(En)quête de patrimoine #2. Les découvertes du mois : 15 décembre-15 janvier 2021

(En)quête de patrimoine #2. Les découvertes du mois : 15 décembre-15 janvier 2021

27 janvier 2021 , par Hélène Caroux, Mathilde Leclair

Suivez au fil des mois les avancées des découvertes de l’inventaire.

En septembre 2020, le Service du patrimoine culturel du Département de la Seine-Saint-Denis lançait la première édition de l’inventaire participatif (En)quête de Patrimoine. Prenant comme thème Qui a bâti le Grand Paris ?, cet inventaire, qui se déroulera jusqu’à l’été 2022, permet aux habitants, curieux du patrimoine ou arpenteurs urbains de recenser les signatures d’architectes, entrepreneur.euse.s, sculpteur.rice.s qui ont bâti le Grand Paris. Pour y participer, rendez-vous sur la web-application https://enquetedepatrimoine.seinesaintdenis.fr, remplissez un formulaire d’observation permettant de le localiser et envoyez vos découvertes !

Pour cette deuxième édition des Découvertes du mois de l’inventaire participatif (En)quête de Patrimoine Qui a bâti le Grand Paris ?, nous vous proposons de faire le bilan des signatures recensées entre la mi-décembre 2020 et la mi-janvier 2021. Au 15 janvier, la barre des 700 observations a été dépassée ! 701 ont été faites, représentant 677 signatures différentes.

À la mi-janvier, le nombre total des observations s’élevait à 701. Celles-ci ont été effectuées dans 45 villes de la Métropole du Grand Paris et un peu au-delà (Val-d’Oise).

Statistiques du nombre d’observations effectuées par département :
• Seine-Saint-Denis : 465
• Paris : 202
• Hauts-de-Seine : 10
• Val-d’Oise : 4
• Val-de-Marne : 13
• Yvelines : 7

Découvertes du mois

Ce sont donc 128 signatures de plus qui ont été recensées en seulement un mois, le dernier bilan ayant été réalisé le 15 décembre. Ces signatures ont été observées sur 112 édifices, principalement des immeubles, suivis de maisons et, fait nouveau, de plusieurs sièges d’entreprises ou d’immeubles de bureaux.

L’ouest parisien est dorénavant en lice ! Des découvertes ont été faites à Paris dans les 14e, 15e et 16e arrondissements. Durant ce mois, une profession atypique a été identifiée, celle de « réalisateur ». Associé à trois architectes (Venner-Lavie-Cendre) pour la construction d’un immeuble rue Boileau (16e arr.), ce « réalisateur » (M. Halary) doit être compris comme étant le maître d’ouvrage. D’autre part, signalons que Charles Venner, auteur de nombreux édifices religieux, compte plusieurs autres réalisations à Paris, en collaboration avec Lucien Lavie, comme l’impressionnant immeuble de bureaux construit en 1956 et situé 26-28 rue de Courcelles.

En Seine-Saint-Denis, de nouveaux territoires ont été explorés et plus particulièrement les villes de Saint-Denis et du Raincy. Dans la première, on y découvre des architectes comme P. Moulin, Ed. Maupied ou encore A. Richter qui fut l’architecte du Théâtre Gérard-Philippe à Saint-Denis. Dans la seconde, l’architecte Baranton et l’entrepreneur Hérisson frères signent le très beau bâtiment de l’ancienne poste.

Le Raincy ; Ancien bâtiment des postes-télégraphes-téléphones, 5 allée Théophile Binet.
Photo : Papyrus © Département de la Seine-Saint-Denis

Enfin, la ville de Montrouge (Hauts-de-Seine) commence, grâce à l’inscription d’un nouveau participant, à être (dé)couverte.

Statistiques du nombre de signatures découvertes du mois par département :
• Seine-Saint-Denis : 72 signatures
• Paris : 54 signatures
• Hauts-de-Seine : 1 signature
• Yvelines : 1 signature

Des nouveautés et améliorations sur le site d’(En)quête de Patrimoine

Des améliorations ont été apportées au site internet de l’inventaire. Un mode d’emploi (dans le Menu) vous explique comment remplir le formulaire. Ce dernier a également été enrichi et plus particulièrement la catégorie « Maîtres d’œuvre », où suite aux trouvailles des participants, deux nouveaux champs ont été créés : celui d’« Architecte-Ingénieur » afin de rendre compte de cette double formation et celui d’ « Artisan », bien que moins courant. Pour davantage de clarté, le champ « Entreprise » a été précisé, regroupant dorénavant « Siège d’entreprise / Immeuble de bureaux / Usine ». Enfin, le « Bilan des découvertes » propose dorénavant des statistiques plus précises en recensant l’ensemble des participants et en permettant de disposer du nombre des découvertes observées par ville mais aussi les départements parcourus.

Zoom sur les sigles et abréviations (1ere partie)

Certains ont pu remarquer, en complément du nom de l’architecte ou de l’ingénieur, que figuraient parfois un sigle ou une abréviation. Mais que signifient-ils ?
D.P.L.G. : Diplômé Par Le Gouvernement. Ce diplôme destiné aux architectes a été créé en 1867. Le préciser était ainsi un moyen de se distinguer des autres architectes qui ne l’étaient pas, bien que formés auprès de confrères et détenteurs d’une patente leur ouvrant? le droit d’exercer. À partir de 1941, ce diplôme devient obligatoire.

