078s007

A-Découverte en prospection, en 1969, d’une construction de 10 m sur 7.
B-Dans un sondage de 6 m sur 2,50 réalisé en 1970 et complété par deux ouvertures d’1 m2 chacune ont été découverts deux tronçons de murs perpendiculaires en pierre sèches, sous une trentaine de centimètres de terre végétale. L’un de ces murs sépare un intérieur d’un extérieur ; le second, postérieur, délimite deux pièces. L’une de ces pièces était totalement stérile ; l’autre en revanche était occupée par une couche de démolition. L’ensemble céramique? collecté est homogène et attribuable à la fin du 3e ou au 4e siècle. La céramique commune est représentée par des productions grises, noires, gris-bleuté et bleuté-craquelée ; il ya quelques anses, des fonds de plats assez larges, des fragments de cruches, de mortiers et de dolia. Le lot de sigillée? compte des fragments de bols, d’écuelles, de tasses issus des ateliers de l’Argonne et attribuables au Ive siècle, un fragment de panse à décor d’oves et de médaillons moulé également issu d’Argonne mais plutôt datable du 3e siècle. On note la présence de plusieurs rebords de type Chenet 320 et de deux fonds de coupe à pied évidé Ive siècle. L’auteur signale que les propriétaires du terrain ont conservé un fragment de sigillée d’Argonne portant un décor imprimé à la molette. De la céramique granuleuse, dont quelques bords, a également été collectée. Le lot de matériaux de constructions est essentiellement constitué de tuiles, mais on note également la découverte d’un carreau de terre cuite identifiable soit à un élément de pavage, soit à un fragment de tubuli d’hypocauste. Le mobilier non-céramique est peu abondant : deux clous de charpente en fer de section carrée, trois fragments dont deux de cols de flacon, en verre bleuté.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
29/10/1995
Code site
078s007
Date de découverte ou d'enquête
1969
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
indice d'occupation
Précision emprise
localisation inconnue dans emprise connue
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/2000
Nature du site
enfoui
État actuel
détruit
Structures
construction (1)
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
associé aux structures
Chronologie début
Haut Empire
Chronologie fin
Antiquité tardive
Datation initiale
201
Datation finale
400
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
terminus ante quem
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • parc des Expositions
Autres protections (Villepinte)