Publication - Les lycées et labellisation : "Architecture Contemporaine Remarquable"

Publication - Les lycées et labellisation : "Architecture Contemporaine Remarquable"

28 octobre 2021 , par Hélène Caroux

La publication récente de l’ouvrage Les lycées d’Île-de-France. Quand l’architecture contemporaine rencontre la pédagogie marque l’aboutissement d’un travail de plusieurs années qui a permis de distinguer 40 lycées pour leur exemplarité en termes d’architecture scolaire et d’histoire d’enseignement. Sur ces 40 lycées qui se sont vus attribuer par l’État le label "Architecture Contemporaine Remarquable", 8 sont situés en Seine-Saint-Denis [1]. Ce label, qui a été créé par la loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine, succède au label « Patrimoine du XXe siècle », désormais disparu.

Architecture Contemporaine remarquable pour 8 lycées en Seine-Saint-Denis

Menée à partir de 2016 par la Direction régionale des affaires culturelles d’île-de-France en partenariat avec la Région, la campagne thématique sur les lycées réunissait un groupe de travail qui a permis d’identifier sur les 465 lycées que gère la région Île-de-France, ceux de moins de 100 ans dont la conception, la technique, l’histoire ou encore la notoriété de son auteur pourraient être proposés au label "Architecture Contemporaine Remarquable"(ACR). Sur les 40 lycées à l’échelle? de l’Île-de-France a avoir obtenu ce label, 12 sont situés à Paris, 8 en Seine-Saint-Denis, 6 dans les Yvelines, 4 dans les Hauts-de-Seine, 3 en Seine-et-Marne, 3 dans le Val-d’Oise, 2 dans l’Essonne et enfin 2 dans le Val-de-Marne.

Lycée Jacques-Brel à La Courneuve
Laurent Kruszyk © Région Île-de-France


 Lycée Eugène-Delacroix (1957-1967), Drancy (architectes : J. et E. Niermans)

 Lycée Jean-Jaurès (1960-1964), Montreuil (architecte : J. Carlu)

 Lycée Flora-Tristan (1978-1980), Noisy-le-Grand (architecte : J. Kalisz)

 Lycée Jacques-Brel (1983-1984), La Courneuve (architectes : R. Dottelonde et Béraud)

 Lycée André-Sabatier (1983-1984), Bobigny (architectes :M.-C. Gangneux, L. Pérot, B. Huet)

 Lycée Amadeus-Mozart (1990-1991), Le Blanc-Mesnil (architectes : P. Chemetov et B. Huidobro)

 Lycée Paul-Robert (1992-1993), Les Lilas (architecte : R. Taillibert)

 Lycée Germaine-Tillion (1937-1938 ; 2008-2013), Le Bourget (architectes : T. Contresti et Ch. Luciani ; restructuration-extension Bruno J. Hubert et M. Roy)

Un bel ouvrage pour en rendre compte

Construire pour apprendre : tout un programme? décliné au fil du temps depuis les premiers lycées impériaux implantés à Paris. Amplement diversifiée au XXe siècle, exportée au-delà des limites de la capitale, en petite et grande couronne, l’architecture des lycées n’a cessé de se réinventer pour s’adapter aux évolutions pédagogiques. Une sélection d’une quarantaine d’entre eux a été proposée au label Architecture contemporaine remarquable, attribué par le ministère de la Culture afin de distinguer leurs valeurs historique, architecturale et artistique.
L’architecture des lycées va progressivement s’affranchir des modèles anciens du cloître? ou de la caserne pour puiser son inspiration toujours plus librement dans les registres de l’usine, de l’hôtel de ville, de l’immeuble de bureaux, du campus universitaire ou encore du paquebot et de l’aéroport… En tension entre les contraintes d’un équipement public et le bien être des élèves, les architectes ont tenté de renouveler la forme et souvent fait preuve d’audace et d’imagination.

La publication de ce très bel ouvrage collectif [2] Les lycées d’Île-de-France. Quand l’architecture contemporaine rencontre la pédagogie, collection « Patrimoines d’Île-de-France », Éditions Lieux Dits, 2021 nous offre l’occasion de découvrir l’ensemble des 40 lycées labellisés mais retrace également cette histoire méconnue ou oubliée dans le quotidien de la vie scolaire.

Hélène Caroux, chargée d’inventaire au Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis, mène des recherches sur le patrimoine des équipements publics et le patrimoine du XXe siècle, a contribué à l’écriture de cet ouvrage et a mené dans le cadre des Journées Nationales de l’Architecture 2021 des visites du lycée Jean-Jaurès à Montreuil.