Collège Pierre-de-Ronsard

Collège Pierre-de-Ronsard

par Agnès Paty, Aysun Süle, Justine Bourgeois

Le collège Pierre-de-Ronsard, premier collège réalisé à Tremblay-en-France, était à l’origine un collège industrialisé en béton, typique des années 1970. Devenu inadapté, il a fait l’objet d’une rénovation lourde et d’une extension, livrées en 2014. Le Département a réalisé ces travaux dans le but d’améliorer la fonctionnalité du collège et en vue de proposer une nouvelle image grâce à une architecture qui joue sur la diversité des formes et des matériaux. La durée des travaux s’est étendue sur 24 mois en site occupé pour ne pas interrompre l’activité du collège.

Ce projet s’inscrit dans le Plan Exceptionnel d’Investissement? (PEI) adopté le 17 octobre 2010 par le Département de la Seine-Saint-Denis pour la reconstruction ou modernisation lourde de 21 collèges. Ce plan? répondait au besoin de faire face à l’augmentation du nombre d’élèves, mais aussi à la volonté de changer le visage de ces établissements. Il comprenait la construction ou reconstruction d’infrastructures sportives (gymnases, plateaux sportifs, piscines) et d’équipements collectifs (internats, cuisines centrales, Centres d’Information et d’Orientation, salles d’exposition…) au sein de ces établissements.
La restructuration complète du collège, en site occupé, a été un enjeu important pour la ville de Tremblay-en-France. Loin de se limiter à une simple remise en état, elle devait, à son échelle?, initier la requalification du quartier.

Le collège dans le quartier

Contexte urbain

Le collège Pierre-de-Ronsard est implanté dans un très grand îlot, situé dans le quartier des Cottages. Ce nom provient d’un ensemble de constructions datant des années 1950. Dans la continuité des politiques urbaines en vigueur, la municipalité de Tremblay-en-France entame à cette époque la construction de cités d’urgence. Initiant ce programme?, la Cité Henri-Barbusse (16 logements remplacés en 2014 par une résidence d’une soixantaine de logements et deux locaux d’activités) et la Cité des Cottages (groupe de trois immeubles comprenant 104 logements) voient le jour. Dans ce quartier à dominance pavillonnaire, de larges parcelles mitoyennes au collège sont aujourd’hui dédiées à des équipements : le Centre d’Information et d’Orientation (CIO) à l’ouest ; le palais des sports au sud-ouest ; et le stade municipal au sud-est. Une rue commerçante ponctue la zone à l’est du collège, sur l’avenue Henri Barbusse. Le collège s’intègre donc par son usage et son échelle à son environnement immédiat. Un barreaudage? faisant le tour de la parcelle permet de sécuriser le collège, tout en lui donnant une identité et créant une continuité avec les constructions. En effet, le dessin de cette clôture repris sur la façade nord au premier étage met en évidence le positionnement des salles d’enseignement artistique.

Desserte et accès

L’entrée principale du collège est positionnée au centre du linéaire? de la parcelle et accessible depuis la rue Ronsard. Les accès au parking du personnel et à l’aire de service, ainsi qu’aux logements de fonction et à leur parking dédié se font également depuis la rue Ronsard, respectivement aux angles nord-ouest et nord-est. Un accès secondaire est possible depuis la rue de la Cité, qui se termine en impasse sur la parcelle du collège.

La construction

Programme

La capacité d’accueil du collège initialement construit pour accueillir jusqu’à 1 200 élèves a été volontairement restreinte à 800 élèves. Le nouveau collège disposant d’un accès privilégié aux infrastructures sportives et culturelles riveraines, son programme ne contient pas de pôle sportif (salle EPS et plateau sportif) ni de pôle Espaces partagés (salle d’exposition, salle polyvalente et salle des parents) dans son enceinte. La demi-pension est dimensionnée pour accueillir jusqu’à 611 élèves. Ce collège contient un immeuble indépendant existant réservés aux logements de fonction. L’opération de réhabilitation et d’extension du collège a été menée par tranches en site occupé.

