Dépôt de la Société des établissements chimiques d’Aubervilliers, puis de la Société française d’industrie chimique, actuellement magasins de commerce

Etablissement Mallet, puis Société des établissements chimiques d'Aubervilliers, puis Société française d'industrie chimique, puis Brenntag, actuellement centre d'affaires du Piliera

Un dépôt existe sur le site depuis la fin du 19e siècle. L’établissement de M. Mallet l’exploite à partir des années 1910 pour le stockage d’alcools dénaturés et divers produits inflammables (essence, benzol etc.). Les produits sont acheminés par wagons-citernes via le Chemin de fer industriel de la Paine Saint-Denis dont les voies desservent une vaste aire de stockage centrale et divers entrepôts . Un bâtiment à usage de bureaux et de logement marque l’entrée du site. Construit en maçonnerie de briques, il s’élève sur deux niveaux plus comble pour former sur rue une façade massive malgré sa toiture à un pan. Sur cour, les hautes baies vitrées du rez-de chaussée témoignent de la vocation administrative, d’accueil et de surveillance des convois. Chaque ouverture, portes et fenêtres, présente un encadrement de briques avec clés-saillantes, et les angles sont traitées en chaînage?.
Le site est repris vers 1922 par la Société des établissements chimiques d’Aubervilliers qui en étend les activités. Les capacités de stockage passent de 6000 à 23000 litres. Les années suivantes un pipe-line souterrain reliant l’entrepôt au quai du canal de Saint-Denis est aménagé.
Victime probable des bombardements aériens de 1944, une partie du dépôt est détruit. Repris par la Société française des produits chimiques, qui y poursuit les activités, de nouveaux bâtiment en 1950 puis en 1960. Des halles métalliques, béton ??? qui du meulière ?

Devant la maison du gardien, on trouve des bureaux à un étage. Faisant suite aux bureaux, il y a le magasin de stockage avec des quais de chargement. L’ensemble de ces constructions est en briques, excepté l’atelier d’entretien, qui est en meulière. Aujourd’hui magasins de commerce de produits d’import-export.

La halle principale est détruite dans les années 1940, bombardements ? ; aire de stockage puis nouvelles constructions (ouest) en 1950 puis en 1960 d’une nouvelle halle. Celle-ci sera étendue vers 1995 et un nouveau bâtiment est élevé en fonde parcelle.

Date de construction
1919
Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2003; 2018
Code site
001inv049
Date de découverte ou d'enquête
1993
Source
inventaire départemental
Précision dénomination
dépôt de liquides inflammables
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 16 rue du Pilier
Chronologies