Ensemble de logements HBM, Cité-jardin d'Orgemont

Ensemble de logements HBM, Cité-jardin d’Orgemont

Cité-jardin d'Orgemont

15 novembre 2018

Le 30 juin 1928, la Société Anonyme d’HBM des Cités-Jardins de la Région Parisienne (SCJRP) est créée. Elle réunit les patrons de 35 sociétés industrielles ou commerciales, dont l’Union d’Electricité, majoritaire, et de nombreux distributeurs de gaz et d’électricité. Ernest Mercier, administrateur-délégué de l’Union d’Electricité, Raoul Dautry, directeur général des Chemins de fer de l’Etat et Georges Risler sont ainsi co-fondateurs de la Société. Elle compte parmi ses membres des représentants du Redressement français, mouvement technocratique qui exerce un lobby auprès du ministre Louis Loucheur, porteur de la loi éponyme votée le 13 juillet 1928, qui favorise l’accession sociale à la propriété par des prêts d’Etat et des avantages fiscaux divers.

La société acquiert deux terrains, l’un à Vélizy, l’autre à Orgemont, lieu-dit situé à la fois sur les communes d’Epinay-sur-Seine et d’Argenteuil. Si le terrain de Vélizy est rapidement abandonné, celui d’Orgemont fédère tous les efforts et bénéficie de la bienveillance de Raoul Dautry et de Louis Loucheur.
Le projet est prévu pour l’accession à la propriété, destiné en priorité aux ouvriers et employés des sociétés actionnaires, excepté pour les logements en collectif mis en location. L’objectif cependant n’est pas spéculatif. L’intérêt est « d’améliorer [l’] état physique et d’élever [l’] état moral [du personnel] », de lui procurer « un foyer qui attache l’individu à la famille et la famille à la société ».

Comme le terrain s’étend aux deux tiers à Argenteuil, en Seine-et-Oise, et pour un tiers à Epinay-sur-Seine, dans le département de la Seine, le chantier est retardé par des complexités administratives. La cité-jardin nécessitera pas moins de 22 autorisations (ministères, préfectures, commissions d’attribution des prêts...).
L’implantation de la cité-jardin a été choisie pour sa situation géographique favorable en bordure de Seine, éloignée des centres industriels mais bien desservie par l’autobus et le train qui la mettent à 15 minutes de Paris et à proximité des lieux d’activités des compagnies actionnaires. Il s’agit également de profiter d’une opportunité foncière. En effet, l’essentiel du terrain appartient au Groupe des Pétroles qui prévoyait d’y construire des oléoducs dans le cadre du projet avorté de port du Grand Paris en bordure de Seine.

Dautry s’associe à l’architecte Jean Philippot pour en dessiner le plan d’ensemble et réunit des architectes rencontrés dans le cadre de ses fonctions à la Compagnie des chemins de fer du Nord. Ainsi, Henri Pacon, Jacques Duvaux, Louis Clovis Heckly, Georges Appia mais aussi Georges Vaudoyer sont partie prenante de ce projet essentiellement destiné à l’accession aidée à la propriété. Le 21 octobre 1929, Louis Loucheur préside la pose de la première pierre de la cité-jardin qui prévoit un parc, des squares, des groupes scolaires, un dispensaire, un centre social, des équipements sportifs dont une piscine, et un lieu de culte au centre de la composition. La société reçoit pour ses plans et maquettes la médaille d’or du Ministère du travail lors de l’exposition de l’Habitation en 1929.

Si les logements individuels, 629 dans 318 pavillons de dix types différents, sont majoritaires, 425 logements collectifs sont également prévus dans 19 immeubles, destinés cette fois à la location. La standardisation est privilégiée, ainsi qu’un groupement d’entreprise, mais le style, lui, est volontairement éclectique et le pittoresque côtoie le moderne. La SCJRP défend cependant la diversité de l’ensemble et la quantité limitée des types. La standardisation est rompue par la diversité des revêtements (briques et mouchetis, variété des couleurs) et les différences d’alignement et d’orientation.

Les travaux démarrent en octobre 1929 sans faire appel au début au prêt d’Etat, afin de faire la preuve de la réussite de l’initiative privée. Compte tenu de la flambée des prix de la construction, les travaux s’avèrent plus coûteux et obligent à réduire le programme. Quand la première tranche s’achève, en juillet 1932, 528 logements individuels et 391 logements collectifs sont construits mais seulement 135 individuels sont vendus. En 1933, la SCJRP est contrainte de renoncer à l’accession et transforme l’ensemble des logements en locatif pour faire face à l’ampleur de la crise économique. Des malfaçons apparaissent alors et des journaux titrent sur le « scandale de Mâchefer-City », du nom du matériau peu coûteux complaisamment utilisé par l’entrepreneur pour les fondations. Les derniers logements individuels sont finalement édifiés en 1937-1938.

La cité-jardin est très intéressante par sa composition urbaine et ses ambiances paysagères qui lui confèrent une identité propre sur le territoire par rapport aux autres cités-jardins.
La facture architecturale des pavillons à toiture-terrasse de Philippot et Duvaux et des collectifs de Pacon, Appia et Vaudoyer, est particulièrement exceptionnelle.

