(En)quête de patrimoine #7. Les découvertes du mois. Juin 2021 : SIGLES ET ABRÉVIATIONS #2

(En)quête de patrimoine #7. Les découvertes du mois. Juin 2021 : SIGLES ET ABRÉVIATIONS #2

4 juillet 2021 , par Hélène Caroux, Mathilde Leclair

Suivez au fil des mois les avancées des découvertes de l’inventaire.

En septembre 2020, le Service du patrimoine culturel du Département de la Seine-Saint-Denis lançait la première édition de l’inventaire participatif (En)quête de Patrimoine. Prenant comme thème "Qui a bâti le Grand Paris ?", cet inventaire, qui se déroulera jusqu’à l’été 2022, permet aux habitants, curieux du patrimoine ou arpenteurs urbains de recenser les signatures d’architectes, entrepreneur.euse.s, sculpteur.rice.s qui ont bâti le Grand Paris. Pour y participer, rendez-vous sur le site internet https://enquetedepatrimoine.seinesaintdenis.fr, remplissez un formulaire d’observation permettant de le localiser et envoyez vos découvertes !

De septembre 2020 à la mi-juin 2021, 7 678 signatures ont été recensées dans 94 communes du Grand Paris !

Signatures des maîtres d’oeuvre recencées dans le Grand Paris depuis septembre 2020
© Département de la Seine-Saint-Denis

Statistiques du nombre d’observations effectuées par département et par ordre décroissant :

• Paris : 4 425 (+ 1 711 depuis le dernier bilan !)
• Seine-Saint-Denis : 1 716 ( + 110 !)
• Hauts-de-Seine : 993 (+ 116 !)
• Val-de-Marne : 345 (+ 83 )
• Val-d’Oise : 71 (+ 47 )
• Seine-et-Marne : 119 (+ 95 !)
• Yvelines : 9 (=)

Découvertes du mois

Avant l’été, nous vous proposons un dernier bilan des découvertes d’(En)quête de patrimoine.
De la mi-mai à la mi-juin 2021, 2 164 signatures ont été recensées sur 1 847 bâtiments. Immeubles puis maisons sont toujours les édifices sur lesquels les signatures sont le plus souvent trouvées. De nouveau, les sièges d’entreprise, les immeubles de bureaux et les usines arrivent en troisième position, faisant augmenter cette catégorie de bâtiment à 173 observations depuis septembre 2020.

En Seine-Saint-Denis, Tremblay-en-France entre en lice avec une trentaine de signatures trouvées, principalement sur des maisons. Fait remarquable, les territoires d’origine des bâtisseurs recensés sur cette commune sont diversifiés : Aulnay-sous-Bois (93), Paris (75) ou encore Mitry-Mory (77).

A Paris, le nombre de signatures augmente toujours au fil des mois, atteignant à la mi-juin plus de 4 000 observations recensées dans tous les arrondissements de la capitale.

A l’ouest, le Val-d’Oise grimpe dans le classement des signatures identifiées grâce aux observations réalisées à Deuil-La-Barre et Enghien-les-Bains où ont d’ailleurs été trouvés quelques pavillons en meulière datant de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Quant aux Hauts-de-Seine, de nombreux maîtres d’œuvre ont été observés à Neuilly-sur-Seine, principalement sur des immeubles. La plaque de l’un d’eux a été photographiée sur le Consulat d’Arabie Saoudite, 29 Rue des Graviers, édifié par l’architecte M. RIDEL en 1927 (signature et bâtiment que vous pouvez retrouver dans les photographies " Coup de cœur " de ce mois-ci.

A l’est, le Val-de-Marne compte désormais plus de 400 signatures avec, notamment, les villes de Joinville-le-Pont et de Saint-Maur-des-Fossés qui sont de plus en plus parcourues. L’entrepreneur QUILLERY a d’ailleurs signé des immeubles dans ces deux communes.
Enfin, les enquêteurs se penchent de plus en plus sur le territoire de la Seine-et-Marne avec deux nouvelles villes qui ont été largement arpentées. À Villeparisis et Vaires-sur-Marne, de nombreuses signatures montrent l’origine locale des bâtisseurs, comme l’entreprise de maçonnerie TRAVERSINO Frères qui était implantée avenue de la Gare à Villeparisis ou encore l’entreprise de bâtiment TISSOT Frères, installée quant à elle rue Jules Ferry à Vaires-sur-Marne.

Des nouveautés et améliorations sur le site d’(En)quête de Patrimoine

Pour la deuxième fois, de nouvelles améliorations ont été apportées au site afin de le rendre plus ergonomique et faciliter la recherche. Dans le "Bilan des découvertes", vous pouvez maintenant agrandir la carte en plein écran et visualiser l’ensemble des points, les rues parcourues et les secteurs qui restent encore à découvrir. De plus, figure dorénavant sur la carte, l’ensemble des maîtres d’œuvre qui ont collaboré à une même adresse.
Vous retrouverez cette information et plus de détails dans le "Bilan des maîtres d’œuvre", ainsi que les dates extrêmes durant lesquelles ils ont exercé (lorsque celles-ci sont indiquées sur les signatures). La recherche du nom d’un maître d’œuvre a également été enrichie. Elle est dorénavant possible en l’écrivant directement dans le moteur de recherches ou en double-cliquant pour qu’apparaisse le menu déroulant.

Zoom sur les sigles et abréviations (2e partie)

Certains ont pu remarquer, en complément du nom de l’architecte, que figuraient parfois un sigle ou une abréviation. Mais que signifient-ils ?

