Hommage à l'architecte Jean Perrottet (1925-2021)

Hommage à l’architecte Jean Perrottet (1925-2021)

18 mars 2021 , par Hélène Caroux

Né à Paris en 1925, Jean Perrottet vient de décéder le 26 février 2021 à Montreuil, à l’âge de 95 ans. Cet architecte, membre de l’Atelier d’Urbanisme et d’Architecture (AUA), a durablement marqué le paysage de la Seine-Saint-Denis.

Jean Perrottet commença ses études d’architecture au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en 1946, moment déterminant où il fit la rencontre d’autres étudiants (Jean Tribel, Paul Chemetov, Jean Deroche), futurs collaborateurs associés au sein de l’AUA. Son diplôme en poche (1954) et après avoir travaillé au sein de l’agence Lagneau-Weill-Dimitrjevic, il fait partie des premiers membres de cette agence coopérative et pluridisciplinaire fondée par Jacques Allégret en 1960 et y exerça pendant plus d’un quart de siècle, jusqu’à sa dissolution en 1986.

Si Jean Perrottet est intervenu dans plusieurs villes de la région parisienne et à Paris (Théâtre de la Ville (1968), Théâtre de la Colline (1998)…), la Seine-Saint-Denis reste sans conteste un territoire auquel il était attaché, où il a longuement vécu (Pantin, Bagnolet, Montreuil) et exercé. En effet, dès 1959, c’est associé à Jacques Kalisz qu’ils réalisent à Pantin le stade Charles-Auray (tribune et foyer sportif) et le centre administratif (actuel Centre National de la Danse). Leur tandem dura jusqu’en 1973, année où Kalisz quitte l’AUA. Ensemble, ils ont profondément marqué le paysage pantinois et albertivillarien par de remarquables équipements, objets de recherches formelles sur les structures métalliques (bibliothèque Elsa-Triolet, stade nautique Marlène-Pératou labellisé Architecture Contemporaine Remarquable, ensemble scolaire Jean-Lolive). Il participa également à plusieurs opérations de logements, dont la spectaculaire Cité République à Aubervilliers, ou l’élégant ensemble en brique de la rue Formagne. Comme plusieurs autres membres de l’atelier, il s’installa avec sa famille dans l’un des appartements de l’ensemble Edouard-Vaillant à Bagnolet conçu notamment par P. Chemetov et J. Deroche et au pied duquel l’AUA implanta son agence.

  • Tribunes du stade Charles-Auray à Pantin
    Perspective datée du 1er octobre 1959, soit quelques mois avant même la création de l’AUA.
    AM Pantin 174W61
  • Maison de la Culture de Bobigny au début des années 1980
    Carte postale Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, 2Fi29145

Grand amateur de théâtre, il concourut à la réalisation de 25 scènes théâtrales durant les 35 années que durera sa collaboration avec Valentin Fabre, engagée dès 1975. Sa sensibilité pour les programmes tournés vers les équipements culturels et la jeunesse marquera cette « seconde » période de son travail. En Seine-Saint-Denis, le projet de Maison de la Culture décentralisée donnera un exemple tout à fait exceptionnel de mise en réseau de trois équipements destinés à la culture et son accessibilité par le plus grand nombre (Théâtre de la Commune et cinéma à Aubervilliers (1976), MC93 à Bobigny (1975-1980), Espace Jacques-Prévert à Aulnay-sous-Bois). Avec Fabre, ils travailleront à deux restructurations doublées d’extensions de la MC93 (1990 et 2000) et veillèrent sur la plus récente (2017). A ces équipements culturels, s’ajoutent également deux bibliothèques : Elsa-Triolet à Bobigny (1986) et Saint-John Perse à Aubervilliers.
Il fut, par ailleurs, architecte-consultant pour le Val-d’Oise et architecte–conseil du ministère de l’Équipement et enseigna à partir de 1968 à l’UP1 (actuelle École nationale supérieure d’architecture Paris-Val de Seine).

Bibliographie :
- Maurin-Gaisne, Noëmie, L’Atelier d’Urbanisme et d’Architecture (AUA) en Seine-Saint-Denis, Cahiers du patrimoine - N°3, Département de la Seine-Saint-Denis, 2016.
- Cohen Jean-Louis, Grossman Vanessa (dir.), AUA, une architecture de l’engagement (1960-1985), Catalogue d’exposition de la Cité de l’architecture et du patrimoine, Paris, éditions Carré, 2015.
- Pouvreau Benoît, L’AUA à Pantin, une architecture militante. Des bonnes œuvres aux acquis sociaux. Parcours d’architecture n° 10, Ville de Pantin, 2006.
- Chollet, Jean, Freydefont, Marcel, Fabre et Perrottet. Architectes de théâtre, Paris, Norma, 2005.

Pour en savoir plus sur certaines de ses réalisations en Seine-Saint-Denis :

- Centre National de la Danse, Pantin (1962-1973)
- Stade nautique ; actuellement centre nautique Marlène Pératou, Aubervilliers (1967-1969)
- Bibliothèque Elsa-Triolet, Pantin (1969-1972)
- Collège Jean-Lolive, Pantin (1969-1972)
- Ensemble de logements HLM, Cité Lénine, Cité République ou Cité Potemkine, Aubervilliers (1965-1970)
- Ensemble de logements, avenue Jean Lolive ; rue Formagne ; rue Brossolette, Pantin (1966-1968)
- Espace Jacques-Prévert, Aulnay-sous-Bois (1975-1979)

Visite du chantier de la bibliothèque Elsa-Triolet à Pantin en février 1971.
De gauche à droite, les architectes Jacques Kalisz, Jean Perrottet bras levé, et le maire de Pantin Fernand Lainat.
AM Pantin, 3Fi12381