Cartonnerie Nerson Ainé, puis SCERA, actuellement lotissement d'entreprises

Cartonnerie Nerson Ainé, puis SCERA, actuellement lotissement d’entreprises

Etablissements Nerson Ainé, puis Société de cartonnage, d'échantillonage et de reliure d'Aubervilliers

12 décembre 2018 , par Antoine Furio, Cécile Katz

Fondée en 1802, la cartonnerie Nerson et Compagnie s’installe à Aubervilliers en 1887. Spécialisée dans la fabrication de carton, carte en feuilles, bobines de tickets et boites en tous genres la société ne cessera de développer et diversifier ses débouchés, papiers couchés et de fantaisie pour la reliure, la gainerie et maroquinerie puis les cartons d’emballage de substances alimentaires, pharmaceutiques, parfumerie etc. Les gérants Moïse et Paul Nerson, deux grands innovateurs, multiplient en ce sens les brevets d’inventions dans une quête de perfectionnement des procédés de fabrication et de diminution des prix de vente pour des produits restant encore onéreux (cratons emballage confection) : brevets sur les boites pliantes en carton (1903, 1907), les tubes en carton (1903), préparation de la pâte à papier (1912), fabrication de boites en carton d’une seule pièce (1912, 1918), fermeture des boites (1914), machines à fabriquer les cartons ondulés (1924, 1934) etc.
En 1925, les Établissements Nerson Ainé comprenant en plus de l’usine d’Aubervilliers d’autres sites à La Guerche (Cher), Nevers (Nièvre) et Jouy-sur-Morin (Seine et Marne), se targuent d’être la plus importante entreprise de cartonnage d’Europe. Elle produit elle même sa matière première, soit 15000 kilos de carton par jour, et réalise quotidiennement plus d’un million de boites. Rebaptisée Société de cartonnage et d’échantillonnage et de reliure d’Aubervilliers en 1941, l’entreprise est introduite en bourse en 1957 et rachetée 15 ans plus tard par Métal Box Company Overseas.
1892 : 150 ouvriers. 1903, 250 ouvriers + reste bournon.

La part la plus importante du site est construite entre 1887 et 1898. Pendant la Première Guerre mondiale, des activités de reliure et de collage de carton viennent s’ajouter à la fabrique de carton.
Le site est fermé par un mur de clôture en brique et meulière. Il se compose d’une série de bâtiments édifiés en relation avec les nécessités de la production. Face à l’entrée de la rue Hemet, on trouve des bureaux à un étage avec une toiture à deux pans en tuiles. Sur la droite se situe un petit pavillon? de concierge de plain-pied. Encore plus à droite, le grand atelier de fabrication est à armature métallique et remplissage briques. La façade de la travée? forme une enceinte extérieure à redents. L’éclairage se fait par lanterneaux. Sur la gauche se trouvent de petits ateliers en fer et briques à éclairage latéral. Le site est un témoin intéressant d’une ancienne activité albertivillarienne peu connue, celle de la cartonnerie.

Date de construction
1887-1898
Organisme
CAUE 93 ; service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2003; 2017
Code site
001inv029
Date de découverte ou d'enquête
1993
Destination successive
lotissement d'entreprises
Source
inventaire départemental
Auteur
Etourneau Alfred (architecte, modifications de 1912)
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Parties constituantes
bâtiment administratif ; atelier de production
Date initiale
1875
Date de fin
1899
Intérêt
intéressant

Illustrations

Usine de cartonnerie Nerson et Compagnie

Usine de cartonnerie Nerson et Compagnie ; vue depuis la rue du Hemet ; époque contemporaine ; (...)
N° 1383 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 15 novembre 2004
Fichier 1383_pleinecran.jpg

Nerson et Compagnie - Aubervilliers

N° 1638 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 3 mai 2006
Fichier 1638_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 40 rue Hemet
Chronologies

Auteurs / protagonistes