Le pion de jeu médiéval de Tremblay-en-France

Le pion de jeu médiéval de Tremblay-en-France

14 avril 2020 , par Caroline Hoerni

Jeton de mérelles ou de tables (trictrac) du XIe siècle

Les pions sont des accessoires indispensables pour jouer à de nombreux jeux de plateau. On en découvre régulièrement lors de fouilles archéologiques : en effet, les jeux de plateaux sont pratiqués depuis milliers d’années. Les plus anciens jeux connus par l’archéologie remontent à l’Antiquité égyptienne et mésopotamienne - soit environ 3500 ans avant notre ère.
Plusieurs jetons ont été découverts en Seine-Saint-Denis, notamment des jetons datés du Moyen-Âge, comme celui découvert à Tremblay-en-France.

Le jeton de Tremblay

Ce jeton circulaire est débité dans la partie plate d’une mandibule de bœuf. Le foramen? est visible sur la tranche du pion.
L’avers est décoré de cinq bandeaux concentriques. En périphérie, une frise de 26 ocelles - motif d’oeil - simples est inscrite entre deux lignes ; quelques ocelles sont partiellement effacées. Les deux lignes centrales et le centre du pion sont plus profondément creusés, le motif constitué d’une double gorge et d’une cupule dessinant ainsi une ocelle double. La face décorée est assez usée.
Les contraintes technologiques du matériau imposent de fait au facteur un registre décoratif limité aux lignes circulaires, cercles et points, sans doute réalisé au poinçon.
Réf. : Gonçalves2014 ; Chaoui-Derieu2012

JPEG - 60.2 ko
Le pion de jeu de Tremblay-en-France
Le trou visible dans la tranche du pion, sur le dessin et la photographie, est naturel : il s’agit du foramen? ?, une petite cavité osseuse.
Dessin © Nicolas Latsanopoulos / BPA / Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

La fouille de la rue de Chalmassy

L’objet a été découvert dans le comblement d’un silo excavé du XIè siècle, lors de la fouille d’un habitat rural.
Cette opération d’archéologie préventive?, réalisée par l’équipe du Département de la Seine-Saint-Denis, s’est déroulée du 12 novembre 2012 au 8 février 2013, préalablement à la réalisation d’un lotissement à Tremblay-en-France, rue de Chalmassy. Elle faisait suite à un diagnostic, mené en janvier 2012, ayant révélé des vestiges caractéristiques d’un habitat rural du haut Moyen Âge. Elle a révélé une prédominance des vestiges des XIè-XIIè siècles. Le site pourrait être un espace domestique attenant à un habitat rural : les archéologues ont ainsi identifié une probable aire de battage et une de nombreux silos, évoquant un lieu de traitement et de stockage des récoltes en usage au cours du XIè siècle.
Réf. : CAG93, Gonçalves2012, Gonçalves2014

JPEG - 42.9 ko
Localisation de la provenance du pion
Le pion provient de la partie supérieure du comblement d’un silo
DAO © Frédéric Herbin, Lubomira Furgalakova / BPA / Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

Pièces de jeu et jeux de plateau au Haut Moyen-Âge

Les découvertes archéologiques de pièces de jeu et l’étude des textes et images permettent de comprendre la place qu’occupe le jeu dans les sociétés et de mesurer leur popularité. Ces pions sont utilisés au Moyen Âge pour des jeux de plateaux : le jeu de mérelle (dit aussi marelle ou jeu du moulin, selon les époques), jeu simple et apprécié dans tous les milieux sociaux, ou le jeu des tables (ou trictrac, ancêtre du backgammon), plus complexe et prisé des aristocrates.
Ce type de pions est bien connu. Des dépôts parfois importants en on été trouvés dans des occupations seigneuriales et des pions isolés en contexte d’habitat rural et urbain, parfois même modeste
D’autres pions de ce style, ainsi qu’un plateau (ou tablier) de tables du XIIè s. ont également été trouvés dans le département, à Saint-Denis.
Réf. : Bourgeois2012, Catalogue7-8

Bibliographie et ressources

Bibliographie de référence

Bourgeois2012 : Bourgeois Luc, "A propos des jeux de trictrac et de mérelles", Grandet Mathieu et Goret Jean-François (dir.), Echecs et trictrac : fabrication et usages des jeux de tables au Moyen Âge, Editions Errance, Arles, 2012, pp.33-35
CAG93 : Héron Claude (dir.), "073. Tremblay-en-France", Carte archéologique de la Gaule. 93. Seine-Saint-Denis, Carte archéologique de la Gaule, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, Paris, 2018
Catalogue7-8 : Grandet Mathieu et Goret Jean-François (dir.), Echecs et trictrac : fabrication et usages des jeux de tables au Moyen Âge, Editions Errance, Arles, 2012, pp.63-152
Chaoui-Derieu2012 : Dorothée Chaoui-Derieux, Isabelle Rodet-Belarbi, Frédéric Chandevau, "Os, bois de cervidés, ivoires, bois, cristal de roche", Grandet Mathieu et Goret Jean-François (dir.), Echecs et trictrac : fabrication et usages des jeux de tables au Moyen Âge, Editions Errance, Arles, 2012, pp.49-56.

Bibliographie et ressources en ligne autour du jeu médiéval

Bardiès-Fronty Isabelle, https://www.franceculture.fr/emissions/le-salon-noir/archeologie-du-jeu-de-societe (podcast)
BREYER Catherine, Jeux et jouets à travers les âges. Histoire et règles de jeux égyptiens, antiques et médiévaux, Safran, Bruxelles, 2010
Grandet Mathieu et Goret Jean-François (dir.), Echecs et trictrac : fabrication et usages des jeux de tables au Moyen Âge, Editions Errance, Arles, 2012, pp.33-35

Pion de jeu découvert à Tremblay-en-France
Photo © Emmanuelle Jacquot / BPA / Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

CARTEL

 
------------
Pion de jeu à décor d’ocelles
Matière : mandibule de boeuf
Forme : circulaire
Décor : face supérieure ornée, motifs géométriques simples
---
Mesures : diam. 5,1 à 5,2 cm ; ép. 0,7 à 1 cm ; 20 gr.
---
Chronologie : Moyen-Âge
Périodisation : Haut Moyen-Âge, XIe s.
---
Contexte de découverte : comblement de fosse-dépotoir
---
N° d’inventaire : SER507/3
Conservation : Centre départemental d’archéologie de la Seine-Saint-Denis
Opération : fouilles de la rue de Chalmassy, Tremblay-en-France, 2012-2013 - opération CD93
Rapport d’opération : Gonçalves-Buissart Cristina (dir.) et al., Tremblay-en-France (93073), rue de Chalmassy. Rapport de fouille archéologique. Volume 1, Département de la Seine-Saint-Denis, Epinay-sur-Seine, 2014