L’extension et la restructuration du collège comportent également un volet social à travers des clauses d’insertion intégrées au cahier des charges de la reconstruction. Ce sont ainsi plus de 7 000 heures de travail qui ont été réalisées par des jeunes, inscrits dans une démarche d’insertion. Pour permettre le bon fonctionnement du collège en continu pendant les travaux de 24 mois (hors période de congés scolaires), un collège provisoire a été installé sous forme de bâtiments modulaires pour accueillir les différentes fonctions temporairement déplacées. Les bâtiments ont été démontés à l’issue du chantier.

Parti architectural? du collège d’origine

Comme la plupart des autres collèges construits au cours de la période de création du département de la Seine-Saint-Denis, l’établissement d’origine est issu de l’adaptation d’un modèle industrialisé agréé par l’Éducation nationale. Inscrit au programme de 1970 pour une livraison en 1971, il a été édifié au plus fort de la vague de construction industrialisée des collèges et lycées, qui se veut alors une réponse rapide et économique à l’arrivée massive d’une classe d’âge dans le second degré. L’ année 1972 connaîtra un pic de construction avec 350 établissements, soit presque un par jour.

Selon une conception influencée par le fonctionnalisme?, l’équipement répond à des objectifs fonctionnels plutôt qu’à une réelle volonté d’insertion urbaine dans le quartier. Les fonctions principales du collège sont réparties dans des constructions séparées : un bâtiment de deux niveaux pour l’administration ainsi que pour la demi-pension et un bâtiment de trois niveaux pour les logements. Le préau est également un édifice à part, comportant un ensemble de sanitaires. Seuls les deux bâtiments dédiés à l’enseignement sont reliés par une galerie? fermée au rez-de-chaussée?, le déplacement d’un bâtiment à un autre s’effectuant pour le reste des fonctions, depuis l’extérieur. L’implantation des bâtiments sur la vaste parcelle répond à cette même logique fonctionnelle. Elle est conforme aux impératifs de desserte intérieure et de stationnement, à la nécessité de créer des accès différenciés mais aussi des espaces récréatifs, tout en assurant l’orientation optimale des salles d’enseignement et de la cour de récréation. L’architecture très simple qui résulte de cet ensemble d’impératifs et de contraintes, se traduit par des bâtiments rectangulaires aux façades tramées. Ces façades, composées de séries de panneaux de béton issus de procédés de préfabrication lourde? en usine, sont équipées de fenêtres avec des allèges? pleines ou en panneaux légers, selon les besoins d’éclairement et le type de locaux. Le dessin des panneaux constitue la signature de l’entreprise ou du procédé qui a présidé à leur réalisation.

Parti architectural du nouveau collège

Le projet du nouveau collège prévoit de conserver les deux bâtiments d’enseignement mais en les restructurant complètement. Une extension, à simple rez-de-chaussée, relie les deux bâtiments et se développe le long d’un axe est-ouest parallèlement à la rue Ronsard. Son niveau de référence est calé sur celui des bâtiments existants. Les bâtiments de l’externat et des logements sont conservés, ceux de l’administration et de la demi-pension ont été démolis. La nouvelle construction articule et recompose le collège en un ensemble architecturé harmonieux. Elle abrite les fonctions symboliques fortes de l’établissement : le hall d’accueil, le Centre de Connaissances et de Culture (CCC) et la demi-pension. Le pignon? du bâtiment nord reçoit une extension lui permettant de trouver une accroche plus urbaine en se rapprochant de la rue Ronsard. Son traitement très contemporain, à la structure? évidée en béton, témoigne des possibilités plastiques et expressives du matériau.

