Chapelle Saint-Maur (démolie)

Chapelle Saint-Maur (démolie)

par Claude Héron

A-Dans la seconde moitié du 13e siècle, l’abbaye de Saint-Maur, qui possède à Neuilly "herbegarium et grangiam CVII arpentorum", fait bâtir une chapelle et deux chambres. Figurée sur la carte de Delagrive (1740), la chapelle est démolie à la Révolution.
B-Charassond 1903 affirme avoir retrouvé six bases de colonnes polychromes, de 0,58 m de diamètre, appartenant à la chapelle : deux dans l’auberge du Grand Cerf, au 58 rue Théophile Gaubert (c’est à dire à 250 m environ) et quatre dans celle du Cheval Blanc.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
21/10/1995
Code site
050s005
Date de découverte ou d'enquête
ca 1903
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
sans objet
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation inconnue dans emprise connue
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/1000
Nature du site
enfoui
État actuel
inconnu
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Moyen Age classique
Chronologie fin
Epoque moderne
Datation initiale
1251
Datation finale
1790
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
disparition

Illustrations

"Paris et environs. Feuille II" (détail)

"Paris et environs. Feuille II" (détail) ; chapelle Saint-Maur ; état époque moderne ; 2e quart (...)
N° 554 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 6 mai 2004
Fichier 554_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • boulevard du Maréchal Foch ; rue des Martyrs de la Déportation
Dénomination