Garonor

15 novembre 2018

Inscrite en 1960 dans le Plan d’aménagement et d’organisation générale de la région parisienne (PADOG), la création de la gare routière nord (Garonor) répond à la nécessité de fluidifier et de rationaliser l’approvisionnement de Paris en mettant à disposition des transporteurs et des entreprises des installations de transit et de stockage accompagnées de services de gestion de stock et de livraison. Situés en limite de l’agglomération parisienne, les 112 ha de terrains répartis sur Le Blanc-Mesnil et Aulnay-sous-Bois ont été choisis pour leur bonne desserte entre l’A1 et la future B3 ainsi que pour leur proximité avec la gare de triage et l’aéroport du Bourget.
En mai 1961, Marcel Diébolt, commissaire à la construction et à l’urbanisme pour la région parisienne, confie la réalisation de cet ambitieux projet à Bernard Zehrfuss en laissant à une société de promotion le pilotage de l’opération. Après de nombreux remaniements, le plan de masse? définitif est adopté en 1966. Conçue dans un souci de mise en adéquation des prévisions du volume à faire transiter, de l’espace disponible et de l’accessibilité, la gare de marchandises se compose de trois secteurs distincts. Une partie centrale, composée de bâtiments bas et d’un immeuble de bureaux, concentre les services liées à la vie du site : restaurant, pharmacie, poste et locaux administratifs pour les entreprises. Au sud se trouve le secteur des entrepôts. Regroupés par série de deux, ils sont desservis sur leur partie arrière par un réseau de voie ferrée et disposent en façade de quais pour camions. Construits en plusieurs phases, ces bâtiments étonnent par leur monumentalité. Pour le premier, Zehrfuss compose à partir d’une cellule-type de 2 420 m² répartis sur deux niveaux, qu’il répète 30 fois, soit 7,2 ha de surface d’un seul tenant. Les suivants, répondant initialement au même programme, seront réalisés différemment. Moins monumentaux, ils s’approchent, dans leur gabarit?, des volumes des quais de transit. Constituant le troisième secteur, les quatre quais de transit occupent la partie nord du site. Également reliés au chemin de fer, leur disposition doit permettre d’effectuer des ruptures de charges entre gros tonnages et véhicules légers dont Garonor dispose d’un parc important.
Les nombreuses évolutions de la gare routière, marquées particulièrement par la disparition du fret ferroviaire se sont répercutées sur l’affectation des bâtiments. Quais de transit et entrepôts se confondent pour ne constituer progressivement qu’un grand complexe logistique qui regroupent aujourd’hui 300 entreprises (dont 150 transporteurs) employant 4500 salariés qui traitent annuellement huit millions de tonnes de marchandises.
Cette évolution s’est également accompagnée d’un déqualification de l’architecture du site, caractérisé notamment par un appauvrissement du traitement de façade. Alors que pour les premiers entrepôts Zehrfuss tente de rompre la monotonie des volumes longilignes en jouant des toitures saillantes et des matériaux, les réalisations suivantes seront plus banales. D’une manière générale, la poursuite de l’opération dans les années 1970-80 par les seuls architectes de la société Garonor participe à cet éclatement du site et à son caractère hétérogène actuel.
Seul le centre routier semble avoir été quelque peu épargné. Secteur central de l’équipement, réservé non plus aux véhicules mais aux hommes, cet espace a bénéficié dès l’origine d’un traitement particulier. L’échelle plus traditionnelle du programme a permis à Zehrfuss de mieux affirmer son style. Classique pour la tour de bureaux, il se montre plus innovant pour le pavillon? d’accueil, la station service et les commerces. Vestiges de son projet initial de grand centre routier, ces constructions se distinguent par la légèreté des structures et tirants? métalliques, laissés apparents en façade. Esthétique inspirée du rationalisme? constructif, elle marque une rupture forte avec la monumentalité des autres installations du complexe que renforcent encore les aménagements paysagers de qualité dont bénéficie cet espace.
Signe d’un regain d’intérêt pour la qualité architecturale des édifices de logistique, la construction en 1996 de l’autre côté de l’A1, d’un entrepôt de 16 000 m² pour le transporteur TNT par l’architecte Roger Taillibert.

Date de construction
1966
Date de rédaction
20/12/2006
Code site
005inv029
Date de découverte ou d'enquête
20/12/2006
Source
inventaire départemental
Précision dénomination
gare routière de marchandises
Auteur
Zehrfuss Bernard (architecte d’opration) ; Avon et Rialland (architectes associs) ; Foulquier (BET)
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Maitre d'ouvrage
GARONOR SA
Parties constituantes
entrepôts; quais de transit; bâtiment de bureaux; hôtels; douanes; restaurant
Intérêt
très intéressant

Illustrations

Calque du projet par Zehrfuss

Calque du projet par Zehrfuss
N° 20813 - jpg - 600 × 306 pixels Détails
Crédits IFA
Dimensions 600 × 306 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20813_pleinecran.jpg

Bâtiment des services en 1967

Bâtiment des services en 1967
N° 20814 - jpg - 600 × 443 pixels Détails
Crédits IFA
Dimensions 600 × 443 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20814_pleinecran.jpg

Maquette en écorché des entrepôts

Maquette en écorché des entrepôts
N° 20815 - jpg - 600 × 364 pixels Détails
Crédits IFA
Dimensions 600 × 364 pixels
Résolution 0.2 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20815_pleinecran.jpg

Maquette du projet non réalisé de centre routier

Maquette du projet non réalisé de centre routier
N° 20816 - jpg - 600 × 455 pixels Détails
Crédits IFA
Dimensions 600 × 455 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20816_pleinecran.jpg

Maquette du projet non réalisé de centre routier

Maquette du projet non réalisé de centre routier
N° 20817 - jpg - 600 × 439 pixels Détails
Crédits IFA
Dimensions 600 × 439 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20817_pleinecran.jpg

Maquette préfigurant la réalisation effective de Garonor

Maquette préfigurant la réalisation effective de Garonor
N° 20818 - jpg - 600 × 465 pixels Détails
Crédits IFA
Dimensions 600 × 465 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20818_pleinecran.jpg

Entrepôts en construction, 1967

Entrepôts en construction, 1967
N° 20819 - jpg - 600 × 444 pixels Détails
Crédits IFA
Dimensions 600 × 444 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20819_pleinecran.jpg

Vue des entrepôts

Vue des entrepôts
N° 20820 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20820_pleinecran.jpg

Bâtiment de service du centre routier

Bâtiment de service du centre routier
N° 20821 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20821_pleinecran.jpg

Pavillon d’accueil

Pavillon? d’accueil
N° 20822 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20822_pleinecran.jpg

Hôtel restaurant

Hôtel restaurant
N° 20823 - jpg - 450 × 600 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 450 × 600 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20823_pleinecran.jpg

Bâtiment de bureaux du centre routier

Bâtiment de bureaux du centre routier
N° 20824 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20824_pleinecran.jpg

Bâtiment des douanes

Bâtiment des douanes
N° 20825 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date
Fichier 20825_pleinecran.jpg
Localisation
Dénomination

Autres protections (Aulnay-sous-Bois)

0 | 5 | Tout afficher

Autres protections (Le Blanc-Mesnil)