L’enjeu de la rénovation et des extensions a été de recomposer une image urbaine du collège, en lui donnant une réelle identité spatiale, et en lui permettant d’être un repère dans le quartier. Le principal matériau de construction est identique à celui des bâtiments existants, mais son usage est très différent. Le béton a d’abord été choisi lors de la première construction du collège pour son économie et sa rapidité d’exécution. Au contraire, il a été employé dans les extensions pour la liberté volumétrique qu’il permet, à travers des arrondis, des coques, des formes souples qui, bien qu’adoptant le parti du contraste, viennent adoucir les bâtiments d’origine. Le béton confère force et présence au projet tout en maintenant une lisibilité des parties neuves et existantes. Ainsi, le matériau permet de connecter et de contraster les constructions existantes et nouvelles entre elles.

Volumétrie?

Les circulations relient les ailes auparavant séparées et permettent ainsi une connexion verticale et horizontale, rendant tous les espaces accessibles depuis l’intérieur. Les deux bâtiments d’enseignement rénovés conservent leur fonction première, mais leur image est actualisée par un carrossage métallique original qui affirme et met en scène les accès de secours en façade, traités par des volumes extrudés en inox. Ces boîtes se fondent dans le paysage grâce à leur finition miroir qui réfléchit les éléments environnants et notamment les arbres.

Les nouvelles constructions mettent en scène quant à elles les lieux forts de la vie du collège. Le nouveau hall est très visible depuis l’extérieur notamment par la proéminence d’une boite suspendue marquée de rouge protégeant le seuil et conduisant à la zone d’accueil. La salle de restauration prend place dans le volume en quart de sphère et le Centre de Connaissances et de Culture dans la demi-coque. Ces deux espaces permettent de ressentir la matérialité de la construction depuis l’intérieur. Les grandes hauteurs sous-plafond y sont mises en valeur par des luminaires suspendus et des panneaux acoustiques perforés sur les parois. Les larges ouvertures toute hauteur, équipées de stores intérieurs mécaniques, permettent des vues sur les espaces végétalisés de la parcelle du collège. Le rez-de-chaussée se termine également par un volume arrondi, une courbe remontant vers le ciel, marquant la fin du bâtiment. Un patio?, situé entre le pôle Restauration et la circulation centrale, vient compléter la volumétrie de ce niveau. La forme des ouvertures varie selon les usages et le type de construction : la trame? très régulière est conservée dans les bâtiments existants ; alors que les nouvelles constructions affichent des baies? non-orthogonales (en biais pour le rez-de-chaussée et ovales pour la passerelle).

Matériaux, couleurs et lumière

Pour les bâtiments restructurés : les façades sont revêtues de bardage? métallique en aluminium et isolées par l’extérieur ; les menuiseries au nu? extérieur du bardage sont en aluminium ; et l’étanchéité? des toitures a été refaite.

Les circulations sont traitées avec des panneaux acoustiques au plafond et un revêtement de type mosaïque de carrelage sur les murs. Ces parois verticales présentent de légers angles créant des variations et un sentiment de mouvement. De grandes baies vitrées éclairent ces espaces de circulation permettant ainsi des vues sur l’environnement verdoyant.

Pour les bâtiments neufs : le gros œuvre est en béton armé? ; les façades sur rue sont peintes en blanc ; la coque béton est recouverte d’une résine ; les menuiseries extérieures sont en aluminium laqué à rupture de pont thermique? ; les châssis? des salles d’enseignement sont ouvrants, permettant le nettoyage des vitres depuis l’intérieur des locaux ; et les terrasses sont traitées en terrasses jardins plantées de végétation nécessitant peu d’entretien.

