Cité des Anciens Ambroise Croizat

Cité des Anciens Ambroise Croizat

Cité des anciens Ambroise Croizat ou Foyer de Vieux travailleurs rue du Docteur Roux

par Benoît Pouvreau, Noëmie Maurin-Gaisne

La cité des anciens Ambroise Croizat est le second projet à La Courneuve de l’Atelier d’Urbanisme et d’Architecture (AUA), atelier coopératif et pluridisciplinaire fondé en 1960. Jean Houdremont (maire depuis 1959) sollicite l’AUA en 1962 par le biais de Jean Deroche, rencontré dès 1956. Houdremont est alors jeune député communiste et Deroche secrétaire national de l’Union des Étudiants Communistes (UEC). C’est aussi au sein de l’UEC et de son journal Clarté que Jean Deroche se lie à Paul Chemetov à partir des années 1950, « prolongeant leur amitié datant de leurs années d’études et des combats politiques et "idéologiques" contre l’académisme ambiant ». Deroche rejoint Chemetov à l’AUA en 1961. Le foyer de vieux travailleurs est ainsi l’une des premières commandes de Jean Deroche. Elle est engagée en 1962, en même temps que celle de l’entrée du stade municipal Daniel Féry, avenue P. Vaillant-Couturier, édifiée courant 1963 (aujourd’hui détruite).

D’après le bulletin communal de décembre 1962, la réalisation de la cité des anciens fait l’objet d’une décision communale en juin 1962. Jean Deroche et Paul Chemetov sont sollicités et contribuent fortement à la définition du programme. Celui-ci est déjà esquissé alors que le rapport Laroque préconisant la généralisation des logements-foyers pour personnes âgées paraît cette même année, en en proposant une première définition : « logements individuels assortis de services collectifs implantés dans un même immeuble ou, à défaut, à proximité immédiate ». Pour autant, ce rapport ne change rien au mode de financement qui reste lié à la loi-cadre sur l’urbanisme de 1957. Celle-ci donne la possibilité d’utiliser des crédits d’HLM pour la construction de logements-foyers, alors encore très peu affectés à ce type de logements, sinon par quelques grands opérateurs comme la SCIC. Ainsi, à la fin de la décennie 1950, ce sont surtout des « foyers de vieillards » qui font leur apparition, comme à Saint-Denis, mais ces lieux de détente et de restauration ne proposent pas d’hébergements.

Ce qui caractérise la cité des anciens Ambroise-Croizat est donc son programme très complet :
« 1. Un bâtiment où seraient rassemblés tous les services collectifs (cuisine, restaurant, salle de jeux, salle de lecture, bureau, sanitaire, terrasse, etc.). 2. Un ensemble de 36 studios construits sur deux niveaux avec salle de séjour, chambre, cuisine, salle d’eau, wc, placard. 3. Le pavillon? du gestionnaire chargé de l’administration, de la tenue et de l’entretien du home. L’ensemble sera traité de telle sorte qu’il présente un aspect agréable, notamment par l’aménagement de pelouses, de massifs de fleurs, coin de repos avec bancs, et d’un emplacement pour jeux de boules », Eugène Rivoalan, maire-adjoint, « Pour nos anciens : un foyer et 36 studios », Bulletin municipal, décembre 1962.

Dès ce premier descriptif apparaît la pluridisciplinarité qui distingue l’AUA, cette réflexion en amont est, en effet, l’occasion d’associer le collectif que forme l’Atelier d’urbanisme et d’architecture. Ainsi, Jacques Simon est pressenti pour les espaces verts, Annie Tribel, pour le mobilier et l’architecture d’intérieur et Max Soumagnac, pour la réalisation d’une œuvre d’art. Les ingénieurs Miroslav Kostanjevac et Richard Slama sont, eux, déjà consultés pour élaborer, avec les architectes, les solutions constructives dans le détail, de même que l’économiste Rino Brighi.

