Stade nautique ; actuellement centre nautique Marlène Pératou

Stade nautique ; actuellement centre nautique Marlène Pératou

Stade nautique ; actuellement centre nautique Marlène Pératou

par Hélène Caroux, Marie-Françoise Laborde

Consécutivement à l’élection de Jacques Karman à la tête de la ville en 1965, le Conseil municipal confie à Jacques Kalisz et Jean Perrottet de l’Atelier d’Urbanisme et d’Architecture la réalisation d’un centre nautique qui sera mis en service quatre ans plus tard. Le terrain se situe en plein centre-ville, à l’emplacement d‘un ancien terrain de sports et face au théâtre de la Commune que Perrottet cette fois associé à Valentin Fabre réaménageront vers 1976.

Si le programme de centre nautique comprend trois bassins (bassin de compétitions de 25 x 15 mètres, bassin d’initiation de 25 x 10 mètres et une fosse à plongeons et plongées de 12 x 12 x 8 mètres), J. Kalisz et J. Perrottet proposent de les rendre autonomes afin de pouvoir n’en utiliser qu’un si nécessaire. La séparation des bassins permet également que les nageurs ne se gênent pas et l’implantation des annexes (cabines, vestiaires, douches,...) au même niveau que les bassins facilitent leur accès. Au dessus, placés à l’étage, se trouvent le hall d’entrée, les espaces réservés à l’origine à des expositions et un bar-restaurant.

Contrairement à ce pavillon? central (structure? en béton armé) et au pavillon du gardien (structure mixte comprenant poteaux et poutres en charpente métallique, planchers et voiles en béton armé), les bassins sont conçus selon une structure porteuse en acier. Le parti architectural des bassins est clairement d’affirmer le système constructif composé d’une structure primaire disposée en diagonale par rapport à chaque bassin et d’une structure secondaire supportant les éléments de toiture et les vitrages. Les grands vitrages formant parois et plafond apportent une lumière abondante et permettent depuis l’extérieur d’apercevoir la structure. Si les dispositions constructives de l’ensemble est complexe, les éléments porteurs utilisés sont standards et issus du commerce (poutres IPN). Autre originalité – alors que dans la plupart des piscines, le béton est privilégié pour les cuves des bassins, le choix se porte ici sur des bacs acier composés de plaques soudées provenant des chantiers navals de La Ciotat. L’artiste Max Soumagnac, avec lequel ils collaborèrent à de nombreuses reprises, opte, comme pour la bibliothèque de Pantin construite à la même époque, pour la polychromie des structures. Celles-ci sont réparties en trois unités clairement identifiables par leur couleur différenciée, soulignant ainsi la spécificité de chacun des bassins. Les cabines des vestiaires sont réalisées en éléments préfabriqués en Glasal (panneaux en amiante-ciment recouverts d’émail vitré) fournis par les Entreprises Noiret.

D’une grande transparence grâce aux importants vitrages que prolonge le solarium, ce centre nautique a fait l’objet d’une rénovation en 2008-2010 qui visait à préserver les caractéristiques de cet équipement sportif majeur de la banlieue parisienne. Confiées à l’agence d’architecture Beguin et Maccchini, cette modernisation et mise aux normes se sont faites dans le respect patrimonial de ce bâtiment. Limitée pour l’essentiel à l’enveloppe du bâtiment, la mission a consisté notamment à créer une extension de l’entrée et rampe d’accès et à aménager un parvis latéral côté rue afin de mettre davantage en valeur la piscine dans le tissu urbain. A cette occasion, l’ossature secondaire fut remplacée tout comme les vitrages afin d‘assurer une meilleure isolation?.

En 2018, par le biais de la DRAC d’Île-de-France, le ministère de la Culture a décerné à cet édifice le label "Architecture contemporaine remarquable”

Sources :
AM d’Aubervilliers : 2T226, 31W1-4, 31W15. 520W5

Date de construction
1967-1969
Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2004 ; 2016
Code site
001inv200
Date de découverte ou d'enquête
2004
Source
inventaire départemental
Auteur
Kalisz Jacques, Perrottet Jean (architectes, Atelier d’Urbanisme et d’architecture, AUA) ; Soumagnac Max (coloriste) ; Kostanjevac Miroslav (ingénieur structure) ; Slama M. (ingénieur BET) ; Tribel Annie (mobilier) : Béguin Gilles et Macchini Jean-André (architectes de la modernisation et de la mise aux normes)
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Maitre d'ouvrage
Ville d'Aubervilliers

Illustrations

0 | 50 | 100 | Tout afficher

Aubervilliers ; stade nautique, actuellement centre nautique Marlène Pératou - le logement de fonction

N° 1027416 - jpg - 918 × 688 pixels Détails
Crédits Photo Hélène Caroux © Département de la Seine-Saint-Denis, 2018
Dimensions 918 × 688 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 96.5 ko
Date 23 juillet 2018
Fichier p1180063bd.jpg

Aubervilliers ; stade nautique, actuellement centre nautique Marlène Pératou - l’ancien guichet

N° 1027417 - jpg - 612 × 459 pixels Détails
Crédits Photo Hélène Caroux © Département de la Seine-Saint-Denis, 2018
Dimensions 612 × 459 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 54.2 ko
Date 23 juillet 2018
Fichier p1180060bd.jpg

0 | 50 | 100 | Tout afficher

Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 1 rue Edouard Poisson
  • Aubervilliers ; stade nautique, actuellement centre nautique Marlène Pératou - bassin de compétitions
    Photo © Alexandra Lebon / Cité de l’architecture et du patrimoine, 2015
  • Aubervilliers ; stade nautique, actuellement centre nautique Marlène Pératou – fosse à plongeons et plongées
    Photo © Alexandra Lebon / Cité de l’architecture et du patrimoine, 2015
  • Aubervilliers ; stade nautique, actuellement centre nautique Marlène Pératou – la structure? primaire et secondaire depuis le solarium
    Photo © Alexandra Lebon / Cité de l’architecture et du patrimoine, 2015
  • Aubervilliers ; stade nautique, actuellement centre nautique Marlène Pératou – bassin d’initiation
    Photo © Alexandra Lebon / Cité de l’architecture et du patrimoine, 2015
  • Aubervilliers ; stade nautique, actuellement centre nautique Marlène Pératou – détail de la structure?
    Photo © Alexandra Lebon / Cité de l’architecture et du patrimoine, 2015
  • Aubervilliers ; stade nautique, actuellement centre nautique Marlène Pératou – bassin de compétitions
    Photo © Alexandra Lebon / Cité de l’architecture et du patrimoine, 2015
  • Aubervilliers ; stade nautique, actuellement centre nautique Marlène Pératou – plan
    Plan du stade nautique d’Aubervilliers où l’on distingue les trois bassins et le restaurant
    Un palais de verre : le stade nautique d’Aubervilliers, vers 1970
  • Aubervilliers ; stade nautique, actuellement centre nautique Marlène Pératou – vue depuis le solarium
    Ce système constructif assure la stabilité de l’ouvrage et offre une rapidité de construction par l’emploi d’éléments industrialisés.
    Carte postale © Archives municipales d’Aubervilliers
Chronologies

Dénomination