Organisation des espaces intérieurs et vues

Depuis le parvis? intérieur, les élèves ont accès au hall puis aux espaces de vie du collège et à la cour de récréation. Le rez-de-chaussée est également occupé par les locaux de la Direction et du pôle Encadrement? pédagogique disposant d’une circulation à l’écart des élèves ; du CCC ; du pôle Restauration ; du pôle Vie scolaire ; du pôle Médico-social ; des locaux du personnel ; et des salles d‘enseignement technologique, ces dernières étant regroupées dans l’aile dédiée à l’enseignement. Au premier niveau (R+1), se situent les salles d’enseignement général et scientifique, ainsi qu’une extension, située au-dessus de l’infirmerie, qui comprend les salles d’arts plastiques. Au dernier niveau (R+2), se situe le reste des salles d’enseignement général.

Espaces récréatifs et sportifs

La parcelle de plus de deux hectares a permis d’aménager une grande cour de récréation au sud de la parcelle. Cet espace, entouré par le pôle Enseignement à l’est, le pôle Vie scolaire au nord et le pôle Restauration à l’ouest, est aménagé avec des bancs et des arbres de grandes hauteurs. Le sol est largement végétalisé et pour le restant de la cour traité en enrobé?. Ainsi située, la cour est protégée de l’environnement urbain. Cet espace cadré est réellement dédié à la détente. Un accès direct depuis la cour de récréation permet d’atteindre l’équipement sportif mitoyen?.

Qualités environnementales

L’ensemble de la construction durable a été conçu selon la démarche de haute qualité environnementale? du Département dont ses trois principaux enjeux sont de limiter l’empreinte écologique des équipements, de contribuer à la qualité de vie et de service des séquano-dionysiens et de prendre en compte la santé et le confort des usagers. Les aménagements paysagers du site du collège tels que les deux bassins à ciel ouvert d’infiltration des eaux pluviales, la mare et le jardin pédagogiques ainsi que la large végétalisation des toitures permettent de contribuer au maximum au phénomène de l’évapotranspiration? dans le but de lutter contre l’îlot de chaleur. L’isolation? des parois par l’extérieur a été systématisée dans le collège afin d’éviter les déperditions de chaleur et d’offrir un confort thermique intérieur satisfaisant. La ventilation double flux présente dans le bâtiment neuf et la ventilation simple flux installée dans les bâtiments réhabilités permettent un renouvellement de l’air intérieur efficace.

L’œuvre du 1% artistique?

La construction du collège en 1971 a donné lieu à une œuvre dans le cadre du 1% artistique due au sculpteur d’origine serbe Knezevic Radivoje dit Knez (1923-1992). Celui-ci a livré une sculpture en inox sur un bassin dont le fond est traité en galets de couleurs, traversé par un pont. À l’origine située à l’entrée de l’établissement, l’œuvre a été déplacée sur un espace vert à l’arrière du collège. Knez est un artiste qui, au milieu des années 60, passe de la peinture figurative, à la sculpture abstraite, puis monumentale, incorporant aux matériaux traditionnels des cristaux, des fossiles, des pierres rares.
La restructuration du collège a donné lieu dans le cadre du 1% artistique participatif, au projet « Perspectives » de Cyril Dietrich, projet artistique évolutif sur cinq ans. En collaboration avec une trentaine d’artistes impliquant les usagers du collège (élèves, professeurs, personnel, familles), le projet a visé à terme la production de 135 cartes postales.

Cyril Dietrich, « Perspectives », 2012 – 2017.
« Le projet de Cyril Dietrich a impliqué un groupe d’artistes et de chercheurs en collaboration avec les collégiens, le personnel du collège et les parents d’élèves. L’artiste a accompagné durant cinq années la production de fictions, réflexions, actions à l’intérieur même du collège et au-delà. Ces événements ont fait l’objet de cartes postales diffusées en priorité aux familles et élèves, mais aussi à toute la ville et dans des lieux culturels. Dans ces projets, le collège était considéré à la fois comme une architecture, un espace social, un lieu culturel, un décor de cinéma. Par exemple, l’artiste Jochen Dehn a filmé un dimanche les déambulations dans le collège vide d’un tigre majestueux et exotique. Vincent Bossard a proposé à l’association « Les écoliens » (destinée à rapprocher des jeunesses différentes issues de trois collèges – deux en France, et un au Sénégal) de tracer, sur le sol de la cour le plan de la salle de classe du collège sénégalais jumelé. Le collectif HeHe a invité les élèves à recréer et rejouer des scènes de désordre et de trouble social dont, à en croire les médias, tous les collèges de Seine-Saint-Denis seraient les théâtres. La dessinatrice Gala Vanson a croqué le quotidien des collégiens. Remettant en jeu la définition et les enjeux de « l’œuvre d’art publique », de « l’art dans l’éducation », de « l’art dans la société », les quelques 25 créateurs et penseurs investis dans le collège ont offert, en discussion avec les usagers du lieu, de nouveaux points de vue sur leur environnement quotidien. »

