Jacques Kalisz

18 septembre 2018

Informations

Nom
Kalisz
Prénom
Jacques
Fonction
architecte ; enseignant
Description

1926-2002
De 1963 à 1973, Jacques Kalisz est membre de l’AUA (Atelier d’urbanisme et d’architecture), véritable « pépinière » d’architectes qui réalisent des projets surtout en banlieue.
Il poursuit ensuite sa carrière en solo, installant son agence à Aubervilliers dans une de ses réalisations.
Il enseigne en même temps à l’Unité pédagogique d’architecture n°1 à Paris.
Une de ses réalisations majeures est le Centre administratif de Pantin, construit en 1972, actuel Centre national de la Danse, que l’adaptation respectueuse des architectes Antoinette Robain et Claire Gueysse ont remis en valeur. On peut considérer ce bâtiment avec sa mise en œuvre spectaculaire du béton comme un des exemples de l’architecture « brutaliste ».
Un autre axe de recherche de Kalisz concerne les structures « proliférantes » en acier, dont le collège Jean Vilar constitue un témoignage. En effet, l’ambition de Kalisz a été, tout en utilisant les techniques contemporaines, de parvenir à travers celles-ci à exprimer « une certaine poésie de la rigueur architecturale ».
« L’acier en tant que tel, par sa texture, est l’un des matériaux symbolisant notre temps. Par ailleurs, les possibilités conceptuelles contemporaines trouvent en l’acier l’outil technique le plus apte à répondre à l’imaginaire contemporain. Par son emploi dans le domaine bâti, on peut retrouver toute la force symbolique des objets courants métalliques, la « ligne » de la voiture, de la moto, de l’avion : l’aérodynamique… Toutes ces formes qui préfigurent le futur. »
Soucieux du rôle social de l’architecture, il n’oublie pas non plus la dimension didactique « Je souhaiterais qu’on apprenne à l’école à « lire sa rue », que les gens apprennent à déchiffrer leur rue comme ils lisent un livre et qu’ils aient une imagination, un goût, une volonté, des exigences concernant la rue ! »
Réalisations en Seine-Saint-Denis :
Pantin, Groupe scolaire et collège « Les Allumettes », aujourd’hui Jean Lolive, 1970
Pantin, Bibliothèque Elsa Triolet, avec Jean Perrotet, 1972
Pantin, Centre administratif, 1969-72, projet de diplôme, actuel Centre national de la Danse
Aubervilliers, Centre nautique
Noisy-le-Grand, Champy, lycée Flora-Tristan
La Courneuve, collège Jean Vilar, 1973
Drancy, collège Jorissen, 1971
Réalisations en France :
Albertville, Patinoire olympique, 1968
Nanterre, École d’architecture de Paris La Défense, 1969
Trappes, CES? « Plaine de Neauphle »
Choisy-le-Roi Bibliothèque
Saint-Quentin-en-Yveline, Centre administratif de la Ville Nouvelle
Aubervilliers, Saint-Omer, logements sociaux, avec Jean Perrotet

L’ambition de Kalisz fut, tout en utilisant les techniques les plus contemporaines, de parvenir à travers celles-ci à exprimer « une certaine poésie de la rigueur architecturale ». Une de ses réalisations majeures reste le Centre administratif de Pantin (1972) où la mise en oeuvre spectaculaire du béton en fait un témoignage exemplaire de l’architecture « brutaliste ». Réhabilité par Antoinette Robain et Claire Guieysse, c’est aujourd’hui le Centre national de la Danse. Il est également l’auteur d’un autre collège dans le département : le collège Jean Vilar à La Courneuve (1973) .

Référentiel contacts/organisations
Aucun organisation