Piscine tournesol Raymond-Mulinghausen

Piscine tournesol Raymond-Mulinghausen

Piscine tournesol

par Hélène Caroux, Marie-Françoise Laborde

Identifiable à sa coupole jaune, la piscine Tournesol des Lilas est emblématique de cette architecture de la croissance qui a marqué les esprits de nombreuses générations. Elle est le résultat de la volonté de l’État de promouvoir l’industrialisation et la production en série pour en baisser le coût et pour favoriser l’apprentissage de la natation pour le plus grand nombre. Bernard Schoeller, son architecte, remporta les premiers prix des deux concours lancés en 1969 par le Secrétariat d’État chargé de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs. S’inscrivant dans l’opération "1000 piscines", elle fut tout d’abord édifiée à titre de prototype à Nangis (Seine-et-Marne) en 1972 avant d’être commercialisée. Avec celle de Bondy, elle est la seconde piscine Tournesol construite dans le département de la Seine-Saint-Denis et l’une des 7 issues de l’opération "1000 piscines", qui comprenait également les modèles Caneton, Iris, Plein-Ciel et Plein-Soleil.

Le Secrétariat d’État destinait ces piscines à de petites agglomérations, comme l’était à l’époque la Ville des Lilas avec ses 20 000 habitants. De plus, bénéficiant d’une subvention de 50% et conçue avec une partie mobile afin de convenir hiver comme été, elle répondait aux besoins d’une population large et aux finances de cette commune de banlieue. Le terrain qui lui est attribué, de forme triangulaire, est situé au sud-est de la ville, à proximité de l’ensemble de logements de la cité des Sentes, sorti de terre quelques années auparavant. C’est en effet en 1976 que la piscine des Lilas, qui sera rebaptisée quelques années plus tard du nom du champion de France de plongeon Raymond Mulinghausen, est construite. Victime d’un incendie 6 ans plus tard, la municipalité fait le choix de la reconstruire à l’identique en récupérant "des éléments d’autres piscines Tournesol abandonnées comme par exemple la charpente métallique de la piscine de Contes dans les Alpes-Maritimes" (V. Bertaud du Chazaud, p. 172)}. Entre 1972 et 1982, ce sont en effet 183 modèles Tournesol qui ont été réalisés en France. La municipalité fit à nouveau appel à son concepteur, Bernard Schoeller, dont le cabinet était toujours en activité, pour l’aider dans ce projet.

A l’exception d’un petit local abritant les installations techniques, l’ensemble des éléments du programme est regroupé à l’intérieur de la piscine. D’un diamètre de 35 m au sol, elle comprend le bassin de 25 x 10 m, et les annexes (blocs-eau, vestiaires, hall d’entrée, ...) mais permet aussi, grâce à l’ouverture mobile de sa paroi sur 120°, d’accéder à une plage extérieure. En effet, la piscine est couverte d’une coupole autoporteuse composée d’une charpente métallique de 36 arcs comportant une structure? tridimensionnelle en treillis soudés mise au point par l’ingénieur Thémis Constandinis. Cette structure est recouverte de tuiles en plastique inaltérables que l’architecte étudie avec Matra-Plastique, produites selon des couleurs différentes, elles laissaient la possibilité aux municipalités de choisir parmi 6 coloris. Afin d’apporter une lumière naturelle dans l’ensemble du bâtiment, la coupole est percée de hublots, donnant à cette piscine encore aujourd’hui cette image si caractéristique de coquille d’oursin ou de soucoupe volante. A l’intérieur, les équipements, conçus également en plastique mais cette fois de couleur bleue et blanche, contribuent à rappeler l’imaginaire de cette culture pop, des loisirs et d’un accès au plus grand nombre. L’industrialisation des composants de ce modèle dont 85% furent fabriqués en usine (charpente, vestiaires, cloisons, couverture et équipements) explique son succès. La reconstruction à l’identique de cette piscine en 1983 atteste des possibilités de réutilisation des éléments constructifs et offre à ce titre des perspectives intéressantes.

