André Lurçat

4 septembre 2018

Informations

Nom
Lurçat
Prénom
André
Fonction
communiste ; membre du Conseil d’architecture du Ministère de la reconstruction ; architecte ; théoricien
Description

Bruyères 1894 - Sceaux 1970
Originaire des Vosges, André Lurçat, frère du peintre Jean Lurçat (1892-1966), est diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1923. Entre 1924 et 1926, il réalise un ensemble de maisons d’artistes, Villa Seurat, à Paris 14e. Son talent lui vaut de jouer rapidement un rôle de premier plan au sein du Mouvement moderne? international et il participe au congrès de la Sarraz (CIAM) en 1928. En 1932 il construit l’hôtel Nord-Sud à Calvi, quatre maisons dans la cité du Werkbund à Vienne en Autriche, et, l’année suivante, avec l’appui de Paul Vaillant-Couturier maire communiste de Villejuif, le groupe scolaire Karl Marx qui aura un retentissement international et qui surtout deviendra un modèle pour les groupes scolaires d’après guerre. Communiste convaincu, de 1934 à 1937 il est à Moscou. Pendant l’occupation, revenu en France, il prend part à la création du « Front national des architectes résistants ». Membre du Conseil d’architecture auprès du MRU? (Ministère de la reconstruction) en 1945, il sera responsable de la reconstruction exemplaire de Maubeuge. Figure majeure de l’architecture moderne du XXe siècle, présent près de 50 ans sur la scène architecturale, Lurçat a construit en banlieue parisienne, et surtout durant 25 ans en Seine-Saint-Denis notamment comme architecte de la ville de Saint-Denis, une œuvre importante. Il laisse aussi des écrits théoriques avec « Architecture » (1929) et « Formes, composition et lois d’harmonie (1953) issus de sa rencontre avec l’historien d’art et philosophe allemand Max Raphael.

Référentiel contacts/organisations
1 sur Une organisation
Nom Statut juridique Contacts liés
picto organisation Ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme État 1 contact