Nord Lumière

Nord Lumière

21 novembre 2018

"Ce poste, traité sobrement mais avec un goût parfait, fait honneur à MM. Lhotelier et Robin qui ont su tirer un parti artistique d’un programme strictement industriel et, ce faisant, ont bien servi la cause de l’architecture" : c’est en ces termes que Georges Braive s’exprime dans un article de "La Construction moderne" en date du 4 juillet 1937. Les contemporains avaient cerné, dès sa construction, l’exemplarité de ce bâtiment. Malgré une réhabilitation qui a fortement endommagé la façade sur rue par l’ouverture d’une entrée de parking, l’ensemble reste homogène. Les deux architectes ont su, par une combinaison astucieuse du béton, du parement? de brique et de la pierre, donner un rythme à ce bloc. La seule ouverture, celle de l’escalier, partage en deux la façade sur rue du bâtiment. Des bandeaux filants de pierre de taille viennent animer les élévations en parcourant le contour du bloc. Ces bandeaux additionnés des quatre occuli du style "paquebot" conférent une certaine légèreté à ce monolithe tout en confirmant sa "modernité".

Date de construction
1937
Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2004
Code site
001inv146
Date de découverte ou d'enquête
2004
Source
inventaire départemental
Auteur
Lhotellier Bernard, Robin Guy (architectes)
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Date initiale
1925
Date de fin
1949
Intérêt
remarquable
Gestion administrative
Cadastre : Z 10.
Diagnostic
Très bon état de conservation. Ce bâtiment marque le front urbain par son écriture architecturale des années 30 . Sa façade de brique peu percée exprime la fonction technique originelle du bâtiment. Il a fait l'objet d'une reconversion intéressante en restaurant, qui a préservé l'essentiel de l'existant. La façade a été percée dans l'axe pour réaliser une entrée de parking. Une extension vitrée été accolée à la façade gauche du bâtiment. Le rapport entre le volume vitré de l'extension et la façade carrée assez pleine, est plutôt harmonieux, d'autant que les membrures qui découpent le vitrage de l'extension rappellent celles de la baie centrale du bâtiment. La proportion de l'ouverture de l'entrée du parking est composée dans l'axe du carré en venant interrompre la grande baie vitrée d'origine. Une largeur d'encadrement plus faible ou un traitement en brique aurait sans doute mieux intégré l'ouverture à la façade. De même il aurait été préférable de réduire le nombre des panneaux sur l'encadrement, et de reporter les enseignes sur l'extension.

Illustrations

Nord Lumière - Aubervilliers

N° 1753 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Antoine Furio © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 5 mai 2006
Fichier 1753_pleinecran.jpg

Aubervilliers, 158 avenue Victor-Hugo.

Aubervilliers, 158 avenue Victor-Hugo.
N° 19102 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 15 novembre 2007
Fichier 19102_pleinecran.jpg

Aubervilliers, 158 avenue Victor-Hugo.

Aubervilliers, 158 avenue Victor-Hugo.
N° 19103 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 15 novembre 2007
Fichier 19103_pleinecran.jpg

Aubervilliers, 158 avenue Victor-Hugo.

Aubervilliers, 158 avenue Victor-Hugo.
N° 19104 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 15 novembre 2007
Fichier 19104_pleinecran.jpg

Aubervilliers, 158 avenue Victor-Hugo.

Aubervilliers, 158 avenue Victor-Hugo.
N° 19107 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 16 novembre 2007
Fichier 19107_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • 158 avenue Victor Hugo
Chronologies

Dénomination