Date de construction
1976
Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2005 ; 2016
Code site
045inv176
Date de découverte ou d'enquête
2004 ; 2016
Auteur
Schoeller, Bernard (architecte) ; Constantinidis, Thémis (ingénieur de la charpente métallique) ; S.E.R.I Renault puis Société de construction DURAFOUR (Bureau d’études) ; Sciété de construction DURAFOUR pour l’ossature métallique, puis GBA ; CHAUSSON Plastique puis Matra (tuiles plastiques)
Maitre d'ouvrage
Ville des Lilas
Lieu-dit ou quartier
Secteur de la Ferme

Illustrations

Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen - dos des cabines de déshabillage

N° 1027762 - jpg - 544 × 816 pixels Détails
Crédits Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2015
Dimensions 544 × 816 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 174.8 ko
Date 24 octobre 2018
Fichier bdimg_1681__2016_04_07_15_29_22_utc_.jpg

Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen - détail du banc et de l’armature de la coupole

N° 1027763 - jpg - 544 × 816 pixels Détails
Crédits Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2015
Dimensions 544 × 816 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 162.3 ko
Date 24 octobre 2018
Fichier bdimg_1686__2016_04_07_15_29_22_utc_.jpg

Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen

N° 1027757 - jpg - 840 × 544 pixels Détails
Crédits Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2015
Dimensions 840 × 544 pixels
Résolution 0.5 Mpx
Poids 206.8 ko
Date 24 octobre 2018
Fichier bdimg_1632__2016_04_07_15_29_22_utc_.jpg

Les Lilas - Piscine Raymond-Mulinghausen - bassin de plein-air et toiture pivotante

Par beau temps, le bassin devient un bassin en plein-air grâce à sa couverture qui pivote sur un (...)
N° 1027764 - jpg - 768 × 512 pixels Détails
Crédits Photo © Département de la Seine-Saint-Denis, 2005
Dimensions 768 × 512 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 86.9 ko
Date 25 octobre 2018
Fichier 296_piscine-014.jpg

Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen - vue intérieure

Au second plan, figurent les cabines de déshabillage, sas d’entrée, bureau (bleu) et de part et (...)
N° 1027760 - jpg - 816 × 544 pixels Détails
Crédits Crédits non renseignés
Dimensions 816 × 544 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 239.5 ko
Date 24 octobre 2018
Fichier bdimg_1672__2016_04_07_15_29_22_utc_.jpg

Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen - détail d’une porte

N° 1027758 - jpg - 729 × 544 pixels Détails
Crédits Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2015
Dimensions 729 × 544 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 230.5 ko
Date 24 octobre 2018
Fichier bdimg_1638__2016_04_07_15_29_22_utc_.jpg

Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen -vue intérieure panoramique

N° 1027761 - jpg - 1024 × 432 pixels Détails
Crédits Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2015
Dimensions 1024 × 432 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 273.4 ko
Date 24 octobre 2018
Fichier bdimg_1673_-_img_1677__2016_04_07_15_29_22_utc_.jpg

Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen - cabines de douche hommes

Cabines en plastiques qui s’inscrivent dans l’esprit ludique du lieu
N° 1027759 - jpg - 823 × 544 pixels Détails
Crédits Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2015
Dimensions 823 × 544 pixels
Résolution 0.4 Mpx
Poids 206.9 ko
Date 24 octobre 2018
Fichier bdimg_1670__2016_04_07_15_29_22_utc_.jpg

Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen - plan

N° 9462 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis (AM Les Lilas, PC 10/06//1975 n° T 755 28 140)
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 28.3 ko
Date 30 juin 2006
Fichier 9462_pleinecran.jpg

Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen -plan masse

N° 9461 - jpg - 600 × 441 pixels Détails
Crédits Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis (AM Les Lilas, PC 10/06//1975 n° T 755 28 140)
Dimensions 600 × 441 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 31.5 ko
Date 30 juin 2006
Fichier 9461_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen
    Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2015
  • Les Lilas - Piscine Raymond-Mulinghausen - bassin de plein-air et toiture pivotante
    Par beau temps, le bassin devient un bassin en plein-air grâce à sa couverture qui pivote sur un rail périphérique.
    Photo © Département de la Seine-Saint-Denis, 2005
  • Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen - vue intérieure
    Au second plan, figurent les cabines de déshabillage, sas d’entrée, bureau (bleu) et de part et d’autres desquelles furent placées les cabines de douches (femmes à droite, hommes à gauche)
  • Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen - détail d’une porte
    Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2015
  • Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen -vue intérieure panoramique
    Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2015
  • Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen - cabines de douche hommes
    Cabines en plastiques qui s’inscrivent dans l’esprit ludique du lieu
    Photo Guy Bréhinier © Département de la Seine-Saint-Denis, 2015
  • Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen - plan
    Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis (AM Les Lilas, PC 10/06//1975 n° T 755 28 140)
  • Les Lilas ; Piscine Raymond-Mulinghausen -plan masse
    Photo Marie-Françoise Laborde © Département de la Seine-Saint-Denis (AM Les Lilas, PC 10/06//1975 n° T 755 28 140)
Chronologies

Dénomination

Autres protections (Les Lilas)