Ce travail se poursuit et le projet soumis en 1963 pour le permis de construire sera peu modifié : 32 logements, 20 studios de 18 m², 10 F2 de 25 m², pouvant accueillir des couples et deux logements de fonction, répartis dans deux ailes inégales et sur deux niveaux, au-dessus de caves, « où empiler les biens d’avant », comme l’écrit P. Chemetov. Le plan global est composé d’un bâtiment central circulaire d’où partent des passerelles ajourées qui relient les deux ailes accueillant les logements. Ces « rues intérieures », en pente douce, facilitent ainsi le déplacement des personnes âgées. L’organisation en chartreuse des logements permet à chaque appartement d’avoir son intimité préservée par une entrée décalée où se tient également la salle d’eau. Ce plan intérieur en chicane sera repris, notamment pour l’ensemble de logements E. Vaillant à Bagnolet, que Jean Deroche et Paul Chemetov réalisent entre 1965 et 1971. Le bâtiment central concentre, lui, les services collectifs, l’entrée principale, ceinte de bassins et, en contrebas, l’entrée de service, qui s’affiche librement. Formant en plan une spirale, le bâtiment s’enroule autour d’un impluvium circulaire directement inspiré du projet de diplôme de Jean Deroche, destiné à abriter un centre aéré.

L’ensemble bénéficie d’espaces verts imaginés par Jacques Simon en 1963 qui arborent les trois entités créées et le cœur du patio?. Il tire partie de la topographie accidentée du terrain et plante dense en imaginant, par exemple, dans l’avant-projet de 1963, un bosquet au niveau du mur mitoyen sur lequel Max Soumagnac interviendra. Excluant volontairement les « massifs de fleurs » du programme, cette intervention sera complétée en 1966, après l’acquisition d’une petite parcelle complémentaire, par celle de Michel Corajoud qui imagine des bancs palissades très brutalistes en brique et bois. Il s’affirme ainsi comme paysagiste après avoir assisté Simon quelques années.

Max Soumagnac est vraisemblablement le dernier à intervenir avec une mosaïque abstraite très colorée, placée sur le mur mitoyen du pavillon voisin, non loin de l’entrée principale du foyer, et en regard de l’escalier qui mène au jardin central. Cette œuvre, composée de plusieurs éléments, joue sur des épaisseurs différentes et dialogue avec le béton brut. Elle est, pour Jean Deroche, « un fond de paysage » que l’on découvre depuis les salons du foyer.
Les réserves de la Préfecture de la Seine retardent de quelques mois le permis de construire, accordé en février 1964, et l’engagement du chantier, ouvert dans la foulée. En 1966, la cité des anciens A. Croizat est complètement achevée et mise en service. Elle est inaugurée en présence de Waldeck Rochet, secrétaire général du PCF et député de la circonscription, en janvier 1967.

À Drancy, Deroche et Chemetov signent ensuite une nouvelle cité des anciens (Les Lilas, rue Jane Joye), en 1972-73, puis Deroche seul en conçoit une seconde l’année suivante (Les Myosotis, rue des travailleurs). Ils réalisent, enfin, à Romainville (Dercohe et Chemetov) et à La Courneuve (Jean et Maria Deroche), deux foyers sans hébergement (respectivement A. Croizat, rue Jaurès, 1966, détruit, et M. Paul, rue de la Convention, 1986, environ).

La cité des anciens A. Croizat fait date par son architecture brutaliste, où les matériaux comme le verre, le bois, la brique et le béton mais aussi les pavés d’asphalte au sol, sont mis en valeur dans toute leur simplicité. L’influence d’Alvar Aalto?, des Unités d’habitation ou de la maison Jaoul de Le Corbusier? sont ainsi affirmées. Outre l’architecture, le paysage de Simon et Corajoud, le design d’Annie Tribel et la mosaïque de Soumagnac peuvent également être qualifiés de brutalistes. Ensemble, dans un processus créatif très égalitaire, ils parachèvent cette modeste cité des anciens pour en faire une œuvre manifeste de l’AUA. À juste titre, dans sa monographie de 1986, Pascale Blin ajoute la dimension banlieusarde et politique de cet équipement, qui singularise les municipalités communistes de banlieue parisienne prenant soin de « [leurs] vieux papas et de [leurs] vieilles mamans », soulignant ainsi « la carence du Gouvernement ». Innovant, ce programme où « les vieillards sont des locataires autonomes » permet l’autonomie vis-à-vis des familles et anticipe les logiques de maintien à domicile dans un contexte où les retraités avaient peu de ressources et achevaient parfois leur existence à l’hospice. Publiée dans les revues professionnelles, la cité des anciens se voit ainsi saluer pour l’audace de son parti pris en 1969 par une publication américaine sur ce programme spécifique à l’échelle mondiale.

