Collège Georges-Braque

Collège Georges-Braque

par Justine Bourgeois, Mouna Deghali, Sarah Piacentino

La construction du collège Georges-Braque, implanté depuis 1972 au nord de Neuilly-sur-Marne, est liée à la création des grands ensembles du quartier d’habitat social des Fauvettes, de 1965 à 1976. Ces constructions ont entraîné une augmentation de la population communale et en particulier de l’effectif d’élèves à scolariser. En conséquence, la construction d’un nouveau collège est devenue nécessaire au milieu des années 1970, en complément des deux établissements existants Albert-Camus et Honoré-de-Balzac. Le collège est construit sur un terrain à l’extrémité est des grands ensembles d’habitation, en bordure d’une future bretelle autoroutière, au contact d’un secteur faiblement urbanisé et occupé par le site du centre hospitalier de Maison Blanche. Depuis les années 1970, l’environnement urbain du collège s’est considérablement transformé. L’établissement bénéficie aujourd’hui au sein du quartier du Val Coteau, d’un projet de rénovation urbaine? de grande envergure, d’une dynamique urbaine en effervescence, avec la réalisation en cours de la zone d’aménagement concerté (ZAC?) sur le secteur de Maison Blanche, et d’un environnement de nature avec la présence du parc du Croissant Vert, renommé « Parc des 33 hectares ».

Le collège dans le quartier

Contexte urbain

La commune de Neuilly-sur-Marne se situe dans la partie sud-est du département de la Seine-Saint-Denis, non loin des départements de la Seine-et-Marne et du Val-de-Marne, limitrophe des villes de Neuilly-Plaisance et de Gagny. Commune de bord de Marne, elle se caractérise par une topographie douce et plane remontant légèrement vers les coteaux (collines) d’Avron. Neuilly-sur-Marne est l’une des villes les plus vertes du département avec près d’un tiers de sa surface en espace naturel ou en espace vert urbain.
Bourg rural jusqu’à la fin du XIXe siècle, la ville s’est constituée au croisement de ses ex- routes nationales N34 (est-ouest) et N370 (nord-sud). Ces deux voies supportent un trafic très important et constituent aujourd’hui des coupures fortes dans l’environnement urbain local. Cette situation est d’autant plus prégnante que la ville ne jouit pas d’une desserte satisfaisante en transports en commun lourds, les gares des lignes A et E du RER les plus proches étant situées aux franges de la commune. Cet enclavement a conduit à une dégradation du cadre de vie des habitants, particulièrement sur le secteur des grands ensembles des Fauvettes.

Au nord, le territoire communal s’est fortement développé à partir des années 1960, avec l’implantation d’opérations immobilières privées et des ensembles d’habitat social dans le secteur des Fauvettes. Pour accompagner le doublement de la population de la commune de 15 000 à 30 000 habitants, un ensemble d’équipements publics a été prévu dont le collège Georges-Braque. Ce secteur est divisé en deux parties nord et sud, coupé par les emprises foncières de l’ex-projet de l’autoroute A 103, abandonné en 2013. Le terrain d’implantation du collège, d’une superficie de 24 000 m2, a été séparé de l’ancienne emprise foncière du centre hospitalier, dans le cadre d’une demande administrative particulière se nommant « demande d’agréments » permettant à la municipalité de Neuilly-sur-Marne de pouvoir construire sur ce terrain. Le terrain de forme trapézoïdale est traversé en parties nord et est par un ancien ruisseau canalisé, le rû Saint-Baudille, qui génère une servitude d’accès pour son entretien et une zone non constructible le long de son tracé. La proximité des immeubles d’habitation, de grande hauteur, en parties sud et ouest, et la future voie autoroutière, en partie nord, ont été une contrainte supplémentaire pour l’implantation du collège dans le site.

À la fin des années 1980, la Ville de Neuilly-sur-Marne s’était engagée dans les différentes procédures de la Politique de la Ville, qui constituent un ensemble d’actions de l’État visant à revaloriser certains quartiers urbains dits « sensibles » et à réduire les inégalités sociales entre territoire : « Développement Social des Quartiers » (1989-1993), « Contrats de Ville » (1994-1999 et 2000-2006), « Opération de renouvellement urbain » (2000-2006), « Zone Franche Urbaine » (2006), puis « Programme? de Rénovation Urbaine » (PRU) et « Contrat Urbain de Cohésion Sociale » (signés en 2007). Aujourd’hui, dans le cadre de la nouvelle géographie prioritaire de la Politique de la ville, elle s’engage dans le « Nouveau Programme de Renouvellement Urbain Val Coteau ».