Pour plus d’informations, consultez la Collection Départementale d’Art Contemporain de la Seine-Saint-Denis en cliquant ici.

Pour aller plus loin

Rendez-vous sur le site internet du collège
Regardez la vidéo d’inauguration du collège

Code site
073inv901
Code Inspection académique
0932311G

Programme

Programme d'origine
CES 1200
Programme actuel
Collège 800

Chronologie

  • 1970 : construction du CES? 1200
  • 2013 : rénovation-extension du collège Ronsard en site occupé

Les acteurs de la construction

1970

  • Maître d’ouvrage : Ministère de l’Education Nationale
  • Architecte d’opération : Jean Prévéral
  • Entreprise : Groupement STRIBICK, Sylvain Joyeux
  • Procédé JCS : Architectes Legrand et Rabinel
  • 1% artistique? : Knez

2013

  • Maître d’ouvrage : Département de la Seine-Saint-Denis
  • Maître d’ouvrage délégué : Séquano Aménagement
  • Architecte : Jean-Pierre Lott
  • Architecte chef de projet : Louise Van Grieken
  • 1% artistique : Cyril Dietrich

Illustrations

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN DE MASSE

N° 1028187 - jpg - 2278 × 1454 pixels Détails
Crédits © Jean-Pierre Lott
Dimensions 2278 × 1454 pixels
Résolution 3.3 Mpx
Poids 920.2 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt00_plan_de_masse_c_jp_lott.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - ENTRÉE

N° 1028188 - jpg - 886 × 644 pixels Détails
Crédits L. Boegly © Jean-Pierre Lott
Dimensions 886 × 644 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 357.6 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt01_entree_c_jp_lott_l_boegly.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - VUE DEPUIS L’ENTRÉE

N° 1028189 - jpg - 886 × 593 pixels Détails
Crédits L. Boegly © Jean-Pierre Lott
Dimensions 886 × 593 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 394.2 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt02_vue_depuis_l_entree_c_jp_lott_l._boegly.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - VUE SUR LA RESTAURATION

N° 1028190 - jpg - 886 × 555 pixels Détails
Crédits L. Boegly © Jean-Pierre Lott
Dimensions 886 × 555 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 282 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt03_vue_sur_la_restauration_c_jp_lott_l_boegly.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - ENTRÉE ET AILE D’ENSEIGNEMENT

N° 1028191 - jpg - 886 × 731 pixels Détails
Crédits L. Boegly © Jean-Pierre Lott
Dimensions 886 × 731 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 429 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt04_entree_et_aile_enseignement_c_jp_lott_l_boegly.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - VUE D’ENSEMBLE

N° 1028192 - jpg - 886 × 591 pixels Détails
Crédits L. Boegly © Jean-Pierre Lott
Dimensions 886 × 591 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 379.4 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt05_vue_d_ensemble_c_jp_lott_l_boegly.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - VUE SUR L’ENTRÉE

N° 1028193 - jpg - 886 × 642 pixels Détails
Crédits L. Boegly © Jean-Pierre Lott
Dimensions 886 × 642 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 519.4 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt06_vue_sur_l_entree_c_jp_lott_l._boegly.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - LA RESTAURATION