Si en 1986, Pascale Blin remarque que la cité a été très peu modifiée et y voit la marque d’une anticipation et d’une grande adaptabilité, c’est très vraisemblablement la perspective d’une coûteuse mise aux normes qui a précipité la désaffectation de celle-ci par l’administration communale au début du XXIème siècle. À partir de 2010, la rotonde est réaffectée à une crèche multi-accueil d’entreprises du quartier et une partie du jardin lui est réservée.

La cité des Anciens Ambroise Croizat s’est vu décerner le label « Patrimoine d’intérêt régional » par le Conseil régional d’Île-de-France en mars 2019.

Date de construction
1964-1967
Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2015 ; 2018
Date de découverte ou d'enquête
2015
Destination successive
résidence pour personnes âgées puis crèche multi-accueil inter-entreprise
Date initiale
1950
Date de fin
1974
Intérêt
remarquable

Illustrations

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Plan de la cité des anciens A. Croizat

Plan de la cité des anciens, au nord, le pavillon? d’accueil, au sud, les logements entourant le (...)
N° 1028234 - jpg - 917 × 1456 pixels Détails
Crédits Archives municipales de La Courneuve
Dimensions 917 × 1456 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 243.3 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier planbis.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat

Vue générale du pavillon? d’accueil de la cité des anciens depuis le nord. A gauche, le pavillon (...)
N° 1028235 - jpg - 1417 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1417 × 945 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 663.9 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2113.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Détail de la façade rue du docteur Roux

Vue depuis l’entrée de la cité des anciens, au premier plan, les bassins aujourd’hui (...)
N° 1028236 - jpg - 1417 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1417 × 945 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 720.6 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2120.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Mosaïque murale (détail).

Vue d’une partie de la mosaïque murale de Max Soumagnac. Celle-ci se déploie sur le mur est qui (...)
N° 1028237 - jpg - 1417 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1417 × 945 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 909.1 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2049.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Mosaïque murale (détail).

Détail de la mosaïque murale de Max Soumagnac.
N° 1028238 - jpg - 945 × 1417 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 945 × 1417 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 792.7 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2054.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Mosaïque murale (détail).

Détail de la mosaïque murale de Max Soumagnac.
N° 1028239 - jpg - 1281 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1281 × 945 pixels
Résolution 1.2 Mpx
Poids 890.6 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2048.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Rampe sud-est desservant les logements.

Cette rampe permet de desservir, depuis le pavillon? d’accueil, les appartements de l’aile (...)
N° 1028240 - jpg - 1417 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1417 × 945 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 726.4 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2052.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Détail de la rampe est.

Détail de la rampe est et vue sur le jardin et les appartements.
N° 1028241 - jpg - 1277 × 1915 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1277 × 1915 pixels
Résolution 2.4 Mpx
Poids 548.6 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier img_2229.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Pavillon d’accueil et pièce d’eau, côté jardin.

La pièce d’eau est marquée par les moellons et jouxte les cuisines, à l’étage se situait une partie (...)
N° 1028242 - jpg - 945 × 1417 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 945 × 1417 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 739.5 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2060.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Appartements de l’aile ouest.

Appartements de l’aile ouest avec vue sur le jardin "clos" et l’un de ses bancs (...)
N° 1028243 - jpg - 1915 × 1277 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1915 × 1277 pixels
Résolution 2.4 Mpx
Poids 658.4 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier img_2227.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Appartements de l’aile ouest.

Appartements de l’aile ouest. à droite, les F2, à gauche les studios.
N° 1028244 - jpg - 1277 × 1915 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1277 × 1915 pixels
Résolution 2.4 Mpx
Poids 644.4 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier img_2226.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Vue sur l’aile est.