Le quartier de Val Coteau est bordé par des ensembles résidentiels à dominantes pavillonnaires au nord, à l’ouest et au sud. Plusieurs programmes diversifiés de logements collectifs ont été récemment construits sur des emplacements laissés à l’abandon (friches) ou démolis. À l’est, il jouxte le Parc des 33 hectares constituant un véritable atout pour le quartier. Bien que souffrant d’un manque de desserte en transport collectif, l’enclavement du quartier est relatif. Ce dernier est proche du centre de Neuilly-sur-Marne, accueille les équipements les plus structurants de la commune (Médiathèque, patinoire, centre culturel, Maison de la petite enfance, salle Marcel Pagnol) et desservi par un réseau de voies structuré, maillé et connecté au reste de la ville. En effet, la réalisation de l’avenue du Dauphiné et de la rue Louis-Antoine-de-Bougainville bordant le terrain du collège à l’est ont permis d’améliorer en profondeur les espaces publics permettant une meilleure liaison avec le centre-ville ainsi qu’avec le quartier de Maison Blanche en construction situé à 1km environ à l’est du collège.

Aujourd’hui, l’îlot urbain dans lequel est inséré le collège est limité, au nord, par l’emprise du complexe sportif Henri-Deglane, et, au sud, par un terrain de sport voué à une démolition et par une nouvelle emprise de logements collectifs situés dans le prolongement d’un ensemble existant édifié le long de la rue de Suffren. Le cœur de l’îlot est également desservi par une traversée piétonne et un jardin public qui contribuent à un cadre de vie amélioré. Toutefois, ces aménagements récents n’ont pas totalement contribué à renforcer la présence du collège dans la ville. Implanté dans un vaste îlot résidentiel, sur la partie la moins visible de son terrain, marquée par la prédominance de bâtiments très élevés et par la présence d’arbres de grande hauteur, desservi par un tronçon de voie non carrossable, ce collège est peu visible depuis les voies de circulation. La rue d’Anjou qui dessert le collège, connectée à la rue Louis-Antoine-de-Bourgainville et à l’avenue Léon-Blum est une voie publique qui se termine en impasse pour les véhicules et se prolonge en une allée plantée pour les piétons. Ce tronçon non carrossable, à caractère résidentiel voire semi-privé, dessert le parvis? et l’entrée principale du collège.

Néanmoins, le collège est signalé par un totem « collège », par ses grilles de clôture et un muret d’enceinte composé de blocs de ciment de ton ocre, formés de lettres taillées en volume. La particularité de cette clôture, très originale, conçue comme un linéaire? de construction, a visé à renforcer la présence de l’équipement dans son environnement proche.

Le collège occupe la partie ouest de sa parcelle ; il comprend un ensemble de sept bâtiments disposés en quinconce, les espaces récréatifs extérieurs occupent la partie est. Le nord de la parcelle est occupé par un parking de 30 places. La partie sud-est réservée à un terrain de sport appartenant à la Ville. Un grillage et une haie de petits arbustes délimitent le périmètre du collège.

Desserte et accès

Tous les accès sont positionnés sur la rue d’Anjou à l’exception de l’accès pompier desservi par une allée bitumée reliée à la cour du collège en partie sud. Un parvis intérieur couvert dessert l’entrée principale et également l’entrée distincte des logements de fonction. Un autre accès positionné au niveau du carrefour qui relie le tronçon carrossable de la rue d’Anjou aux autres voies de circulation dessert une aire de stationnement et la zone de livraison.
Le quartier du collège est actuellement desservi par le réseau RATP des lignes de bus 127, 203, 214 et 303, les arrêts les plus proches se situant rue des Pommiers et rue Louis-Antoine-de-Bougainville.

