M. Nicolle, puis P. Nicolle et Cie, ; puis Société anonyme des anciens établissements Nicolle, puis Nicolle-Fichet-Bauche

M. Nicolle, puis P. Nicolle et Cie,; puis Société anonyme des anciens établissements Nicolle, puis Nicolle-Fichet-Bauche

Cette usine d’emboutissage et d’estampage est fondée en 1913 rue Rousseau par M. Nicolle. En 1923, la raison sociale devient P. Nicolle et cie, puis, en 1938, la Société anonyme des anciens établissements Nicolle. Le site s’étend et ouvre un atelier de forge rue Marceau. En 1954, la société s’associe à la firme Fichet-Bauche. Le site est détruit en 1999. Il n’en subsiste que la façade sur la rue Marceau. Des travaux ont lieu notamment en 1938 et 1941 (extension des sheds? vers l’Est, sur les plans de l’architecte ingénieur (Arts et métiers et Ponts et chaussées) L. Cuvillier. La production consiste en 1933 en tabourets et meubles métalliques, puis, en 1952, en éléments emboutis pour l’aviation, l’automobile, les appareils ménager, puis les coffres forts après l’association avec Fichet-Bauche. En 1938, présence d’une forge, puis, en 1952, de trois presses de 250 t. 270 ouvriers en 1954. Surface du site et surface bâti : 2700 m2. Aujourd’hui, ne subsiste qu’un mur de façade au n°111 rue Marceau. Murs : brique.

Date de construction
1913 ; 1938
Organisme
SRI Ile-de-France
Date de rédaction
2001
Code site
048inv019
Date de découverte ou d'enquête
2000
Source
inventaire départemental
Code Mérimée
IA93000016
Précision dénomination
usine d'emboutissage et usine d'estampage
Auteur
Cuvillier L. (architecte-ingnieur)
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Lieu-dit ou quartier
Bas Montreuil
Date initiale
1900
Date de fin
1949
Servitude protection
périmètre MH
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 19 rue Jean-Jacques Rousseau ; 111 rue Marceau

Dénomination

Autres protections (Montreuil)

0 | 5 | 10 | Tout afficher