073s079

Découverte, lors du creusement du canal de l’Ourcq, à 6 m de profondeur, dans un limon d’atterrissement noir mélé de sable jaune en lits ondulés, d’un dépôt ossifère contenant un tibia gauche et un fragment de mandibule de Megaceros Hibernicus, d’un radius gauche et d’un fragment de cubitus d’auroch, de la première phalange gauche d’un Bos Primigenius, de la dernière molaire inférieure d’un Elephas Primigenius, d’une défense "longue de plus de 4 pieds", d’une tête d’humérus d’éléphant et d’un crâne d’éléphant brisé lors de son exhumation. Selon Lartet, qui étudia les ossements, certains d’entre eux portaient des traces de silex. A ce dépôt attribuable au Würm, situé "à peu près à mi-chemin, entre les bornes kilométriques n°17 et 18 du canal, un peu plus près de la borne n°18, à 5 ou 10 mètres en amont de la gare d’eau des bois de Saint-Denis, près du pont de Villepinte", il convient d’ajouter un métatarse gauche de petit boeuf domestique et une molaire supérieure droite de cheval attribués par Cuvier, sans guère de preuve, au Néolithique.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
21/02/1994
Code site
073s079
Date de découverte ou d'enquête
ca 1820
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
inorganisé
Niveau d'interprétation
découverte isolée
Précision emprise
localisation inconnue dans emprise connue
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/1000
Nature du site
enfoui
État actuel
détruit
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
concentré dans une couche sédimentaire
Chronologie début
Paléolithique supérieur
Chronologie fin
Paléolithique supérieur
Datation initiale
8888
Datation finale
8888
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
terminus ante quem
Type d’étude et de recherche

Localisation
Dénomination

Autres protections (Tremblay-en-France)

0 | 5 | 10 | Tout afficher