Quincangrogne

Quincangrogne

La ferme de Quincangrogne est attestée en 1617. Elle dépend de la paroisse de Villepinte ou de celle de Vaujours. Le plan terrier du 18e siècle figure, limité par un double pointillé, un clos trapézoïdal d’environ 100 m de longueur sur 40 à 50 m de largeur vide de toute construction.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
27/10/2004
Code site
078s032
Date de découverte ou d'enquête
2004
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
sans objet
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/2500
Nature du site
enfoui
État actuel
inconnu
Contexte mobilier
sans objet
Chronologie début
Epoque moderne
Chronologie fin
Epoque moderne
Datation initiale
1617
Datation finale
1724
Qualification datation initiale
première attestation
Qualification datation finale
terminus ante quem

Illustrations

Plan terrier de la seigneurie de Tremblay. Canton S (détail). Quincangrogne

Plan terrier de la seigneurie de Tremblay. Canton S (détail). Quincangrogne ; époque moderne ; (...)
N° 462 - jpg - 600 × 449 pixels Détails
Crédits © Archives nationales
Dimensions 600 × 449 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 28 octobre 2004
Fichier 462_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • rue Daguerre ; rue Pierre Curie ; rue Daguerre
Chronologies

Dénomination

Autres protections (Villepinte)