La construction

Histoire et programme

En 1972, le collège d’enseignement secondaire (C.E.S) est implanté dans l’ancien groupe scolaire des fauvettes qui se composait de quatre classes démontables en structure? métallique. L’accident tragique du CES? Édouard Pailleron à Paris dans le 19e arrondissement met fin à l’usage de la construction industrialisée métallique pour les collèges et lycées en France. La reconstruction de ce collège est inscrite au programme national de 1973 de constructions industrialisées d’établissements scolaires. Confiant la maîtrise d’ouvrage à l’État, la Ville de Neuilly-Plaisance lui met à disposition un terrain de 24 000 m2 limité à l’ouest par l’opération en cours du stade fauvette et à l’est par la rue Julien-Grimau déviée en pied de talus pour un raccordement à la future voie autoroutière A 103. La capacité d’accueil de l’établissement prévue est 1 200 élèves dont 900 demi-pensionnaires. Sa construction sera réalisée en deux tranches, 600 places pour la rentrée 1972, et 600 places pour la rentrée suivante. Sont programmés à proximité les futurs équipements sportifs. Le collège portait initialement le nom « Alexandre-Dumas ». L’architecte d’adaptation est Paul Vimond ; l’architecte missionné pour la réalisation et le suivi des travaux est Reoven Vardi. Le changement de nomination du collège, qui prendra le nom du célèbre peintre Georges Braque, aura lieu en 1975, lors de sa nationalisation, c’est-à-dire au moment où cet ancien C.E.S. devient collège.

À partir de 1962, les collèges sont réalisés avec des procédés industrialisés en préfabrication lourde? et sur la base de plans et programmes types agréés par le Ministère de l’Éducation Nationale. Selon la procédure alors en vigueur, la maîtrise d’œuvre est confiée à un tandem « architecte-entreprise » qui adapte les plans et le programme type aux procédés constructifs ainsi qu’aux spécificités et contraintes du terrain.
Le programme du collège comprenait un ensemble de sept bâtiments : un bâtiment d’accueil, trois bâtiments d’externat dédiés aux salles d’enseignement, un bâtiment dédié à l’administration et aux logements de fonction, un bâtiment dit socio-culturel abritant le centre de documentation et le pôle des enseignants, et un bâtiment de services médico-sociaux, abritant également la demi-pension, le garage et des locaux techniques.

Parti architectural?

Compte tenu des servitudes et contraintes qui grèvent le terrain d’implantation, l’accès au rû Saint-Baudille canalisé par le service d’entretien qui traverse la partie nord du terrain, l’assujettissement à la protection contre le bruit aux abords de la future autoroute, la proximité des immeubles d’habitations de grandes hauteurs, l’architecte missionné pour la réalisation de ce collège a été contraint d’adapter les plans types par une juxtaposition de plots articulés autour un long espace de déambulatoire orienté suivant le plus grand axe du terrain. La partie non aedificandi? au nord-est du terrain sera occupée par les cours de récréations et pelouses.

L’insertion du bâtiment dans son site a donc été déterminée par des contraintes de limitation des nuisances sonores occasionnées par la future desserte autoroutière à l’est (qui au final ne sera pas réalisée), la proximité des bâtiments de logements à l’ouest, et le débouché du parc de détente et de loisirs au nord du terrain. Ces données ont orienté le projet vers une composition de plusieurs bâtiments mitoyens ou contigus répondant avant tout à la nécessité d’optimiser la fonctionnalité des espaces. Les espaces créés entre ces « plots » sont traités comme des aires de détente et mènent aux deux principales cours de récréation.

Cependant, l’architecte du projet a pris le parti d’un ensemble assez compact, au plan? resserré, qui s’oppose à la conception « fonctionnaliste », alors couramment en vigueur, qui prônait le parti pris de bâtiments en forme de parallélépipèdes, dispersés sur la surface d’un terrain à distance des uns des autres et abritant chacun une des grandes fonctions du collège (enseignement, demi-pension, administration, logements).

Volumétrie?

Le collège se compose autour d’un axe de circulation central orienté nord-sud, de corps de bâtiments orientés est-ouest de forme rectangulaire constituant un ensemble de plots de deux à trois étages disposés en quinconce et définissant des patios? ouverts sur la grande cour de récréation ou sur les espaces arborés avoisinants. Leur agencement détermine des espaces extérieurs différenciés selon leur affectation (patios, cours ouvertes, espaces végétalisés).

