Fondoir de graisse et triperie Philibert, puis Gauthier, puis Raffinerie de corps gras Aiglon, actuellement siège et entrepôt de Sfn éclairage

Maison Philibert, puis Etablissements Puifferat et Gauthier, puis Raffinerie des corps gras Aiglon, actuellement Sfn Sam éclairage

18 novembre 2018 , par Antoine Furio, Cécile Katz

M. Philibert exploite à partir de 1871 un fondoir de suif et de graisse ainsi qu’une triperie. L’ensemble est reprise à partir de 1885 par Puifferat et Gauthier qui poursuivent l’activité et étendent le site. A approfondir.
Le site est récupéré vers 1901 par la Raffinerie de corps gras "Aiglon", appartenant à Eugène Wallach, pour la production d’huiles blanches, de graisses et de vaseline destinées aux secteurs de la mécanique, de l’automobile, de la pharmaceutique ou encore du textile. L’entreprise s’y maintient jusqu’au milieu des années 1990, période à laquelle elle transfert ses activités dans l’Oise.
Les quais sont construits en 1911, ainsi que les magasins attenants. Depuis 1921, le site sert de dépôt d’huiles industrielles.
Après le porche, on trouve sur la gauche les bureaux à un étage couverts d’un toit à un pan. Suivent une série de halles de stockages à structures et pignons en bois.

Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2003
Code site
001inv055
Date de découverte ou d'enquête
1993
Destination successive
bureaux; entrepôt commercial
Source
inventaire départemental
Précision dénomination
fondoir de suif
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 60 avenue de la République
Chronologies