Avril au service du patrimoine culturel

Avril au service du patrimoine culturel

1er avril 2021 , par Caroline Hoerni, Mathilde Leclair

Des activités de plein air pour rester en forme et découvrir le patrimoine !

Avril ! Le printemps est là, les journées rallongent, le temps s’adoucit... Dès aujourd’hui, profitez de belles promenades pour découvrir le patrimoine bâti de la Seine-Saint Denis et aiguiser votre curiosité et votre sens de l’observation.
Enquêteurs et enquêtrices de tous âges, à vos smartphones ! Les journées rallongent et les longues sorties sont autorisées, pourquoi ne pas contribuer à l’inventaire des signatures d’architectes, apposées sur les bâtiments ? Affûtez votre regard et contribuez à une meilleure connaissance du patrimoine contemporain !
Photographes en herbes et passionné·e·s d’architecture et de patrimoine, à vos appareils ! Sortez, promenez-vous, découvrez le patrimoine architectural de la Seine-Saint-Denis. Il est particulièrement riche et diversifié : monuments, usines, maisons ou logements collectifs, écoles, équipements sportifs... Prenez en photo ce qui vous plaît et participez au concours organisé jusqu’au 2 mai !

Avril, nous le savons bien, s’ouvre également sur de nouvelles dispositions gouvernementales destinées à freiner le redoutable virus qui chamboule nos vies depuis un an. Dans ces conditions, nous ferons de notre mieux pour vous proposer régulièrement sur ce site des contenus et des activités adaptées.

A Bobigny, les fouilles continuent

A Bobigny, dans le parc départemental des sports de la Motte, les archéologues finissent les fouilles.
Plus précisément, l’opération de fouille des stades 4 et 5 devrait prendre fin d’ici fin avril ; néanmoins, les dernières mesures gouvernementales vont impacter le planning de travail de l’équipe, dans la mesure où plusieurs des archéologues ont de jeunes enfants.

  • Relevés sur la fouille par Pauline Susini-Collin, le 22 mars
    Photo © Caroline Hoerni / Département de la Seine-Saint-Denis, 2021
  • Relevés sur la fouille par Ivan Lafarge, le 23 mars
    Photo © Emmanuelle Jacquot / Département de la Seine-Saint-Denis, 2021
  • Fouille d’une sépulture par Micheline Kerien, le 29 mars
    Photo © Pauline Susini-Collin / Département de la Seine-Saint-Denis, 2021

L’opération de diagnostic menée depuis février sur les stades 2 et 3 se termine vendredi 2 avril, du moins dans sa phase terrain. En effet, après deux mois à explorer les tranchées, les fouilleurs vont passer les deux prochains mois au centre d’archéologie, à laver, trier et classer les divers objets et fragments collectés. Ils vont également consigner toutes leurs observations par écrit et rédiger un rapport d’opération, qui sera remis à la Drac. Les informations essentielles y seront indiquées - nature du site, chronologie, densité des vestiges... Ces données permettront d’évaluer l’importance scientifique du site, de décider si une fouille sera conduite et comment elle sera menée : sa durée, le nombre de fouilleurs nécessaire etc. La rédaction de ce rapport est une obligation légale, stipulée dans le Code du patrimoine qui réglemente l’archéologie préventive? (pour ceux qui ne redoutent pas les textes législatifs, tout est dans le livre V du Code !)

Creusement d’une tranchée profonde lors du diagnostic, le 25 mars
Photo © Caroline Hoerni / Département de la Seine-Saint-Denis, 2021

Le choix de Mathilde

Depuis 1986, Le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis a la charge des collèges. Dans ce cadre, à l’initiative de la Direction de l’Éducation et de la Jeunesse du Conseil Départemental (CD 93) et du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE 93) de la Seine-Saint-Denis, l’Atlas des collèges est un outil pour connaître l’architecture des collèges et ainsi permettre aux collégiens mais aussi aux personnels éducatifs d’en savoir plus sur leur lieu d’enseignement.

Nouveaux collèges, reconstructions ou extensions de bâtiments existants, chaque collège possède sa fiche qui décrit sa place dans le quartier, ses techniques de construction, son évolution architecturale etc. Ainsi, un travail perpétuel de rédaction réalisé par le CAUE 93 accompagnée par le CD 93 permet une mise à jour régulière de l’Atlas afin que les collèges soient toujours mieux valorisés en tant que patrimoine séquano-dyonisiens.

Découvrez trois nouvelles fiches et iconographies de collèges situés à Aubervilliers, tout récemment publiées :

3 sur 3 patrimoines
Titre Commune Code site Nbre de documents
Collège Henri-Wallon (cité scolaire) Aubervilliers 001inv902 28
Collège Miriam-Makeba Aubervilliers 001inv906 45
Collège Gisèle-Halimi Aubervilliers 001inv907 39

Et si on faisait chat  ?

Il fait beau, nous pouvons sortir... soit ! Sortons nous cultiver ! Et pourquoi pas faire une balade vers les Champs-Elysées ? Après avoir relevé quelques signatures d’architectes sur les immeubles du quartier, visitons une exposition mise en place vendredi dernier :"Le Chat déambule". En parlant de chat, savez-vous que nous vivons dans la familiarité de ces petits félins depuis plusieurs milliers d’années... Si vous avez 30 minutes, profitez de ce podcast du Salon noir sur France culture, où l’archéozoologue Jean-Denis Vigne raconte l’histoire de la domestication du chat (pour ma part, j’ai trois chats, et je crois que ce sont eux qui m’ont domestiquée) :

lien direct vers le son

Si vous avez encore un peu de temps, pourquoi ne pas visiter une exposition virtuelle sur les chats dans l’art sur l’UMA, un musée en réalité virtuelle ?