  • Paris ; 42 rue Pierre-Fontaine ; signature de Georges-Henri Pingusson.
    Photo : Mag09 / Département de la Seine-Saint-Denis
  • Le Raincy ; 8 allée Baratin ; signature de Henri Le Bordays
    Photo : Papyrus © Département de la Seine-Saint-Denis

S.C : Société Centrale : Association professionnelle la plus ancienne. Fondée en 1840, elle fut attentive à la protection du titre d’architecte, à sa reconnaissance et à l’instauration d’un code déontologique. Elle joua un rôle capital dans l’organisation de la profession d’architecte en France et fut l’organe de la revue L’Architecture, journal hebdomadaire parut de 1888 à 1939. La Société centrale fonctionna sous cette forme jusqu’en 1953, date à laquelle elle fut refondue pour devenir l’Académie d’architecture.

Paris ; 158 rue de la Roquette
Photo : Cgiraudot © Département de la Seine-Saint-Denis

L’association entre Victor Lesage et Charles Miltigen dura plus de trente ans (1902-1934) [1]. Le premier appartenait à la Société Centrale (SC), le second était diplômé (ADG). Ils sont également les auteurs de la Maison de la Mutualité construite à Paris en 1930.

Photographies "Coups de cœur" du mois : Les signatures après 1945

Signature de Jean Ginsberg & Georges Massé architectes, André Ilinski assistant, Pitel & Cie entrepreneur et Sculpture d’Émile Gilioli découvertes le 18/01/2020.

  • Montrouge ; 28-34 place Jules-Ferry ; signature
    Photo : Domdom © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Montrouge : 28-34 place Jules-Ferry ; sculpture
    Photo : Domdom © Département de la Seine-Saint-Denis

Signature de l’AUA (Atelier d’Urbanisme et d’Architecture), agence pluridisciplinaire à laquelle appartenaient Jean Perrottet et Valentin Fabre, auteurs de cette ancienne annexe de la Maison de la Culture de Bobigny, aujourd’hui Espace Jacques-Prévert découvertes le 15/12/2020.Espace Jacques-Prévert à Aulnay-sous-Bois

  • Aulnay-sous-Bois ; Espace Jacques-Prévert
    © Photo Hélène Caroux / Département de la Seine-Saint-Denis
  • Aulnay-sous-Bois ; Espace Jacques-Prévert , AUA 1978
    © Photo Hélène Caroux / Département de la Seine-Saint-Denis

Commissariat central du 12e arrondissement et logements à Paris, par Manuel NUNEZ YANOWSKI célèbre architecte espagnol et auteur des non moins célèbres Arènes de Picasso à Noisy-le-Grand (1985). Les 13 sculptures qui ceinturent l’étage de couronnement?, représentent L’Esclave mourant de Michel-Ange dont l’original est conservé au Louvre. Découverte le 06/01/2021.

  • Paris ; Commissariat central du 12e arr. ; vue d’ensemble
    Photo : Cgiraudot © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Paris ; Commissariat central du 12e arr. ; signature
    Photo : Cgiraudot © Département de la Seine-Saint-Denis

Les prochains rendez-vous

ÉPINAY-SUR-SEINE

Samedi 6 février 2021 18h-19h30
À la découverte de l’architecture spinassienne ! - Conférence virtuelle sur l’outil zoom - GRATUIT

Pour celles et ceux qui auraient manqué les précédentes balades virtuelles à Épinay-sur-Seine, quelle bonne surprise que de savoir que vous allez pouvoir rattraper votre retard !
Au programme : découverte de la ville et de son histoire à travers de nombreuses photographies et cartes postales, anecdotes, et surtout lecture architecturale des façades de nombreux bâtiments et bâtisses présents sur notre itinéraire virtuel !

Inscription indispensable sur Explore Paris

Mercredi 17 février 2021 19h-20h30
Voyage spinassien dans le quartier du Cygne d’Enghien - Conférence virtuelle sur l’outil zoom - GRATUIT

Après avoir découvert le centre historique d’Épinay-sur-Seine, nous vous invitons à partir à la découverte d’un nouveau quartier, celui du cygne d’Enghien. Participez à cette nouvelle balade virtuelle à travers une série de nombreuses photographies et cartes postales anciennes, et déambulez dans ses rues et avenues du début du XXème siècle à nos jours.

Inscription indispensable sur Explore Paris

MONTFERMEIL

Mercredi 10 février 2021 18h-19h30
À la découverte des grandes demeures de Montfermeil ! - Conférence virtuelle sur l’outil zoom - GRATUIT

Vous avez pu découvrir Montfermeil au cours de précédentes balades virtuelles dans les quartiers de son centre historique. Pour celles et ceux qui les auraient manquées, la Ville de Montfermeil vous propose de redécouvrir les quartiers du centre historique et de Franceville. Déambuler virtuellement à travers les rues de Montfermeil et observez la ville sous un tout nouvel angle : celui de l’architecture. Au cours de cette balade urbaine, découvrez la Maison dite de Bourlon, la maison du Notaire ou encore le Château des Cèdres. Vous passez peut-être tous les jours devant mais connaissez-vous bien leur histoire ?

Inscription indispensable sur Explore Paris

Le bilan des découvertes des mois précédents

(En)quête de patrimoine #1. Les découvertes du mois de septembre à décembre !

Plus d’informations sur l’inventaire participatif

Enquêtez et trouvez les signatures des bâtisseur.euse.s sur le site internet dédié
En savoir plus sur l’inventaire participatif sur l’atlas du patrimoine
En savoir plus sur les animations à venir sur ExploreParis