N° 1028194 - jpg - 886 × 609 pixels Détails
Crédits L. Boegly © Jean-Pierre Lott
Dimensions 886 × 609 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 354.6 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt07_la_restauration_c_jp_lott_l_boegly.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - NOUVELLES FAÇADES

N° 1028195 - jpg - 886 × 745 pixels Détails
Crédits L. Boegly © Jean-Pierre Lott
Dimensions 886 × 745 pixels
Résolution 0.7 Mpx
Poids 371 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt08_nouvelles_facades_detail_c_jp_lott_l_boegly.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - NOUVELLES FAÇADES, DÉTAIL

N° 1028196 - jpg - 886 × 623 pixels Détails
Crédits L. Boegly © Jean-Pierre Lott
Dimensions 886 × 623 pixels
Résolution 0.6 Mpx
Poids 176.5 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt09_facade_detail_c_jp_lott_l_boegly.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - LA RESTAURATION

N° 1028197 - jpg - 1181 × 621 pixels Détails
Crédits L. Boegly © Jean-Pierre Lott
Dimensions 1181 × 621 pixels
Résolution 0.7 Mpx
Poids 639.9 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt10_la_restauration_c_jp_lott_l_boegly.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - LE CDI

N° 1028198 - jpg - 886 × 761 pixels Détails
Crédits L. Boegly © Jean-Pierre Lott
Dimensions 886 × 761 pixels
Résolution 0.7 Mpx
Poids 538.6 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt11_le_cdi_c_jp_lott_l_boegly.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - COUPES ET DÉTAILS

N° 1028199 - jpg - 3042 × 1657 pixels Détails
Crédits © Jean-Pierre Lott
Dimensions 3042 × 1657 pixels
Résolution 5.0 Mpx
Poids 245.1 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt12_coupes_et_details_c_jp_lott.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - NIVEAU 1

N° 1028200 - jpg - 3037 × 1804 pixels Détails
Crédits © Jean-Pierre Lott
Dimensions 3037 × 1804 pixels
Résolution 5.5 Mpx
Poids 240.6 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt13_niveau_1_c_jp_lott.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - NIVEAU 2

N° 1028201 - jpg - 2339 × 3309 pixels Détails
Crédits © Jean-Pierre Lott
Dimensions 2339 × 3309 pixels
Résolution 7.7 Mpx
Poids 364.1 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt14_niveau_2_c_jp_lott.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - REZ-DE-CHAUSSÉE

N° 1028202 - jpg - 2280 × 1466 pixels Détails
Crédits © Jean-Pierre Lott
Dimensions 2280 × 1466 pixels
Résolution 3.3 Mpx
Poids 1 Mo
Date 24 septembre 2019
Fichier prt15_rez-de-chaussee_c_jp_lott.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - COLLÈGE D’ORIGINE

N° 1028203 - jpg - 1524 × 1097 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1524 × 1097 pixels
Résolution 1.7 Mpx
Poids 305.4 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt16_college_d_origine_c_cd93.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - COLLÈGE D’ORIGINE

N° 1028204 - jpg - 1618 × 1185 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1618 × 1185 pixels
Résolution 1.9 Mpx
Poids 351.3 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt17_le_college_d_origine_c_cd93.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - COLLÈGE D’ORIGINE

N° 1028205 - jpg - 1649 × 1214 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1649 × 1214 pixels
Résolution 2.0 Mpx
Poids 401.4 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt18_le_college_d_origine_c_cd93.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - COLLÈGE D’ORIGINE, LOGEMENTS DE FONCTION

N° 1028206 - jpg - 1590 × 1180 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 1590 × 1180 pixels
Résolution 1.9 Mpx
Poids 467.7 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt19_le_college_d_origine_les_logements_c_cd93.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN DE MASSE DE 1970

