Smith Paul - L’ancienne manufacture d’allumettes d’Aubervilliers - Patrimoine en Seine-Saint-Denis - N°19 - 2006

par Paul Smith

Titre
L’ancienne manufacture d’allumettes d’Aubervilliers
Type de document
brochure
Auteurs
Smith Paul
Titre du document ou de l’ouvrage
Patrimoine en Seine-Saint-Denis - N°19
Lieu d’Édition
Bobigny
Nom de l’Éditeur
Département de la Seine-Saint-Denis. Direction de la culture, de la jeunesse et du sport. Bureau du patrimoine
Date d’Édition
2006
Texte

La fabrication d’allumettes chimiques prend son essor au cours des années 1830 et devient en 1872 un monopole d’Etat. L’implantation de ces fabriques n’étant alors autorisée qu’éloignée des habitations particulières, la plupart sont implantées en banlieue.
Ainsi, à Aubervilliers, une nouvelle manufacture plus moderne s’établit de 1902 à 1904 à l’emplacement de la fabrique Delabarre. La construction d’ateliers et de magasins s’échelonne du début du 20e siècle à la fin des années 1950 au fur et à mesure des agrandissements nécessaires à l’augmentation de la consommation. Cheminée à la finition soignée, motifs décoratifs en briques, monogramme formé d’un « M » et deux « A » pour le décor signalent une manufacture qui se voulait modèle.
La cheminée, protégée au titre des Monuments historiques le 7 avril 2005, est l’un des derniers de ces centaines de témoins de l’activité industrielle du territoire départemental. Considérée comme l’une des plus belles cheminées d’Europe à l’époque de sa construction (1906), elle domine de ses 45 mètres un site d’où l’industrie s’est retirée depuis les années 1960.

Collation de l’article ou du chapitre
12 p.
Collection
Patrimoine en Seine-Saint-Denis - N°19
Vedette
smith 2006

Documents

L’ancienne manufacture d’allumettes d’Aubervilliers

Patrimoine en Seine-Saint-Denis - N°19
N° 1026063 - pdf Détails
Crédits Crédits non renseignés
Poids 872.7 ko
Date 14 novembre 2016
Fichier patrimoine_en_ssd_19.pdf