De la parfumerie L.T. Piver d'Aubervilliers au lieu de création artistique POUSH

De la parfumerie L.T. Piver d’Aubervilliers au lieu de création artistique POUSH

8 mars 2024 , par Antoine Furio, Magali Malochet

Aubervilliers

L’installation en 2022 des artistes de POUSH dans l’ancienne usine de parfumerie L.T. Piver à Aubervilliers a été l’occasion pour le Service du patrimoine culturel d’approfondir les connaissances sur un site industriel emblématique du territoire, et de proposer aux publics des dispositifs de médiation innovants.

L.T. Piver à Aubervilliers, l’une des plus puissantes usines de parfumerie de France

Fondée en 1774, la Maison de parfumerie L.T. Piver s’installe à Aubervilliers en 1869. Simple savonnerie à ses débuts, l’usine regroupe progressivement toutes les activités de l’entreprise pour devenir le principal établissement de la marque. Poudres de riz, eau de parfum, lotions, fards, pommade, brillantines, crème dentifrice, savons de toilette…, en 1927, 1 200 produits divers sortent chaque minute des ateliers. Avec ses 1 500 salariés, essentiellement des femmes, l’usine L.T. Piver est alors l’une des plus importantes du secteur, rivalisant avec ses principaux concurrents Guerlain, Coty et Roger & Gallet.

  • Aubervilliers - Parfumerie et savonnerie L.T. Piver, actuellement résidence d’artistes POUSH - Vue cavalière, vers 1924
    Cette représentation de l’usine en vue cavalière illustre la couverture d’une plaquette promotionnelle éditée par L.T. Piver vers 1924, et consacrée à l’établissement d’Aubervilliers.
    © Collection L.T. Piver
  • Aubervilliers - Parfumerie et savonnerie L.T. Piver, actuellement résidence d’artistes POUSH - Publicité L.T. Piver, vers 1930
    Publicité L.T. Priver présentant la gamme de produits de la maison de parfumerie : parfums, poudres de riz, essences, lotions.
    Collection particulière © Droits réservés

L’organisation de l’usine et la conception des bâtiments traduisent cette puissance. La chaîne de production y est optimisée et la qualité architecturale est particulièrement soignée. Acier, béton, appareillages ornementaux de briques, travail des ferronneries, l’usine d’Aubervilliers est autant un outil industriel qu’une vitrine de la réussite de L.T. Piver.

En dépit du démantèlement des installations au moment de sa fermeture en 1973, l’usine a conservé sa monumentalité. L’effervescence du lieu et les conditions de travail des ouvrières, surnommées les « Pivereuses », sont encore perceptibles, réactivées par l’abondante iconographie laissée par l’entreprise. Quant aux parfums de l’industrie, ceux de L.T. Piver, fabriqués désormais à Chartres, sont encore commercialisés ; ceux de l’usine, restent dans les mémoires et les écrits de Léon Bonneff, offrant un formidable terrain d’interprétation pour les parfumeurs d’aujourd’hui.

Aubervilliers ; La parfumerie L.T. Piver
© MANIFESTO, 2023

PODCAST - Smell Talks : Femmes en parfumerie, la face cachée de l’industrie

Parfumeuses, petites mains des ateliers de fabrication ou cueilleuses du pays grassois… Qui étaient-elles et que leur doit cette industrie ?

  • Aubervilliers - Parfumerie et savonnerie L.T. Piver, actuellement résidence d’artistes POUSH - Atelier des essences, vers 1910 (3)
    Atelier des essences, activités d’enflaconnage des lotions et eaux de parfum.
    Collection Archives départementales de la Seine-Saint-Denis © Gaston Francq / Droits réservés
  • Aubervilliers - Parfumerie et savonnerie L.T. Piver, actuellement résidence d’artistes POUSH - Atelier de savonnerie, vers 1910
    Atelier de savonnerie (disparu), ouvrières au conditionnement des savons.
    Collection Archives départementales de la Seine-Saint-Denis © Gaston Francq / Droits réservés

Le samedi 16 septembre 2023, à l’occasion des Journées européennes du matrimoine et du patrimoine, le lieu de création artistique POUSH, situé dans les bâtiments de l’ancienne parfumerie L.T. Piver à Aubervilliers, a accueilli la table ronde « Femmes en parfumerie : la face cachée de l’industrie ».
Initiée par le Département de la Seine-Saint-Denis, cette conférence animée par Antoine Furio, chargé d’inventaire du patrimoine culturel du Département, a réuni Jessica Mignot, rédactrice en chef adjointe des sites Nez et Auparfum, Nelly Chenelat, présidente de L.T. Piver, et l’artiste Io Burgard, première lauréate du prix Flair pour l’art olfactif.

Cette table ronde explore la place des femmes dans l’industrie du parfum, qu’elles aient été anonymes ou qu’il s’agisse de figures plus emblématiques.

