Quai aux bestiaux

Le quai fut le point de départ, le 15 août 1944, du dernier convoi de déportés entassés dans des wagons à bestiaux à destination du camp de Buchenwald. Une plaque commémorative, posée en 1954, rappelle que des 3 000 prisonniers des Allemands, seuls 300 suvécurent.

Organisme
service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
2003
Code site
055inv128
Date de découverte ou d'enquête
2003
Source
inventaire départemental
Précision dénomination
quai aux bestiaux
Qualification de datation
campagne(s) de construction
Type d’étude et de recherche

Localisation
Dénomination

Autres protections (Pantin)

0 | 5 | Tout afficher