Les Lilas ; Immeuble, n°8 boulevard de la Liberté - Vue de l’immeuble depuis la rue

Document :

JPEG - 68.8 ko
Les Lilas ; Immeuble, n°8 boulevard de la Liberté - Vue de l’immeuble depuis la rue
Dès son ouverture en 1911, cette grande artère qui déleste le rue de Paris et rejoint directement le bourg de Romainville a été bordé de quelques beaux immeubles. Cependant ce boulevard n’a pas concurrencé la rue de Paris en terme de commerces et est resté beaucoup plus résidentiel. Fait significatif, les photographes de carte postales du début du XXe siècle qui prisaient les grands axes à la fois pour leur prestige et pour possibilités techniques qu’ils offraient (recul) semblent avoir totalement ignoré ce boulevard. Ses rives n’offrent pas de front bâti régulier, les constructions qui le bordent sont hétérogènes. Il n’a pas acquis de statu urbain
N°8 : R+4+combles, 3 travées, celle de gauche est en oriel? ? à partir du 2e étage. Rez-de-chaussé et 1er étage enduits, refends horizontaux au 1er étage. Les niveaux supérieures sont en brique claire avec des motifs décoratifs en brique rouge surhaussés de brique vernissée verte. Panneau de stuc en allège? ? de la lucarne engagée sur al droite. Ferronneries à motif de lierre. J. Adrien architecte 1911. Ronteix Fres entrepreneursPré St gervais. Inscriptions sur la façade. Mitoyen? ?, le n°10, à R+1, est signé E. Lefèvre architecte à Bagnolet (plaque sur la façade). Ferronneries originales. Vers 1925/30
Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Descriptif

Dès son ouverture en 1911, cette grande artère qui déleste le rue de Paris et rejoint directement le bourg de Romainville a été bordé de quelques beaux immeubles. Cependant ce boulevard n’a pas concurrencé la rue de Paris en terme de commerces et est resté beaucoup plus résidentiel. Fait significatif, les photographes de carte postales du début du XXe siècle qui prisaient les grands axes à la fois pour leur prestige et pour possibilités techniques qu’ils offraient (recul) semblent avoir totalement ignoré ce boulevard. Ses rives n’offrent pas de front bâti régulier, les constructions qui le bordent sont hétérogènes. Il n’a pas acquis de statu urbain

N°8 : R+4+combles, 3 travées, celle de gauche est en oriel? à partir du 2e étage. Rez-de-chaussé et 1er étage enduits, refends horizontaux au 1er étage. Les niveaux supérieures sont en brique claire avec des motifs décoratifs en brique rouge surhaussés de brique vernissée verte. Panneau de stuc en allège? de la lucarne engagée sur al droite. Ferronneries à motif de lierre. J. Adrien architecte 1911. Ronteix Fres entrepreneursPré St gervais. Inscriptions sur la façade. Mitoyen?, le n°10, à R+1, est signé E. Lefèvre architecte à Bagnolet (plaque sur la façade). Ferronneries originales. Vers 1925/30

Crédits
Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis

Image :

Source
prise de vue directe
Date de création - date de prise de vue
2006
Service producteur
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Droits de diffusion
communication libre - reproduction soumise à autorisation
Un patrimoine documenté
  • Immeuble, n°8 boulevard de la Liberté