Coudé et Dalboeuf

Coudé et Dalboeuf

L’usine de construction métallique Coudé et Dalboeuf s’installe en 1912 sur le site d’une usine de produits chimiques produisant de l’alcool dénaturé pour le chauffage et l’industrie fondée en 1869. En 1920, la firme construit ses propres bâtiments, en utilisant ses différents services. Les plans sont établis par l’ingénieur Coudé, un des dirigeants de l’entreprise. L’architecte-ingénieur Maurice Cammas réalise en 1941 des bâtiments sur rue. Le site est occupé actuellement par un garage des véhicules de la société Jean-Claude Decaux. La société Coudé et Dalbeuf produit des charpentes métalliques. Elle est spécialisée dans la construction d’édifices industriels. Pont roulant de 6 tonnes. 85 salariés en 1929, 64 en 1937,112 en 1954, 75 en 1985 et 35 en 1989. Surface du site :4000 m2 ; surface bâtie : 100 m2. Les bâtiments en brique se répartissent autour d’une cour centrale en partie couverte par une halle métallique en partie bardée. Murs : brique ; métal. Toit : tuile mécanique. Etages : 1 étage carré. Couverture : toit à longs pans.

Date de construction
1920 ; 1941
Organisme
SRI Ile-de-France
Date de rédaction
2001
Code site
048inv033
Date de découverte ou d'enquête
2000
Destination successive
garage (?)
Source
inventaire départemental
Code Mérimée
IA93000030
Auteur
Coud (ingnieur) ; Cammas (architecte-ingnieur)
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Parties constituantes
bureau ; atelier de fabrication
Date initiale
1900
Date de fin
1924
Servitude protection
sans objet
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 177-183 rue Etienne Marcel
Chronologies

Autres protections (Montreuil)

0 | 5 | 10 | Tout afficher