073s029

A-Découverte en prospection, en 1984 de tuiles et de pierres, de céramique? commune, de sigillée des 3e-4e siècles révèlant en particulier un habitat de 100 m sur 30 orienté Ouest-Nord-Ouest - Est-Sud-Est.
B-Une bande de terrain de 20 mètres de large sur une soixantaine de mètres de long a été fouillée en 2000. Plusieurs ensembles de vestiges peuvent être distingués. Vers l’Ouest a été mis au jour un bâtiment sur poteaux de bois à une seule nef de 23 m sur 6. Parmi ses aménagements intérieurs, on note une fosse-cendrier ou aire de refroisdissement, une aire excavée de 13 m2 à la partie nord de la construction, plusieurs fosses, foyers ou fours. Si on note la présence de tessons de céramiques résiduels du Haut Empire, l’ensemble semble attribuable au à la période comprise entre le quatrième quart du 3e siècle et le troisième quart du 5e siècle. Le bâtiment semble avoir une fonction tripartite : habitat au nord, activités agricoles au milieu, activités artisanales au sud. C’est la même division que dans la maison de marolles - Le Chemin de Sens. Au centre de l’aire étudiée ont par ailleurs été mis au jour deux grandes fosses, ayant vraisemblablement servi de fosses d’extraction, et datables, l’une de 250-320, l’autre de 250-370. On remarque la présence de nombreuses structures de combustion. L’ensemble des vestiges est encadré d’un fossé à l’Ouest, de deux fossés à l’Est. Ces fossés sont d’orientation Nord-Ouest - Sud-Est. Parmi les 1914 tessons de céramiques collectés, on compte 88% de commune, 9,5% de pâte fine, le reste en amphore, dolium et non-tournée résiduel. La commune est constituée de pâte sableuse sombre ou claire et de 32 tessons de granuleuse. La fine compte 82 tessons de sigillée d’Argonne dont 15 avec des décors à la molette, environ 30 tessons de sigilléee Gaule centrale, et 10 tessons de Jaulges-Villiers-Vineux. Le lot de monnaie est important et homogène appartenant à la phase 4 de Foucray ( cf l’ensemble de Vert -Saint-Denis - La Bichée du fait de l’absence de monnaies valentiniennes. En verrerie, on note la présence de vaisselle de table, notamment un flacon à panse carrée) et une bille bleutée. Le mobilier métallique est presqu’exclusivement en fer : clous, agrafe, plaque, mors, anneaux, goupilles, fources, binettes, spatule. Noter toutefois un mache (?) en alliage cuivreux. Parmi le reste du mobilier, on remarque une fusaïole et une plaque en marbre des Pyrénées, pallette à fard ou broyeur ?

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
29/10/1995
Code site
073s029
Date de découverte ou d'enquête
1984
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
inorganisé
Niveau d'interprétation
indice d'occupation
Précision emprise
localisation inconnue dans emprise connue
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/5000
Nature du site
enfoui
État actuel
conservé
Structures
fossé (3) ; maison ; fosse (2)
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
en surface
Chronologie début
Haut Empire
Chronologie fin
Antiquité tardive
Datation initiale
201
Datation finale
475
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
terminus ante quem
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • le Tronchet
Autres protections (Tremblay-en-France)

0 | 5 | 10 | Tout afficher