Goncalves-Buissart Cristina - Bobigny, 271-277 avenue de Stalingrad, 18 allée de Bellevue. Rapport de diagnostic archéologique. - 2016

17 novembre 2018 , par Cristina Gonçalves-Buissart

Titre
Bobigny, 271-277 avenue de Stalingrad, 18 allée de Bellevue. Rapport de diagnostic archéologique.
Type de document
rapport
Auteurs
Goncalves-Buissart Cristina
Lieu d’Édition
Bobigny
Nom de l’Éditeur
Département de la Seine-Saint-Denis
Date d’Édition
2016
Service producteur
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Texte

Le diagnostic mené par le Département de la Seine-Saint-Denis, du 12 au 14 septembre 2016 porte sur des terrains actuellement en friche, d’une superficie de 5118 m2, à l’angle de l’avenue de Stalingrad et de l’allée de Bellevue à Bobigny.
Les terrains concernés par la prescription archéologique sont situés à proximité d’autres opérations archéologiques, menées par l’INRAP sur La Courneuve, commune limitrophe (F. Renel en 2012), ayant permis de mettre en évidence une occupation du Bas-Empire (fi n IVe - début Ve siècle), le long d’un tronçon de la voie romaine Paris-Senlis. Trois sépultures, attribuables à l’Antiquité ou au haut Moyen Âge, ont également été observées le long du fossé bordier. Une seconde occupation relève essentiellement d’un niveau d’abandon daté de la fin de l’époque moderne. La couverture sédimentaire du site atteste, sous la végétale, de niveaux de limons (brun foncé à brun), reposant sur des marnes altérées. Une partie du site est perturbée par la démolition d’un bâtiment et l’amoncellement de gravas.
Sur les onze tranchées réalisées, huit ont livré des structures. Il s’agit surtout de fossés parcellaires nord-ouest sud-est, perpendiculaires à la voie antique de Paris à Senlis et parallèles à un fossé bordier probablement de la voie de Saint-Denis à Chelles. On observe aussi des fosses bien conservées et des trous de poteau arasés. Le mobilier collecté est très hétérogène essentiellement de la période moderne ; seule une fosse est attribuée avec certitude au Bas Empire et un puits dont la présence en quantité de tegulae et imbrices laisse supposer une datation antique .
Les informations recueillies confirment ainsi les données déjà disponibles sur ce secteur de Bobigny - La Courneuve.

Collation du document ou de l’ouvrage
120 p
Vedette
Gonçalves-Buissart 2016b

Documents

Bobigny, 271-277 avenue de Stalingrad, 18 allée de Bellevue. Rapport de diagnostic archéologique.

N° 1027618 - pdf Détails
Crédits Crédits non renseignés
Poids 7.4 Mo
Date 24 septembre 2018
Fichier bobigny_sta_2016_rapport.pdf