Les bâtiments d’externat comprenant les salles de cours sont reliés entre eux par un préau au rez-de-chaussée?. Les accès aux bâtiments d’externat, au pôle Enseignement et au pôle Encadrement? pédagogique, sont positionnés sur les pignons?, desservis par un couloir central, et par des escaliers disposés en extrémité et éclairés naturellement. Côté cour, sur le bâtiment B, un nouveau volume en structure métallique a été « greffé » en 2015, abritant une cage d’escalier pour une sortie de secours. Cette intervention a précédé la mise en place d’un préau dans la cour en 2021. Ces nouvelles volumétries viennent renouveler la physionomie de cet ensemble.

Matériaux, couleurs et lumière

Le collège est réalisé avec un système constructif industrialisé impliquant un procédé de préfabrication lourde en béton armé? avec façade porteuse. Conformément aux dispositions du programme et au modèle de l’entreprise, les locaux sont dessinés suivant la trame? de 1,80 m.

Les façades résultent de la répétition en série de modules identiques en béton blanc au dessin sobre. Ces modules sont préfabriqués en usine et montés sur place, de 3,60 m de largeur (2 trames de 1,80 m) et de hauteur d’étage. On distingue deux types de panneaux : l’un avec une allège? plate verticale disposée en rez-de-chaussée, et le second avec une allège inclinée formant une niche à l’intérieur pour servir de logement au convecteur de chauffage. Les pignons sont également constitués de panneaux fabriqués en usine de 1,80 m de largeur avec un modelage vertical peint de couleur beige. Les revêtements de sol sont en linoléum? coloré ou en carrelage en tons de gris.

La composition en quinconce du plan du collège permet un éclairage naturel pour la quasi-totalité de ses espaces, assuré par des baies? sur tous les linéaires de façade.

Les travaux les plus significatifs ayant été réalisés ces dernières années sont :
-  dans le bâtiment B, la création d’un ascenseur (2020) pour assurer l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap, et la création d’une cage d’escalier pour une sortie de secours (2015), la réfection des faux plafonds et éclairage LED (2001) ;
-  dans la cour de récréation, la mise en place d’un préau (2021), la réfection des sanitaires de la demi-pension (2021), l’isolation? thermique par l’intérieur avec l’isolation des niches de chauffage (2017) dont il reste une phase de travaux à exécuter.

Organisation des espaces intérieurs et vues

À l’entrée du collège, est positionné le bâtiment abritant l’administration et les logements de fonction répartis en deux niveaux organisés autour d’un noyau de circulation vertical au-dessus du niveau à rez-de-chaussée (R+2). Ce dernier comprend le bureau d’accueil, les bureaux du pôle Direction et de la Vie scolaire, ainsi que des sanitaires.

Les fonctions du collège, réparties dans des bâtiments séparés, s’articulent autour du bâtiment d’entrée et sont desservies par une allée intérieure centrale. En effet, cet espace de circulation intérieure, éclairé naturellement depuis les patios, relie les différents pôles fonctionnels et locaux positionnés aux quatre extrémités. Ainsi, le pôle restauration, la salle polyvalente, le CCC (Centre de Connaissances et de Culture), les bâtiments d’enseignement, l’administration et les aires de récréation sont reliées. Le foyer des élèves, les salles de club, les vestiaires, le bureau des surveillants sont disposés le long de cette allée centrale qui débouche sur le hall d’accueil pouvant être utilisé comme un grand préau fermé en continuité avec les espaces extérieurs. Les trois bâtiments d’externat regroupent toutes les salles d’enseignement, les annexes, et les sanitaires.

L’accès au CCC s’effectue depuis le hall d’accueil. Celui-ci comprend au rez-de-chaussée : deux salles de lecture, une salle de documentation et une réserve. Une salle d’étude occupe actuellement une des salles destinées à ce pôle. Le CCC dispose d’un accès direct depuis la cour de récréation. Il est relié au premier étage au pôle Encadrement pédagogique composé de sept salles de travail pour les professeurs, une salle de réunion, des sanitaires et plusieurs locaux d’archives.

