Back to life : ressources pour l’expo dite "boucle"

5 mai 2022 , par Caroline Hoerni

Back to life. Une plaque-boucle mérovingienne découverte en Seine-Saint-Denis

Au centre de la ville de Noisy-le-Grand, des fouilles archéologiques menées depuis 2007 dans la rue des Mastraits ont révélé un grand cimetière médiéval : 800 tombes ont déjà été mises au jour... et ce n’est pas fini ! Cette nécropole a été utilisée au Moyen Âge, des années 500 jusqu’au XIIIème siècle, durant plus de 600 ans.

Voici la découverte, le prélèvement et la restauration de l’un des 442 objets découverts dans les 250 sépultures les plus anciennes, datées de la période mérovingienne (Ve-VIIIe siècles). Les accessoires de vêtement - boucles et plaques-boucle de ceinture, ferrets et bouclettes permettant de fixer bas et chaussures - et les éléments de parure - perles, pendeloques, fibules?, sont souvent retrouvés dans les tombes de cette époque. Les défunt·es étaient inhumé·es avec leur costume, bijoux et quelques effets personnels, des accessoires de toilette ou des épées par exemple.

L’objet présenté dans cette exposition a été prélevé dans une tombe. Il s’agit d’une plaque-boucle : une grosse boucle de ceinture agrémentée d’une plaque en métal, très ouvragée - un peu comme le sont certaines ceintures western à la mode en ce moment. D’ailleurs, la ceinture était peut-être nouée un peu comme aujourd’hui, nouée au niveau de la boucle ou entortillée autour de la plaque… C’est que, voyez-vous, les modes se répètent d’un siècle à l’autre.
Notre plaque-boucle est fabriquée dans un alliage cuivreux et le décor qui couvre entièrement la plaque est obtenu par gravure avec enlèvement du métal. Regardez bien la dernière photographie : vous verrez que trois bossettes ornent la grande plaque ronde et encadrent la représentation d’un visage humain, figurée dans le médaillon central. Du bel artisanat, typique du savoir-faire mérovingien !

A cette époque, Noisy-le-Grand était un gros bourg agricole. L’étude des ossements nous apprend que les habitant.e.s y était plutôt en bonne santé et bien nourris. Hommes et femmes aimaient les parures un peu tape-à-l’œil, les gros bijoux qui fermaient les manteaux, ornaient les ceintures, décoraient les têtes.
On portait alors des vêtements assez amples et resserrés autour de la taille : les ceintures étaient donc des éléments du costume essentiels. Leur port étaient donc répandu pour les hommes, les femmes et les enfants. Elles sont également très pratiques : on peut y suspendre toutes sortes d’objets utiles, tels des couteaux, des fourreaux d’épée, des bourses...

L’étude des défunts nous raconte en fait l’histoire de leur vie. Leur accorder notre attention, essayer de comprendre qui ils·elles étaient, c’est une manière de leur donner une seconde vie, un peu comme cette plaque-boucle, qui, tirée d’une tombe, retrouve son lustre après une minutieuse et attentive restauration.

L’essentiel
"Quand l’archéologie découvre des reines mérovingiennes oubliées. Que sait-on de Wisigarde, Bathilde ou Arégonde ?" sur https://www.franceculture.fr/emissions/le-salon-noir/quand-larcheologie-decouvre-des-reines-merovingiennes-oubliees-que-sait-de

Pour ceux qui aiment écouter des histoires
https://www.franceinter.fr/emissions/autant-en-emporte-l-histoire/autant-en-emporte-l-histoire-01-novembre-2020

Comment on construit l’histoire
"Comment peut-on faire l’histoire des Francs ?" sur https://www.franceculture.fr/emissions/le-pourquoi-du-comment-histoire/comment-peut-on-faire-l-histoire-des-francs

Pour en savoir plus sur les objets Mérovingiens :
Balade radiophonique au Musée de Cluny dans l’exposition "Les Temps des mérovingiens"

https://www.youtube.com/watch?v=fuYIazCKPZE
NotaBene

Scribe accroupi
https://youtu.be/ZtfjXx2FAfk
https://youtu.be/NcAyyBKgjAU

La plaque-boucle, un élément du costume
 Un épisode de Past&Curious
Funérailles mérovingiennes : l’habit fait-il le mort ?

Comment reconstituer les costumes
L’étude des matériaux organiques dans les tombes du haut Moyen Âge (France, Suisse et Allemagne occidentale) : un apport majeur à la connaissance des pratiques funéraires et du vêtement
https://journals.openedition.org/archeomed/16342#ftn2

Pour élargir le propos
 Arégonde, la magnifique sépulture d’une reine découverte à Saint-Denis
https://archeologie.culture.fr/saint-denis/fr/reine-aregonde-510520-580590

Mastraits
https://www.inrap.fr/la-necropole-alto-medievale-des-mastraits-noisy-le-grand-15374
https://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Ile-de-France/Focus/Une-importante-necropole-du-haut-Moyen-Age
https://www.facebook.com/watch/?v=537218280901789