Cinéma Pathé ; Mobilier de France ; actuellement magasin Marionnaud

Cinéma Pathé ; Mobilier de France ; actuellement magasin Marionnaud

ancien cinéma Pathé ; puis Mobilier de France ; actuellement magasin Marionnaud

20 novembre 2018 , par Marie Tozer-Boyancé, Pauline Ringoot

La façade, à l’angle des rues Ernest Renan et Catulienne, constitue le dernier vestige de la première salle de cinéma implantée dans le centre historique de Saint-Denis. Elle a été construite par la société Pathé Frères en 1908.

La société Pathé Frères avait déjà financé la réalisation d’une douzaine de cinémas dans Paris quand elle décide de construire le cinéma Pathé à Saint-Denis. En effet, en plus de la création de studios, comme celui de Montreuil installé en 1905, et d’usines de matériel cinématographique, le génie visionnaire des frères Pathé les pousse à fonder une société d’exploitation en charge de construire des salles destinées exclusivement à la projection de films diffusés et produits par leur société ; une première pour cette attraction populaire, présentée jusque-là uniquement et de manière ponctuelle dans les foires, les cafés-concerts et les brasseries.

Implanté à l’angle sud-ouest de la parcelle créée au moment de l’aménagement du quartier autour de Saint-Denis de l’Estrée, le bâtiment d’un seul niveau s’inscrit au cœur d’un quartier en pleine expansion où la densité de population ne cesse de croître. Cette salle d’une capacité de 850 spectateurs, dont seules la façade et la corniche? moulurée à larmier évoquent l’état initial du bâtiment, affichait une architecture typique des salles de cinéma du début du XXe siècle. Le but premier étant d’optimiser au maximum l’espace pour accueillir le plus de spectateurs possible, le confort de la salle et des pièces secondaires (entrée, vestiaire, loge du gardien, local de projection et toilettes) était des plus rudimentaires. Les spectateurs accédaient à la salle par le sas d’entrée où ils pouvaient acheter leurs tickets aux deux guichets placés à ses extrémités. Ils passaient ensuite par une des deux portes de contrôle pour atteindre la salle sur son côté, surélevé pour abriter l’écran. Ce dernier, placé en bout de salle, a incité l’architecte à regrouper les salles secondaires à l’opposé, c’est-à-dire, le long de la rue Ernest Renan. Elles étaient percées, dès l’origine, de baies tandis que le long de la rue Catulienne l’ouverture de deux portes de sortie était restée au stade de projet.
À cette salle se sont ajoutées un peu plus tardivement les salles Casino et La Kermesse (066inv162), toutes les deux situées rue de la République. Puis, d’autres petites salles de quartiers sont venues compléter le réseau dionysien, telles que Le bijou en face de l’hôtel Casanova, Le Chabrol, rue Chabrol, disparu depuis la création de la ZAC, Le Pleyel, au n°116 boulevard Anatole France et un dernier au n°196 avenue du Président Wilson.

Baptisée dans un premier temps Salle Pathé, puis nommée par la suite Kursaal (dénomination signifiant salle de cure en allemand, fréquemment utilisée pour nommer les cinémas, comme celui de Drancy par exemple), et enfin Le Bretagne, le cinéma ferme définitivement ses portes en 1970, quelques années avant La Kermesse. Le bâtiment est investi par la suite par des magasins (Mobilier de France, Marionnaud) qui ont modifié largement son aspect originel, avec l’ouverture de baies côté rue Catulienne et la disparition de l’enseigne Pathé. Un coq gaulois en haut-relief encerclé par l’inscription « Pathé frères », premier emblème adopté par la société en 1905, trônait fièrement sur le fronton principal de la façade.

Date de construction
1908
Date de rédaction
2013
Date de découverte ou d'enquête
Tozer-Boyancé Marie
Destination successive
Cinéma puis magasin
Maitre d'ouvrage
Société Pathé Frères

Illustrations

Saint-Denis ; Cinéma Pathé ; puis Mobilier de France ; actuellement magasin Marionnaud - dessin de la façade

Salle de spectacle pour cinématographe. Dessin de la façade dressé à Vincennes le 21 janvier (...)
N° 1027139 - jpg - 5173 × 1596 pixels Détails
Crédits Plan © Archives municipales de Saint-Denis, 2O47
Dimensions 5173 × 1596 pixels
Résolution 8.3 Mpx
Poids 6.5 Mo
Date 25 juin 2018
Fichier 30465.jpg

Saint-Denis ; Cinéma Pathé ; puis Mobilier de France ; actuellement magasin Marionnaud - dessin de la

Cinéma Exploitation. Salle de spectacle pour cinématographe, coupe transversale AB dressée à (...)
N° 1027140 - jpg - 4308 × 2820 pixels Détails
Crédits Dessin © Archives municipales de Saint-Denis, 2O47
Dimensions 4308 × 2820 pixels
Résolution 12.1 Mpx
Poids 11.6 Mo
Date 25 juin 2018
Fichier 30466.jpg

Saint-Denis ; Cinéma Pathé ; puis Mobilier de France ; actuellement magasin Marionnaud -façade d’angle

N° 1027141 - jpg - 2371 × 1157 pixels Détails
Crédits Photo © Département de la Seine-Saint-Denis, 2010
Dimensions 2371 × 1157 pixels
Résolution 2.7 Mpx
Poids 306.8 ko
Date 25 juin 2018
Fichier 30463.jpg

Saint-Denis ; Cinéma Pathé ; puis Mobilier de France ; actuellement magasin Marionnaud

N° 1027142 - jpg - 2305 × 1473 pixels Détails
Crédits Carte postale © Archives Départementales de Seine-Saint-Denis
Dimensions 2305 × 1473 pixels
Résolution 3.4 Mpx
Poids 418.4 ko
Date 25 juin 2018
Fichier 30464.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 25 rue catulienne
  • Saint-Denis ; Cinéma Pathé ; puis Mobilier de France ; actuellement magasin Marionnaud
    Carte postale © Archives Départementales de Seine-Saint-Denis
  • Saint-Denis ; Cinéma Pathé ; puis Mobilier de France ; actuellement magasin Marionnaud -façade d’angle
    Photo © Département de la Seine-Saint-Denis, 2010
  • Saint-Denis ; Cinéma Pathé ; puis Mobilier de France ; actuellement magasin Marionnaud - dessin de la
    Cinéma Exploitation. Salle de spectacle pour cinématographe, coupe transversale AB dressée à Vincennes le 21 janvier 1908
    Dessin © Archives municipales de Saint-Denis, 2O47
  • Saint-Denis ; Cinéma Pathé ; puis Mobilier de France ; actuellement magasin Marionnaud - dessin de la façade
    Salle de spectacle pour cinématographe. Dessin de la façade dressé à Vincennes le 21 janvier 1908
    Plan © Archives municipales de Saint-Denis, 2O47
Dénomination

Organisations