Chantier de bois et charbon Alfred Marquet, puis Chantier des cités, actuellement lieu de création culturelle dit La Villa Mais d'Ici

Chantier de bois et charbon Alfred Marquet, puis Chantier des cités, actuellement lieu de création culturelle dit La Villa Mais d’Ici

Chantier Alfred Marquet, puis Société générale des combustibles et carburants, puis garage Pamax, actuellement La Villa Mais d'Ici

par Antoine Furio

Le site présente une sédimentation d’architectures disparates, résultat de 30 années de constructions diverses.
Propriété d’Alfred Marquet, le site est dédié dès 1919 à des activités de dépôt et vente de bois et charbon. Le chantier Marquet se compose alors d’un pavillon? d’habitation à l’angle de la parcelle, d’une écurie pour 20 chevaux, de dépendances et de dépôt pour les matériaux. L’ensemble est réparti autour d’une vaste cour centrale, aire de stockage à ciel ouvert. La conception des bâtiments se montre rudimentaire, structure? et charpente en bois pour les dépendances et écuries, maçonnerie de moellons calcaire et façade enduite pour le pavillon. Corniche? moulurée, encadrement? de baie et enduit lissé en constituent les seules modénatures. Le dépôt, plus volumineux, présente les mêmes décors, avec cartouche en ciment formant porte enseigne.
Au début des années 1940, au moment où le site est repris par la Société générale de combustible et carburants (Chantier des cités), de nouveaux dépôt sont construits. Une première halle de 500 m² est levée en 1941 à l’angle des rues des Cités et Sadi-Carnot. Recouverte d’un bardage? métallique elle reçoit l’inscription de la raison sociale "Chantiers des cités". Sa toiture comporte un lanterneau? à versant unique, une curiosité à parte entière. En 1948, une seconde halle de même surface mais comportant deux niveaux est construite dans le prolongement sur la rue des Cités. Sa structure est métallique, composée de poteaux en treillis et de ferme triangulées de sections fines qui portent un éclairage zénithal?. Le remplissage entre les structures est en briques creuses enduites au ciment ou peintes. Enfin, en 1951, une dernière halle est élevée au centre de la parcelle, finissant de recouvrir l’ancienne aire de stockage. Le bâtiment encore à usage de dépôt couvre environ 600 m². Sa conception est similaire à la halle précédente.
Transformée en garage de réparation de camions dans les années 1970, le site est désaffecté à la fin des années 1990.
En 2003, un collectif composé de compagnies et d’artistes réinvestie les lieux. Comprenant une quarantaine de structures aux pratiques très variées (peintre, théâtre, conception de décor...) elle transforme les espaces en ateliers, bureaux, espaces de partages et de spectacles. Baptisée La Villa Mais d’Ici, friche culturelle de proximité et fabrique de culture, cette association est ouverte sur le territoire et auprès de ses habitants.

Date de construction
1919; 1921; 1940; 1948; 1951
Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2004; 2018
Code site
001inv132
Date de découverte ou d'enquête
2004
Destination successive
lieu de création artistique
Source
inventaire départemental
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Parties constituantes
bureaux ; entrepôts commerciaux ; aire de stockage ; écurie ; pavillon

Illustrations

Aubervilliers ; Chantier de bois et charbon Alfred Marquet, puis Chantier des cités, actuellement lieu de création culturelle dit La Villa Mais d’Ici - Façade rue Sadi-Carnot

N° 1717 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 28 ko
Date 5 mai 2006
Fichier 1717_pleinecran.jpg

Aubervilliers ; Chantier de bois et charbon Alfred Marquet, puis Chantier des cités, actuellement lieu de création culturelle dit La Villa Mais d’Ici - Dépôt

Dépôt construit en 1921 sur la rue Sadi-Carnot
N° 1718 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 43.4 ko
Date 5 mai 2006
Fichier 1718_pleinecran.jpg

Aubervilliers ; Chantier de bois et charbon Alfred Marquet, puis Chantier des cités, actuellement lieu de création culturelle dit La Villa Mais d’Ici - Dépôt

Dépôt croisement des rues Sadi-Carnot et des Cités, construit en 1940.
N° 1719 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 34.3 ko
Date 5 mai 2006
Fichier 1719_pleinecran.jpg

Aubervilliers ; Chantier de bois et charbon Alfred Marquet, puis Chantier des cités, actuellement lieu de création culturelle dit La Villa Mais d’Ici - Entrée rue des Cités

Pavillon? de 1919 (à gauche) et dépôt construit en 1948 (à droite).
N° 1720 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 35.7 ko
Date 5 mai 2006
Fichier 1720_pleinecran.jpg

Aubervilliers ; Chantier de bois et charbon Alfred Marquet, puis Chantier des cités, actuellement lieu de création culturelle dit La Villa Mais d’Ici - Intérieur

Intérieur de la halle de 1951 réutilisée par La Villa Mais d’Ici
N° 1027886 - jpg - 879 × 591 pixels Détails
Crédits (c) Lycée Suger - Julie Zakine
Dimensions 879 × 591 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 516.3 ko
Date 1er janvier 2015
Fichier dsc_4226vgn.jpg

Aubervilliers ; Chantier de bois et charbon Alfred Marquet, puis Chantier des cités, actuellement lieu de création culturelle dit La Villa Mais d’Ici - Entrée de la Villa

Cour d’entrée du lieu culturel distribuant les différents espaces.
N° 1027885 - jpg - 2260 × 1080 pixels Détails
Crédits (c) Villa Mais d'Ici
Dimensions 2260 × 1080 pixels
Résolution 2.4 Mpx
Poids 779.4 ko
Date 6 décembre 2015
Fichier _rob0384-190215_stitch-light.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 77 rue des Cités

Chronologies

Dénomination