N° 1028207 - jpg - 1189 × 841 pixels Détails
Crédits © Jean Prévéral
Dimensions 1189 × 841 pixels
Résolution 1.0 Mpx
Poids 455.3 ko
Date 24 septembre 2019
Fichier prt20_plan_masse_de_1970_c_jean_preveral.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN FAÇADE NORD

N° 1032035 - jpg - 400 × 50 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 400 × 50 pixels
Résolution 0.0 Mpx
Poids 19 ko
Date 16 septembre 2021
Fichier fa_o_ade_nord.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN FAÇADE SUD

N° 1032036 - jpg - 400 × 48 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 400 × 48 pixels
Résolution 0.0 Mpx
Poids 19.1 ko
Date 16 septembre 2021
Fichier fa_o_ade_sud.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN DE REPÉRAGE

N° 1032037 - jpg - 400 × 282 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 400 × 282 pixels
Résolution 0.1 Mpx
Poids 84.5 ko
Date 16 septembre 2021
Fichier plan_de_reperage.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN MASSE

N° 1032038 - jpg - 400 × 265 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 400 × 265 pixels
Résolution 0.1 Mpx
Poids 69.9 ko
Date 16 septembre 2021
Fichier plan_masse-10.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN R+1

N° 1032039 - jpg - 400 × 196 pixels Détails
Crédits © CAUE 93
Dimensions 400 × 196 pixels
Résolution 0.1 Mpx
Poids 24.7 ko
Date 16 septembre 2021
Fichier r_1-14.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN R+2

N° 1032040 - jpg - 273 × 400 pixels Détails
Crédits © CAUE 93
Dimensions 273 × 400 pixels
Résolution 0.1 Mpx
Poids 30.6 ko
Date 16 septembre 2021
Fichier r_2-14.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN RDC

N° 1032041 - jpg - 400 × 225 pixels Détails
Crédits © CAUE 93
Dimensions 400 × 225 pixels
Résolution 0.1 Mpx
Poids 30.1 ko
Date 16 septembre 2021
Fichier rdc-16.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN COUPE

N° 1032042 - jpg - 400 × 63 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 400 × 63 pixels
Résolution 0.0 Mpx
Poids 23.7 ko
Date 16 septembre 2021
Fichier coupe_1.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN COUPE

N° 1032043 - jpg - 400 × 55 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 400 × 55 pixels
Résolution 0.0 Mpx
Poids 22.2 ko
Date 16 septembre 2021
Fichier coupe_2.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN DES FAÇADES EST-OUEST

N° 1032044 - jpg - 400 × 119 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 400 × 119 pixels
Résolution 0.0 Mpx
Poids 30.6 ko
Date 16 septembre 2021
Fichier fa_o_ade_e.o.jpg

TREMBLAY-EN-FRANCE, COLLÈGE PIERRE-DE-RONSARD - PLAN DES FAÇADES NORD-SUD

N° 1032045 - jpg - 400 × 83 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 400 × 83 pixels
Résolution 0.0 Mpx
Poids 15.9 ko
Date 16 septembre 2021
Fichier fa_o_ade_n.s.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 7-20 Rue Pierre de Ronsard

Autres protections (Tremblay-en-France)

0 | 5 | 10 | Tout afficher

Le collège en chiffres

Surfaces

  • Surface utile : 4 697 m²
  • Surface de la parcelle : 24 164 m²

Programme détaillé

Pôle Enseignement

  • 26 salles d’enseignement général
  • 5 salles d’enseignement scientifique
  • 4 salles d’enseignement technologique
  • 3 salles d’enseignement artistique
  • Centre de Connaissances et de Culture (CCC) et locaux associés : 258 m²

Pôle Espaces partagés

culturels

  • Salle polyvalente : 103 m²

Pôle Restauration

  • Demi-pension : 611 m²

Coûts

  • Coût global de l’opération : 19,4 millions € TTC
  • Coût des travaux : 13,71 millions € HT