Dépôt Entreprise de carrelage Victor Magis puis Atelier artisanal de literie-tapisserie Eberlin

20 novembre 2018

Signalée sur la rue par deux pavillons à un étage, bâtis avec les matériaux traditionnels, moellons de gypse et enduit de plâtre, la parcelle est occupée en milieu de terrain par un pavillon? d’habitation coiffé d’un toit à croupe. Sur sa gauche un passage mène à un ensemble d’ateliers. C’est là que Victor Magis, "entrepreneur de carrelage", est locataire à partir de 1937 d’une "construction à usage de magasin pour dépôt de carreaux de carrelage". Au sol, d’intéressants échantillons de carrelage, posés à l’attention de clients et de visiteurs, témoignent de cette première activité. Le bâtiment en rez-de-chaussée, couvert d’un toit à un pan, est "élevé sur poteaux en bois avec charpente en bois, couverte en tuiles mécaniques, cloisonnage pour le soubassement en briques".
Dès 1942, Victor Magis cède son bail à Henri Eberlin, tapissier aux Lilas, 25, rue des Bruyères. Une cardeuse (h. 123, la. 35, pr. 118), encore en place, est installée à cette date, quoique de fabrication vraisemblablement plus ancienne. Elle demeure l’unique machine liée à la production inventoriée sur le territoire de la commune. Ne possédant qu’un tambour cardant, armé de dents puissantes et peu nombreuses, cette machine peut être rangée dans la catégorie des "loup-cardes", chargées d’ouvrir la matière (ici, le crin et la laine). Elle était alimentée par un moteur électrique.
En 1946, Georges Eberlin, fils d’Henri Eberlin, se porte acquéreur de l’ensemble de la parcelle et installe dans le bâtiment de la cardeuse un atelier de literie (fabrication et restauration de sommiers tapissiers et de matelas en laine pour une clientèle locale). Son frère Pierre, la même année, fait construire en fond de cour un atelier de tapissier. Le bâtiment en L, en appentis, est à pans de bois. L’entreprise employait moins de 5 salariés. Gilbert Erbelin y fit son apprentissage, auprès de son oncle. L’atelier de literie a cessé son activité à la fin des années 1960.
L’ancien atelier de tapissier est actuellement occupé par l’atelier de restauration et de présentation d’oeuvres d’art Apatani SARL.

Organisme
Service régional de l'inventaire
Date de rédaction
2003
Code site
045inv178
Date de découverte ou d'enquête
2003
Source
inventaire départemental
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Lieu-dit ou quartier
Secteur de Jalencloud
Date initiale
1900
Date de fin
1974
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 57 rue Romain Rolland
Autres protections (Les Lilas)