Le pôle Maintenance, le plus au nord du terrain, est desservi par le parking extérieur et la zone de livraison. Le bâtiment G comprend au rez-de-chaussée un garage à vélos, une réserve, un dépôt, et à l’étage le pôle Médico-social, des vestiaires du personnel, une cuisine, une salle à manger pour le personnel, et un large réfectoire servant également de salle polyvalente largement ouvert sur l’extérieur.

Espaces récréatifs et sportifs

Si l’entrée et les façades ouest du collège sont plutôt dominées par les tours et les barres des logements collectifs environnants, l’établissement s’ouvre à l’est sur une grande cour que prolonge visuellement le parc communal. Cette ouverture sur le paysage confère une grande qualité aux espaces extérieurs du collège aussi bien qu’aux locaux. Des bancs et des tables de ping-pong sont disposés à proximité des bâtiments. Un préau couvert en structure métallique abrite les élèves en cas d’intempéries.

La cour de récréation dont le sol est largement minéralisé en asphalte est bordée d’une pelouse, sur laquelle sont plantés plusieurs arbres : des érables, des conifères, des sapins, des saules pleureurs. Au nord du terrain du collège, un jardin pédagogique a été aménagé au cours de l’année 2020. Celui-ci comprend un potager et une digue artificielle.

Le collège, ne disposant pas d’espaces sportifs, investit les locaux du gymnase municipal Henri-Deglane et le stade d’athlétisme implanté dans le parc voisin.

L’œuvre du 1% artistique?

L’œuvre du 1% artistique du collège Georges-Braque a été réalisée par l’artiste Jacques Flèchemuller. Elle est constituée d’un ensemble de fresques sur miroir placées à différents endroits : à l’entrée de l’établissement, au niveau des portes menant aux aires de récréation, ainsi qu’au bâtiment au nord du collège visible depuis un périmètre plus lointain. Les différentes fresques représentent de grands personnages. Ces fresques sont des reproductions de tableaux du peintre Georges Braque. Leur lyrisme vient adoucir l’architecture rigide et anguleuse du collège.

Les peintures en acrylique couvertes d’un vernis protecteur sont fixées sous miroir de 10mm réservant de larges surfaces non peintes et réfléchissantes, de façon à augmenter l’intégration du spectateur dans l’œuvre. Chaque fresque a une argenture cuivrée, prise dans un encadrement en profilé aluminium scellé dans les murs. L’œuvre a récemment bénéficié d’une restauration au cours de l’année 2021.

Date de construction
1973
Date de rédaction
2022
Code site
050inv901
Code Inspection académique
0931485J

Programme

Programme d'origine
Collège 1200
Programme actuel
Collège 750

Chronologie

  • 1972 : Construction de six classes préfabriquées du C.E.S. Alexandre-Dumas
  • 1973 : Construction du C.E.S. Georges-Braque

Les acteurs de la construction

  • Maître d’ouvrage : Ministère de l’Éducation Nationale
  • Architecte d’adaptation : Paul Vimond
  • Architecte d’opération : Reoven Vardi
  • Entreprise : Société Nouvelle de Construction et de travaux
  • Artiste 1% : Jacques Flèchemuller

Illustrations

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DU 1% ARTISTIQUE

N° 1032958 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 657.9 ko
Date 19 mai 2022
Fichier 1_artistique.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DE LA CANTINE

N° 1032959 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 753.7 ko
Date 19 mai 2022
Fichier cantine.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - PLAN R+1

N° 1032960 - jpg - 4961 × 3508 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 4961 × 3508 pixels
Résolution 17.4 Mpx
Poids 888.4 ko
Date 19 mai 2022
Fichier college_georges_braque_plan_r_1.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - PLAN R+2

N° 1032961 - jpg - 4961 × 3508 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 4961 × 3508 pixels
Résolution 17.4 Mpx
Poids 562.1 ko
Date 19 mai 2022
Fichier college_georges_braque_plan_r_2.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - PLAN RDC

N° 1032962 - jpg - 4961 × 3508 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 4961 × 3508 pixels
Résolution 17.4 Mpx
Poids 1.1 Mo
Date 19 mai 2022
Fichier college_georges_braque_plan_rdc.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - PLAN MASSE

N° 1032963 - jpg - 4618 × 2030 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 4618 × 2030 pixels
Résolution 9.4 Mpx
Poids 1 Mo
Date 19 mai 2022
Fichier college_georges_braques_masse_retour_visite.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE SUR LA COUR

