Janvier au service du patrimoine culturel

Janvier au service du patrimoine culturel

4 janvier 2021 , par Caroline Hoerni

Une découverte rare sur le chantier de La Motte à Bobigny

Les archéologues ont poursuivi leurs fouilles à La Motte, et ont fait une belle découverte dans le puits qu’ils ont commencé à dégager à la fin de novembre : des planches en bois conservées dans la maçonnerie, qui marquent un rétrécissement de la cuve vers le fond du puits. En effet, le bois est un matériau qui, souvent, pourri et se dégrade... à moins d’être piégé à l’abri de l’air et de la lumière, dans des sédiments humides ou dans l’eau - des puits, des lacs etc. Toute l’équipe était très émue et très excitée car ce type de structure? est rare ! Les planches ont été soigneusement prélevées et mises à l’abri afin de les conserver. Interrogé par les spécialistes du bois, elles livreront peut-être des secrets préservés depuis presque 2000 ans - de quel bois s’agit-il ? comment a-t-il été débité ? quel âge avait l’arbre coupé ?

  • Photo © Alexandre Michel / BPA / Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
  • Photo © Alexandre Michel / BPA / Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
  • Photo © Alexandre Michel / BPA / Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

Si vous avez envie d’en apprendre davantage sur la manière dont on fait parler le bois, rendez-vous ici et .

Une publication exceptionnelle pour ce début d’année !

Pour bien commencer l’année 2021, nous vous annonçons la publication d’un très bel ouvrage : Architectures en Seine-Saint-Denis, édité par la Société française d’archéologie en partenariat avec le Ministère de la culture et le Département de la Seine-Saint-Denis, sous la direction de Jacques Moulin, architecte en chef des monuments historiques . En effet, de nombreux édifices majeurs ont été construits dans ce département, et il était grand temps de partager ce patrimoine, encore peu connu, avec vous. Plusieurs chercheurs de notre service ont d’ailleurs contribué à ce volume : Hélène Caroux (chargée d’inventaire pour les équipements publics et le logement individuel), Antoine Furio (chargé d’inventaire pour le patrimoine industriel), Ivan Lafarge (archéologue médiéviste) et Benoît Pouvreau (chargé d’inventaire pour le patrimoine du logement social), avec d’autres spécialistes de l’architecture. L’éditeur vous propose d’en feuilleter quelques pages : rendez-vous sur le site Calaméo !

Le choix de Mathilde

Ce mois-ci, nous mettons en avant trois collèges faisant partie du plan exceptionnel d’investissement adopté en octobre 2010 pour la construction, la reconstruction ou la modernisation lourde de 21 collèges par le Département de la Seine-Saint-Denis. En effet, la gestion des collèges est une compétence du département qui œuvre pour donner aux collégiens, aux professeurs mais aussi à tout le personnel des conditions propices à l’apprentissage et au travail : le plan exceptionnel d’investissement en est un bel exemple. Découvrons donc :
- un collège reconstruit sur un nouveau site : le collège Anatole France ; situé aux Pavillons-sous-Bois, l’établissement a quitté ses anciens locaux, un groupe scolaire de 1932, pour un nouveau bâtiment implanté au bord du canal de l’Ourcq, livré en 2014
- un nouveau collège, le collège intercommunal Dora Maar, situé à Saint-Denis et Saint-Ouen, construit en 2014, appartient à une génération d’établissements novateurs, montrant la volonté du Département d’intégrer dans ces projets des préoccupations majeures environnementales mais surtout éducatives.
- ainsi qu’un collège rénové sur le même site : le collège Jean Jaurès, situé à Villepinte et reconstruit en 2014. Remplaçant l’établissement de 1976, le nouveau collège Jean Jaurès propose un programme et une architecture totalement renouvelés.
Entre 2010 et 2020, notre département est passé de 120 à 130 collèges, a reconstruit et rénové 23 collèges et modernisé 82 autres. Un effort considérable, qui va être accru par le plan éco-collèges, un plan d’investissement d’un milliard d’euros qui démarrera à partir de 2021 et s’étendra jusqu’en 2030. Ce plan veut concilier performance énergétique et efficience pédagogique pour la réussite des élèves.

Profitez de visites virtuelles pour découvrir le patrimoine architectural séquano-dyonisien depuis votre fauteuil

Les musées et sites archéologiques sont fermés pour quelques temps encore... mais cela ne doit pas nous décourager. Il reste la possibilité de nombreuses visites et conférences virtuelles ; beaucoup vous sont proposées sur le site ExploreParis. Le service du patrimoine culturel vous propose ce mois-ci deux balades urbaines à suivre bien au chaud depuis chez vous !
STAINS, du Vieux Stains à nos jours : le samedi 9 janvier 2021, 11h-12h30. Vous découvrirez le Vieux Stains, entre décryptage des façades du début du 19e siècle à aujourd’hui, et évolution du paysage urbain à partir de vieilles cartes postales. Une conférence virtuelle gratuite, inscription indispensable ici
ÉPINAY-SUR-SEINE, le quartier du Cygne d’Enghien : samedi 16 janvier 2021, 15h-16h30. Après avoir visité le centre historique d’Epinay-sur-Seine, nous vous invitons à découvrir un nouveau quartier, celui du cygne d’Enghien. Une conférence virtuelle gratuite, inscription indispensable ici.

C’était l’année dernière...

L’année 2020 a chamboulé nos projets et nos vies, personnels comme professionnels. Il nous a fallu adopter de nouvelles manières de travailler, annuler de nombreuses activités, en repousser d’autres... Nous avons eu la chance de pouvoir maintenir une partie de notre programmation à l’archéosite de la Haute-Île et de pouvoir vous accueillir au parc de la Poudrerie sur le projet Un patrimoine qui cartonne !
Les archéologues ont pu continuer à fouiller - les opérations archéologiques n’ayant été interrompues que lors du premier confinement ; les activités de recherche se sont poursuivies, pour le patrimoine archéologique comme pour le patrimoine contemporain.
L’une des plus belles réussites est d’avoir pu lancer l’application d’inventaire participatif (En)quête de patrimoine, qui nous permet de vous associer à la collecte de données pour enrichir la connaissance du patrimoine architectural de la Seine-Saint-Denis... près de 550 signatures d’architectes ont déjà été recensées, dont plus de 340 en Seine-Saint-Denis. Nous comptons donc sur vous pour poursuivre cette (en)quête !

Nous vous souhaitons une belle année 2021, toute en curiosité et découvertes et espérons vous retrouver très vite pour de prochaines aventures autour du patrimoine de la Seine-Saint-Denis !

Photo © Pauline Susini-Collin / BPA / Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis