Usine de papiers peints et cartons Lincrusta Walton, actuellement lotissement industriel dit zone d’activités Pierrefitte II

Compagnie Lincrusta Walton Française

par Antoine Furio

L’ingénieur écossais Frederick Walton, inventeur du linoleum, applique vers 1877 aux murs intérieurs ce qu’il a réussi à concevoir pour les sols dix ans plus tôt, un revêtement durable, hygiénique (lavable) et esthétique. En associant une pâte, à base de bois ou de carton, et de l’huile étendue sur un papier fort sur laquelle on imprime des motifs en relief, il obtient une forme de toile enduite qu’il nommera le Lincrusta. Pouvant être coloriée, métallisée, estampée et décorée, cette tenture est capable d’imiter les panneaux de bois sculptés, des cuirs, comme des peintures artistiques. Produit de luxe, il est utilisé d’abord comme décoration murale de lieux prestigieux et institutions, ou comme habillage intérieur de certaines cabines de trains et navires.
Persuadé que ce produit trouvera en France une réussite certaine, l’ingénieur Jospeh Musnier acquiert les brevets Walton pour l’exploitation française du Lincrusta. A cette fin il créée en 1880 la Compagnie Lincrusta Walton française et ouvre son premier établissement industriel à Pierrefitte-sur-Seine en 1881. Là, la jeune entreprise trouve les terrains nécessaires à la réalisation de son projet : proximité du marché parisien, desserte par la voie ferrée, et espace suffisant pour les extensions futures.
Et, il est vrai qu’après des premières années difficiles, l’entreprise arrive à se développer appuyée par des artistes de l’Art nouveau? et par la mise en oeuvre de nouveaux débouchés dans les secteurs de l’automobile et des malles de transport.

Elle fabrique des cartons pour valises, chaussures, et électricité ou tenture murale en relief. Lors de la création,elle employait 6 ouvriers pour la fabrication de la lincrusta et par suite de l’achat aux anglais du procédé de fabrication du carton durci, et le montage en 1910 d’une cartonnerie, elle prit peu à peu de l’extension. La superficie bâtie est en 1960 de 9000 m² et elle emploie 65 personnes. A cette époque sa production de carton est de 100 tonnes par mois et elle peut produire mensuellement 20000m² de lincrusta.

Date de construction
1881
Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
20/07/2003
Code site
059inv004
Date de découverte ou d'enquête
2003
Source
inventaire départemental
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Lieu-dit ou quartier
Zone d'activités Pierrefitte II
Parties constituantes
loges gardien ; atelier de fabrication ; bâtiment administratif; entrepôt; hangar industriel ; aire de stockage
Date initiale
1875
Date de fin
1899
Intérêt
très intéressant
Diagnostic
Bon état de conservation.

Illustrations

Lincrusta Walton - Pierrefitte-sur-Seine

N° 7029 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 1er juin 2006
Fichier 7029_pleinecran.jpg

Lincrusta Walton - Pierrefitte-sur-Seine

N° 7030 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 1er juin 2006
Fichier 7030_pleinecran.jpg

Lincrusta Walton - Pierrefitte-sur-Seine

N° 7031 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 1er juin 2006
Fichier 7031_pleinecran.jpg

Lincrusta Walton - Pierrefitte-sur-Seine

N° 7032 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 1er juin 2006
Fichier 7032_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 2-12 chemin des Fourches
Chronologies

Autres protections (Pierrefitte-sur-Seine)