Entrepôt Basset, puis Société des docks des alcools, puis Alcool Pétrole Chimie (détruit)

Basset et ses fils, puis Hydrocarbures de Saint-Denis, puis Société des docks des alcools, puis Alcool Pétrole Chimie

par Antoine Furio

Une première halle est attesté sur le terrain à la fin des années 1920. Celle-ci est attribuée à la société Basset et ses fils, négociant en alcools. L’emprise est raccordé au chemin de fer industriel de la Plaine et reliée au quai du canal de Saint-Denis.
Au début des années 1960, les terrains sont récupérés par la société des hydrocarbures de Saint-Denis qui y installe un dépôt et un atelier de dénaturation des alcools avec un effectif de 58 salariés. Le stock passe de 30 m3 à 100m3 conditionnés en fûts. En 1972, la Société des docks des alcools, nouvelle exploitante, aménage des fûts de stockage à l’aire libre et construit une ligne de fabrication de bouteilles en plastique utilisée pour le conditionnement des alcools industriels. La société APC poursuit une activité similaire jusqu’au milieu des années 2000, date à laquelle le site est détruit.

Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2004; 2020
Code site
001inv156
Date de découverte ou d'enquête
2004
Source
inventaire départemental
Qualification de datation
campagne(s) de construction
État actuel
détruit
Parties constituantes
entrepôt commercial; atelier de conditionnement; bureaux
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • rue Henri Murger; 29 bis quai Adrien Agnès