N° 1032964 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 568.4 ko
Date 19 mai 2022
Fichier cour_de_recreation-2.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DE L’ENTRÉE

N° 1032965 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 862.9 ko
Date 19 mai 2022
Fichier entree-parvis.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DE L’ENTRÉE SECONDAIRE

N° 1032966 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 806.8 ko
Date 19 mai 2022
Fichier entree-secondaire.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DE L’ESPACE JARDIN

N° 1032967 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 975 ko
Date 19 mai 2022
Fichier espace_jardin.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DU HALL DE DISTRIBUTION

N° 1032968 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 520.7 ko
Date 19 mai 2022
Fichier hall_de_distribution.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DES LOGEMENTS DE FONCTION

N° 1032969 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 862.9 ko
Date 19 mai 2022
Fichier logements_de_fonction-2.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DU PATIO EXTÉRIEUR

N° 1032970 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 702.3 ko
Date 19 mai 2022
Fichier patio_exterieur.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DU PRÉAU

N° 1032971 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 511.1 ko
Date 19 mai 2022
Fichier preau_exterieur.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DE LA SALLE DES ARTS PLASTIQUES

N° 1032972 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 692.3 ko
Date 19 mai 2022
Fichier salle_d_arts_plastiques.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE D’UNE SALLE DE MUSIQUE

N° 1032973 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 640.1 ko
Date 19 mai 2022
Fichier salle_de_musique.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE D’UNE SALLE DE SCIENCES

N° 1032974 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 739.6 ko
Date 19 mai 2022
Fichier salle_de_sciences.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE D’UNE SALLE DE SEGPA

N° 1032975 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 727.1 ko
Date 19 mai 2022
Fichier salle_de_segpa.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DE LA SALLE DES PROFS

N° 1032976 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 628.8 ko
Date 19 mai 2022
Fichier salle_des_profs.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DE LA SALLE INFORMATIQUE

N° 1032977 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 633.1 ko
Date 19 mai 2022
Fichier salle_informatique.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DE LA FAÇADE PIGNON SUR COUR DU BÂTIMENT C

N° 1032978 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 525.3 ko
Date 19 mai 2022
Fichier vue_de_la_facade_pignon_sur_cour_du_batiment_c.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DE LA FAÇADE PIGNON SUR COUR DU BÂTIMENT F

N° 1032979 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 813.2 ko
Date 19 mai 2022
Fichier vue_de_la_facade_pignon_sur_cour_du_batiment_f.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DE LA FAÇADE SUR COUR DU BÂTIMENT B

N° 1032980 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 551.5 ko
Date 19 mai 2022
Fichier vue_de_la_facade_sur_cour_du_batiment_b.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DE LA FAÇADE SUR PARKING DU BÂTIMENT G

N° 1032981 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 655 ko
Date 19 mai 2022
Fichier vue_de_la_facade_sur_parking_du_batiment_g.jpg

NEUILLY-SUR-MARNE ; COLLÈGE GEORGES-BRAQUE - VUE DES ALENTOURS

N° 1032983 - jpg - 1555 × 1037 pixels Détails
Crédits Mouna Deghali © CAUE 93
Dimensions 1555 × 1037 pixels
Résolution 1.6 Mpx
Poids 728.9 ko
Date 19 mai 2022
Fichier vue_des_alentours-2.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 2 rue d’Anjou

Chronologies

Auteurs / protagonistes

Le collège en chiffres

Surfaces

  • Surface hors-œuvre brute : 14 890 m²
  • Surface hors-œuvre nette : 8 236 m²
  • Surface utile : 5 395 m²
  • Surface du terrain : 16 899 m²

Programme détaillé

  • 34 salles d’enseignement général
  • 4 salles de sciences
  • 2 salles de technologie
  • 2 salles d’informatique
  • 2 salles d’enseignement artistique
  • CCC et locaux associés : 168 m²
  • Salle polyvalente : 52 m²
  • Foyer des élèves : 37 m²
  • Préau : 332 m²
  • Cour : 2 359 m²
  • Demi-pension : 663 m²
  • Plateau d’EPS : 1 452 m²
  • 4 logements de fonction

Coûts

  • Coût de l’opération : 7 610 936 Francs