S.N. : Société Nationale : : De son nom complet Société nationale des architectes de France, cette nouvelle organisation professionnelle a été créée en 1872 « en réaction contre la Société centrale jugée trop parisienne et trop élite » [1]. Le succès qu’elle rencontre auprès des architectes domiciliés en banlieue (R. Tanalias à Pantin, L. Négri au Bourget, A. Bauve à Lagny, Ed. Petit à Bourg-la-Reine ou H. Poncot à Vincennes…) s’explique notamment par son ouverture aux architectes ayant suivi une formation autre que celle de l’école des Beaux-Arts ou n’en ayant suivi aucune.

  • Rosny-sour-Bois : signature de René Tanalias
    René Tanalias, architecte SN à Pantin
    Photo : Françoise Gaty © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Bourg-la-Reine ; signature d’Edmond Petit
    Signature d’Edmond Petit, architecte SN à Bourg-la-Reine
    Photo : Claire © Département de la Seine-Saint-Denis

U.S : Union Syndicale : Fondée en 1890, l’Union Syndicale des Architectes Français trouve son origine dans une volonté de regrouper les architectes des monuments historiques et des édifices diocésains. Elle se distingue de la Société Centrale ou de la Société Nationale "par son mode d’admission car ouverte à tous les architectes français sans distinction d’école ou d’origine" [2], et accueille de plus les vérificateurs, ingénieurs ou collaborateurs d’architectes. Elle fut fondée par le célèbre architecte Anatole de Baudot qui la présidera jusqu’à sa mort en 1915. Elle cessera son activité dans les années 1930. Force est de constater que sur les 5 869 signatures d’architectes et/ou d’ingénieurs identifiées à ce jour, seules 10 portent ce sigle. En outre, il ne concerne que trois architectes, Georges Hennequin, Léon Benouville et G. Damotte. Léon Benouville était ingénieur des Arts et Manufactures, puis élève de l’École Centrale en 1889 avant de devenir architecte diocésain de Perpignan en 1892, puis à Lyon en 1901. Dans le Grand Paris, il signe un immeuble 34 rue Tocqueville (Paris). Il appartenait également à la Société centrale (cf https://patrimoine.seinesaintdenis.fr/En-quete-de-patrimoine-2-Les-decouvertes-du-mois-janvier-2021).

  • Neuilly-sur-Marne ; signature de G. Damotte
    Photo : VacheretSR © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Nogent-sur-Marne ; pavillon?
    Photo : VacheretSR © Département de la Seine-Saint-Denis

Bien que cinq signatures de l’architecte G. Damotte aient été recensées, une seule fait état de son appartenance à l’Union Syndicale, en 1902, sur une maison située à Nogent-sur-Marne. Par ailleurs, il occupa différentes fonctions : architecte-vérificateur en 1891, il devient en 1905 architecte municipal de la Ville de Nogent-sur-Marne et plusieurs de ses réalisations furent publiées dans L’Architecture usuelle (volume 1910-1911). [3]

Photographies "Coups de cœur" du mois

Un immeuble à Tremblay-en-France, signé par deux bâtisseurs originaires de Seine-et-Marne, l’entrepreneur LAMOTTE et l’architecte Adolphe ROBQUIN.

  • Tremblay-en-France ; avenue Pasteur ; signature de Lamotte
    Photo : Papyrus © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Tremblay-en-France ; avenue Pasteur ; signature de Robquin
    Photo : Papyrus © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Tremblay-en-France ; avenue Pasteur ; immeuble
    Propriété de la Société Action ouvrière, ce petit immeuble construit dans les années 1930 est une ancienne coopérative de consommation (voir sur le grand fronton).
    Photo : Papyrus © Département de la Seine-Saint-Denis

Le Consulat d’Arabie Saoudite 29 Rue des Graviers à Neuilly-sur-Seine, édifié par l’architecte Diplômé Par Le Gouvernement M. RIDEL en 1927.

  • Neuilly-sur-Seine ; rue des Graviers ; signature de M. Ridel
    Photo : Papyrus © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Neuilly-sur-Seine ; rue des Graviers ; Consulat d’Arabie Saoudite
    Photo : Papyrus © Département de la Seine-Saint-Denis

Les prochains rendez-vous

VILLEMOMBLE

Samedi 3 juillet 2021
Rallye-photos au départ du château seigneurial de Villemomble - GRATUIT

Par équipe de 6 personnes, smartphone en main, partez dans les rues de Villemomble à la recherche du plus de signatures possibles ! Chronométrés, vous essayerez de battre les autres équipes pour remporter des lots.

Inscription indispensable sur Explore Paris

Les bilans des découvertes des mois précédents

(En)quête de patrimoine #7. Les découvertes du mois de juin 2021 : Sigles et abréviations #2

(En)quête de patrimoine #6. Les découvertes du mois de mai 2021 : Paris-Banlieue

(En)quête de patrimoine #5. Les découvertes du mois d’avril 2021 : Les participants à l’honneur

(En)quête de patrimoine #4. Les découvertes du mois de mars 2021 : Formes des signatures

(En)quête de patrimoine #3. Les découvertes du mois de février 2021 : Les architectes Mancel et Péping

(En)quête de patrimoine #2. Les découvertes du mois : 15 décembre-15 janvier 2021 : Sigles et abréviations

(En)quête de patrimoine #1. Les découvertes du mois de septembre à décembre ! Weber architecte et Verneuil entrepreneur

Plus d’informations sur l’inventaire participatif

Enquêtez et trouvez les signatures des bâtisseur.euse.s sur le site internet dédié
En savoir plus sur l’inventaire participatif sur l’atlas du patrimoine
En savoir plus sur les animations à venir sur ExploreParis