Évolution du défrichement du bois de bouleaux Rue d’Anglemont

16 novembre 2018

L’ancien bois de bouleaux s’étendait, à la fin du 18e siècle, approximativement de la rue de Paris au boulevard Eugène-Decros et, à l’est, jusqu’à la rue des Sablons. Son évolution au siècle suivant est très rapide : très prisé en raison de sa situation géographique, à proximité de Paris et sur les hauteurs, le bois a fait l’objet de spéculations foncières dès le début du siècle. L’un des principaux artisans de leur développement a été Antoine Bernard, maire de Romainville de 1836 à 1839, qui acheta en 1825 à la famille de Livry toutes ses propriétés du plateau ainsi que le canton de la Mare des Bruyères et fonda la même année la Société civile immobilière de Pantin, Bagnolet et Romainville. Les cadastres permettent de suivre l’évolution du défrichement des bois : la rue d’Anglemont n’apparaît pas sur celui de 1838, mais est présente sur celui de 1848.

Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2005
Code site
045inv183
Date de découverte ou d'enquête
2005
Source
inventaire départemental
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Lieu-dit ou quartier
Secteur du Bois
Date initiale
1825
Date de fin
1849

Illustrations

045inv183 - Les Lilas

N° 9541 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 3 juillet 2006
Fichier 9541_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
Chronologies

Dénomination

Autres protections (Les Lilas)