L’aile est vue depuis le jardin "clos". Sous l’escalier, le local dédié au vide-ordures, à gauche (...)
N° 1028245 - jpg - 1417 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1417 × 945 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 932 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2063.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Vue générale du jardin "clos".

Le jardin intérieur vue depuis l’escalier de l’aile est. A gauche, les appartements de l’aile (...)
N° 1028246 - jpg - 3721 × 1968 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 3721 × 1968 pixels
Résolution 7.3 Mpx
Poids 1.8 Mo
Date 26 septembre 2019
Fichier untitled_panorama3.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Appartements de l’aile est.

Vue l’aile est depuis le jardin et la pièce d’eau, au centre les appartements F2 et, de part et (...)
N° 1028247 - jpg - 1417 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1417 × 945 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 819.9 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2125.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Mur pignon de l’aile est.

Depuis le jardin sud, vue sur le mur pignon de l’aile est.
N° 1028248 - jpg - 1417 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1417 × 945 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 1 Mo
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2069.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Appartements de l’aile est.

Appartements de l’aile est vus depuis le jardin sud.
N° 1028249 - jpg - 1417 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1417 × 945 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 887.8 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2078.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Appartements de l’aile ouest.

Appartements de l’aile ouest vus depuis le jardin sud. A gauche, le passage vers le jardin ouest (...)
N° 1028250 - jpg - 1417 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1417 × 945 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 982.6 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2072.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Appartements de l’aile ouest.

Appartements l’aile ouest vus depuis le jardin sud. A droite, un studio, à gauche, un appartement (...)
N° 1028251 - jpg - 1277 × 1915 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1277 × 1915 pixels
Résolution 2.4 Mpx
Poids 541.8 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier img_2196.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Détail du mur pignon de l’aile ouest.

Avec ce détail, apparaissent : le soin apporté à la mise en œuvre de la brique mais aussi les (...)
N° 1028252 - jpg - 945 × 1417 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 945 × 1417 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 797.8 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2081.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Détail du mur pignon de l’aile ouest.

Détail du mur pignon de l’aile ouest.
N° 1028253 - jpg - 945 × 1417 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 945 × 1417 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 940.5 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2096.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Vue de l’aile ouest depuis le jardin.

Dernière pièce de l’ensemble, acquise dans un second temps, la parcelle ouest permet à Michel (...)
N° 1028254 - jpg - 1417 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1417 × 945 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 888.8 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2101.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Le jardin ouest.

Vue sur le jardin ouest longé par la rue Jean-Jacques Rousseau. L’escalier et les bancs (...)
N° 1028255 - jpg - 1417 × 945 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 1417 × 945 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 969.2 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2103.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Détail d’un banc palissade.

Détail d’un banc palissade, alliant brique et bois.
N° 1028256 - jpg - 945 × 1417 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 945 × 1417 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 1 Mo
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2088.jpg

La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Banc palissade et les espaces de desserte de l’aile ouest.

Banc palissade et les espaces de desserte de l’aile ouest.
N° 1028257 - jpg - 945 × 1417 pixels Détails
Crédits Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Dimensions 945 × 1417 pixels
Résolution 1.3 Mpx
Poids 885.1 ko
Date 26 septembre 2019
Fichier bd-img_2105.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Plan de la cité des anciens A. Croizat
    Plan de la cité des anciens, au nord, le pavillon? ? d’accueil, au sud, les logements entourant le jardin intérieur.
    Archives municipales de La Courneuve
  • La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Mosaïque murale (détail).
    Détail de la mosaïque murale de Max Soumagnac.
    Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
  • La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Appartements de l’aile ouest.
    Appartements de l’aile ouest. à droite, les F2, à gauche les studios.
    Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
  • La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Détail du mur pignon de l’aile ouest.
    Avec ce détail, apparaissent : le soin apporté à la mise en œuvre de la brique mais aussi les joints traités à la façon de Le Corbusier? ? pour la maison Jaoul.
    Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
  • La Courneuve, cité des anciens A. Croizat - Banc palissade et les espaces de desserte de l’aile ouest.
    Banc palissade et les espaces de desserte de l’aile ouest.
    Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2016
Chronologies

Autres protections (La Courneuve)

0 | 5 | Tout afficher