La cité-jardin d’Orgemont continue de s’agrandir après-guerre par des campagnes de constructions modestes, qui rompent avec les choix urbains et architecturaux d’avant-guerre. Elle donne à voir l’évolution du bâti sur un même territoire durant 70 ans. La volonté de concevoir une cité-jardin aérée et peu dense a été globalement maintenue dans le temps du fait de la continuité de gestion.

Date de construction
1929-1931 principalement.
Organisme
Service du Patrimoine Culturel du Conseil général de Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2007, 2009
Code site
031inv036
Date de découverte ou d'enquête
2006
Destination successive
logements sociaux en accession puis mixité accession et locatif.
Source
inventaire départemental
Précision dénomination
ensemble de logements sociaux
Auteur
Jean Philippot (architecte en chef du projet), Raoul Dautry (plan de la cité-jardin), Jean Philippot, Henri Pacon, Jacques Duvaux, Louis-Clovis Heckly, Georges Vaudoyer, Georges Appia (architectes constructeurs), Michon (ingénieur en chef), M. Gagneraud, Chapelon et Gervais, Triouiller et Legrand (entrepreneurs généraux)
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Maitre d'ouvrage
Société des Cités-Jardins de la Région Parisienne
Lieu-dit ou quartier
Orgemont
Date initiale
1925
Date de fin
1950
Intérêt
très intéressant
Servitude protection
périmètre MH
Gestion administrative
P.L.U d'Epinay-Sur-Seine en cours d'achèvement (mars 2006)
Diagnostic
Diagnostic sur la qualité architecturale, urbaine et paysagère à la demande de la ville d'Epinay-sur-Seine afin de renforcer ses prescriptions dans le cadre de son P.L.U en cours d'achèvement (2007)

Illustrations

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont.

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15075 - jpg - 400 × 600 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 400 × 600 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15075_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15076 - jpg - 600 × 390 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 390 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15076_pleinecran.jpg

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont.

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15078 - jpg - 600 × 384 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 384 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15078_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15082 - jpg - 600 × 381 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 381 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15082_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont, vue aérienne.

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont, vue aérienne.
N° 15083 - jpg - 600 × 464 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 464 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15083_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont, chantier de construction, 28 avril 1930.

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont, chantier de construction, 28 avril (...)
N° 15084 - jpg - 600 × 430 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 430 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15084_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont, extrait du Perdif

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont, extrait du Perdif
N° 15086 - jpg - 546 × 600 pixels Détails
Crédits IGN, Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 546 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15086_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine et Argenteuil, cité jardin d’Orgemont, vue aérienne.

Epinay-sur-Seine et Argenteuil, cité jardin d’Orgemont, vue aérienne.
N° 20238 - jpg - 600 × 424 pixels Détails
Crédits
Dimensions 600 × 424 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 11 décembre 2007
Fichier 20238_pleinecran.jpg

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont, rue des Normands.

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont, rue des Normands.
N° 20534 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 18 décembre 2007
Fichier 20534_pleinecran.jpg

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont, rue des Normands.

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont, rue des Normands.
N° 20535 - jpg - 450 × 600 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 450 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 18 décembre 2007
Fichier 20535_pleinecran.jpg

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont, rue des Normands.

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont, rue des Normands.
N° 20536 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 18 décembre 2007
Fichier 20536_pleinecran.jpg

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont, vue aérienne.

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont, vue aérienne.
N° 20537 - jpg - 600 × 539 pixels Détails
Crédits © Licence 0393CG93
Dimensions 600 × 539 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 18 décembre 2007
Fichier 20537_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15073 - jpg - 600 × 386 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 386 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15073_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15074 - jpg - 600 × 400 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 400 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15074_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15077 - jpg - 600 × 400 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 400 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15077_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, Cité-jardin d’Orgemont

L’alignement d’arbres accentue la perspective de la rue.
N° 15070 - jpg - 600 × 400 pixels Détails
Crédits © Guy Bréhinier / Département de la Seine-Saint-Denis, 2008
Dimensions 600 × 400 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 187.5 ko
Date 30 novembre 1999
Fichier 15070_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15081 - jpg - 600 × 400 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 400 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15081_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15079 - jpg - 600 × 389 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 389 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15079_pleinecran.jpg

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.

Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15072 - jpg - 600 × 400 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 400 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15072_pleinecran.jpg

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont.

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15071 - jpg - 404 × 600 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 404 × 600 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15071_pleinecran.jpg

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont.

Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont.
N° 15080 - jpg - 600 × 385 pixels Détails
Crédits Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 385 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 15080_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Epinay-sur-Seine, Cité-jardin d’Orgemont
    L’alignement d’arbres accentue la perspective de la rue.
    © Guy Bréhinier / Département de la Seine-Saint-Denis, 2008
  • Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Epinay-sur-Seine, cité-jardin d’Orgemont.
    Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
  • Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont.
    Argenteuil, cité-jardin d’Orgemont.
    Phot. G. Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis
Dénomination