Podcat NEZ. Femmes en parfumerie : la face cachée de l’industrie

Retrouvez le Podcast de cette conférence sur : https://mag.bynez.com/podcastsbynez-parfum/smell-talks-femmes-en-parfumerie-la-face-cachee-de-lindustrie/
Également disponible sur : Spotify, Deezer, Apple Podcasts, Amazon Music, Youtube

Les Podcats by Nez : le rendez-vous audio de la culture olfactive : Nez est un mouvement culturel dédié à l’olfaction et au parfum, une revue publiée tous les 6 mois, une maison d’édition, un magazine en ligne et désormais un podcast ! Retrouvez l’intégralité des Smells Talks en ligne https://mag.bynez.com/podcastsbynez-parfum/

Aubervilliers ; La parfumerie L.T. Piver
© MANIFESTO, 2023

POUSH, lieu d’artistes pour la création et l’exposition

En avril 2022, la Société de la Tour Eiffel, propriétaire de l’ancienne usine de parfumerie, confie l’occupation provisoire des lieux à POUSH, le temps de définir un projet de reconversion du site.

Créée en 2020 dans les locaux vacants d’une ancienne tour de bureaux située porte Pouchet à Clichy, POUSH poursuit à Aubervilliers sa démarche visant à accompagner des artistes dans la pratique et la promotion de leur discipline. Sous la direction d’Yvannoé Kruger, la structure? regroupe désormais 270 artistes, émergents et confirmés, auxquels elle propose des espaces d’ateliers et d’expositions ainsi qu’un soutien administratif, juridique et de production.

Encourageant le croisement des pratiques artistiques entre résidents, POUSH s’ouvre à de nouvelles pratiques artistiques, au-delà des arts visuels, en accueillant le Studio K dédié à la danse et la performance, un espace dédié à l’art sonore, le bureau des penseur.euse.s qui accueille huit curateurs, critiques d’art et journalistes, Radio POUSH, ou encore la Bodega, lieu de vie festif, de restauration, d’échanges, de débats et d’expositions.

En 2025, POUSH sera amenée à quitter les lieux pour laisser place à un projet immobilier proposant une adaptation du bâti ancien aux futurs usages du site.

Aubervilliers ; La parfumerie L.T. Piver
© MANIFESTO, 2023

Se saisir des sens pour valoriser un site industriel

Lors de sa visite de cette ancienne usine de parfumerie, le visiteur peut admirer les bâtiments et leur décor soigné ; il peut se rendre compte en observant les formes et matériaux de l’évolution architecturale et des différentes époques de construction. Tendant l’oreille, il peut entendre les artistes façonnant leurs matériaux afin de créer des œuvres. Mais comment peut-il se transporter dans le temps et sentir les odeurs de l’industrie et les effluves de parfum ? Comment associer l’odorat pour une découverte patrimoniale in situ ?

La Maison L.T. Piver et Givaudan France se sont associés au Département de la Seine-Saint-Denis pour proposer une expérience olfactive. La Maison Piver a ouvert ses archives aux historiens et proposé des jus de trois fragrances emblématiques de son histoire : À la Reine des fleurs, Héliotrope blanc et Rêve d’or. S’appuyant sur des récits de la fin du XIXe et du début du XXe siècles, le parfumeur Yann Vasnier a réinterprété les odeurs des ateliers de savonnerie et de la ville en créant deux parfums, Saponification et Émanations. Poursuivant la tradition des cartes parfumées de la Maison Piver, un carnet des senteurs regroupant ces cinq senteurs a été créé et complète la publication sur l’histoire et le patrimoine de ce site dans la collection Patrimoine inattendu du Département.

  • Carte publicitaire parfumée de Trèfle incarnat, premier parfum de synthèse de L.T. Piver ; vers 1920
    © Coll. part. - DR
  • La parfumerie L.T. Piver à Aubervilliers ; Livret Histoire et Patrimoine ; Patrimoine inattendu N°4
    © Département de la Seine-Saint-Denis, Service du patrimoine culturel, 2023
  • La parfumerie L.T. Piver à Aubervilliers ; Carnet des senteurs ; Patrimoine inattendu N°4
    © Département de la Seine-Saint-Denis, Service du patrimoine culturel, 2023

Le Département propose ainsi avec ses partenaires une exploration du patrimoine industriel et de la parfumerie lors de différents moments.
En septembre 2023, lors des Journées européennes du patrimoine, le site a été ouvert au public avec POUSH. Les visiteurs ont rencontré les artistes dans leurs ateliers ou participé à une visite olfactive. Sophie Normand, experte parfum, les guidait dans l’histoire et les étapes de la découverte des parfums.
Les visites olfactives de l’ancienne usine L.T. Piver, associant découverte du patrimoine industriel, des parfums et de l’art contemporain, se poursuivent chaque mois tout au long de l’année 2024. Retrouvez-les sur exploreparis.com pour y participer.

Vous souhaitez être incollable sur l’histoire de l’usine de parfumerie L.T. Piver à Aubervilliers ?
Consultez la fiche descriptive du site sur l’Atlas de l’architecture et du patrimoine ou le Cahier du patrimoine N°4 qui y est consacré.
Vous souhaitez recevoir un exemplaire de La parfumerie L.T. Piver à Aubervilliers et son carnet des senteurs, dans la collection Patrimoine inattendu ? Contactez le service du patrimoine culturel du Département de la Seine-Saint-Denis : patrimoineculturel@seinesaintdenis.fr