents, du D1 classique (-110 à -70), comparable à celui mis au jour à Bobigny, Nanterre ou Gournay-sur-Marne. Les proto NPR sont plus fréquentes, on trouve quelques tessons à pâte orangée et plusieurs bords d’écuelles au profil en S, et les fragments de Dressel 1 sont nombreux. Ce sont les remplissages supérieurs du puits qui livrent les éléments les plus récents (-70 à -40). La poterie tournée représente 70% des lots, avec de nombreux fragmenrts de proto NPR, de pâte orangéees ou brune, ou de micacée de type "Besançon". Des productions tardives y ont été repérées, comme un pied de vase balustre et une forme ouverte à bord rentrant, peut-être un couvercle ; On retrouve également des dolia, plus larges et plus fins, à pâte bien cuite de couleur orangée, et 2 lèvres d’amphores Dressel 1B. Dans les remplissages inférieurs du puits, la part de poterie tournée est plus faible - 30% -. Outre la céramique, neuf potins de type BN 9180 LTXXXVIIont été mis au jour dans le remplissage supérieur du fossé sud. 2 autres potins ont également été mis au jour : l’un, attribuable aux Senones, de type BN 7417 LTXXX est hors contexte et a été trouvé près du fossé ; l’autre, provenant du fossé est, montre au droit une tête d’homme de profil à droite, cheveux figurés par de grosses mèches aux extrémités bouletés, avec un cercle plein périphérique, et au revers un cheval galopant à gauche, la queue relevée en S au-dessus du dos, avec dans le champ, deux globules, l’un devant l’animal, l’autre sous le poitrail. Parmi le reste du mobilier métallique, on note quelques éléments de fibules? de Nauheim, un éventuel soc d’araire et quelquess cories de fer. On note enfin une perle en pâte de verre translucide et un fragment d’une perle de couleur pourpre, ainsi que plusieurs fragments de meules en calcaire.

Organisme
Unité d'archéologie de Saint-Denis
Date de rédaction
30/06/2003
Code site
066s060
Date de découverte ou d'enquête
1997
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/1000
Nature du site
enfoui
État actuel
conservé
Structures
construction (3) ; puits (1) ; fosse (5)
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
associé aux structures
Chronologie début
Deuxième Age du Fer
Chronologie fin
Deuxième Age du Fer
Datation initiale
-281
Datation finale
-21
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
dernière attestation
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • avenue de Stalingrad
Chronologies

Dénomination