Usine de serrurerie Brelot, puis Hack

Brelot, puis Hack

par Nicolas Pierrot

Une première "serrurerie Brelot" est attestée entre 1895-1900 et 1905-1910 au 5, rue de la République. Entre 1910 et 1914, l’artisan s’installe dans le quartier du Rond-Point, où il fait construire maison et atelier. A la veille de la Seconde Guerre mondiale, la propriété est acquise par M. et Mme Hack, la maison élevée d’un étage, et l’atelier converti pour accueillir diverses opérations de petite métallurgie. Ce dernier, après plusieurs changements d’affectation, est actuellement occupé par les bureaux d’une compagnie théâtrale.
Une grille en fer forgé, à droite de la maison, oeuvre du fils du serrurier Brelot (témoignage oral), permet d’accéder à la cour centrale. L’atelier en rez-de-chaussée, à pans de fer hourdés de brique, enduit, couvert d’une charpente en bois et d’un toit à longs pans, occupe le fond de la parcelle, dans toute sa largeur. Il présente sur la cour un pignon ajouré d’une baie fermée par une grille à motifs floraux, également forgée - selon le témoignage de Mme Hack - par le fils de l’artisan serrurier.

Organisme
Service régional de l'inventaire
Date de rédaction
2005
Code site
045inv034
Date de découverte ou d'enquête
2004
Source
inventaire départemental
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Lieu-dit ou quartier
Secteur du Bois
Date initiale
1900
Date de fin
1924
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 40 rue du Tapis Vert
Chronologies

Dénomination

Autres protections (Les Lilas)