N°12&14 rue du Coq français : Maternité des Lilas. 1961 : arch. R. Lombard

Document :

N°12&14 rue du Coq français : Maternité des Lilas.
1961 : arch. R. Lombard
N°12&14 rue du Coq français : Maternité des Lilas.
1961 : arch. R. Lombard ; extension 1999, arch. Emile Duhart Echeverria.
Maitre d’ouvrage : Association naissance
Le bâtiment est constitué de deux parties, la plus ancienne, sur la gauche, identifiable à son revêtement bois de teinte acajou, et sur la droite, l’extension de teinte ocre. L’ensemble forme un L, dont la plus grande branche est perpendiculaire à la rue. Sur la gauche, les bâtiments de 1961 sont à R+2 et R+4 sur soubassement. Le pignon est revêtu d’ardoise tandis que les façades sont en lambris. Les baies sont de deux sortes : verticales et horizontales et jumelées deux par deux. Leur disposition, jouant avec les pleins, créé un tableau géométrique intéressant. La structure? ? est en béton armé hourdi de brique. L’extension est plus classique, à R+5, elle ne présente qu’une façade étroite, rythmée de balcons horizontaux et revêtue de contreplaqué extérieur. Les toitures sont en terrasse. La maternité compte 29 chambres de 1 à 3 lits. L’ensemble, coloré et chaleureux de part le choix et le traitement des matériaux et constitue un lieu accueillant et rassurant, qui se démarque de son environnement plus terne.
Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis
Descriptif

N°12&14 rue du Coq français : Maternité des Lilas.
1961 : arch. R. Lombard ; extension 1999, arch. Emile Duhart Echeverria.
Maitre d’ouvrage : Association naissance
Le bâtiment est constitué de deux parties, la plus ancienne, sur la gauche, identifiable à son revêtement bois de teinte acajou, et sur la droite, l’extension de teinte ocre. L’ensemble forme un L, dont la plus grande branche est perpendiculaire à la rue. Sur la gauche, les bâtiments de 1961 sont à R+2 et R+4 sur soubassement. Le pignon est revêtu d’ardoise tandis que les façades sont en lambris. Les baies sont de deux sortes : verticales et horizontales et jumelées deux par deux. Leur disposition, jouant avec les pleins, créé un tableau géométrique intéressant. La structure? est en béton armé hourdi de brique. L’extension est plus classique, à R+5, elle ne présente qu’une façade étroite, rythmée de balcons horizontaux et revêtue de contreplaqué extérieur. Les toitures sont en terrasse. La maternité compte 29 chambres de 1 à 3 lits. L’ensemble, coloré et chaleureux de part le choix et le traitement des matériaux et constitue un lieu accueillant et rassurant, qui se démarque de son environnement plus terne.

Crédits
Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis

Image :

Source
prise de vue directe
Date de création - date de prise de vue
2006
Service producteur
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Droits de diffusion
communication libre - reproduction soumise à autorisation
Un patrimoine documenté
  • Ensemble de logements, n°12 et 14 rue du Coq français