Renée Gailhoustet

19 novembre 2018

Informations

Nom
Gailhoustet
Prénom
Renée
Fonction
architecte
Description

Renée Gailhoustet a essentiellement consacré sa carrière d’architecte au logement.
Le collège Jean-Jaurès est le premier équipement scolaire qu’elle réalise avec l’architecte Pascale Buffard.
Ses opérations sont empreintes d’utopie sociale. Dans le domaine de l’habitat, elles témoignent également des recherches originales pour faire évoluer les espaces du logement en proposant un autre modèle d’habitat collectif que celui des grands ensembles. Ces nouveaux modèles s’appuient sur la recherche de volumétries complexes. Ils veulent réhabiliter le plaisir d’habiter et ont pour objectif de favoriser la sociabilité.
Ses recherches et son parcours d’architecte restent étroitement liés à ceux de Jean Renaudie dont elle partage les convictions. Nombre de leurs opérations de logements s’inscrivent dans la mouvance du courant dit « proliférant » (système qui s’organise sur la base de modules assemblables selon une variété de combinaison, dont la répétition donne naissance à la complexité).
Renée Gailhoustet a été l’architecte en chef de la rénovation du centre-ville d’Ivry-sur-Seine où elle a réalisé des opérations de logements : le Liégat, Raspail, Lénine, Casanova, Jeanne-Hachette.
Elle est aussi l’auteur des réalisations suivantes :
logements de la Maladrerie, Aubervilliers (1974-1984),
logements de l’îlot basilique, Saint-Denis (1985),
logements rue Etienne-Fajon, Villetaneuse (1996),
logements à Villejuif (1981 et 1988) et à Gentilly (1993).
Elle a également construit la maison de quartier Jacques Brel à Romainville et des bureaux, Les Ateliers de la Montjoie, à La Plaine Saint-Denis.

Aucun organisation