Saint-Martin de l’Estrée

Saint-Martin de l'Estrée

19 septembre 2018

A-En 994-996, l’église Saint-Martin est mentionnée pour la première fois dans la Vita Sancti Odilonis. Mandaté pour la réforme du monastère, Odilon de Cluny arrive à Saint-Denis où, éprouvé par le vovage, il se repose dans un petit monastère appelé Saint-Martin-de l’Estrée, lieu destiné alors aux religieux malades et fatigués. Il est possible que ce monasteriolum se soit séparé de l’église paroissiale de Saint-Martin-de-l’Estrée pour être rattaché à l’église, toute proche de Saint-Denis-de-l’Estrée. En 1183, le pape Lucius III donne l’église Saint-Martin-de-l’Estrée à l’abbaye. Vers 1234, dans le Liber ordinarius, l’oratoire de Saint-Martin est mentionné le jour de la procession du dimanche des Rameaux lorsqu’on y fait probablement station et le jour de la procession du mercredi des Rogations. En 1352, la présentation à la cure appartient à l’évêque de Paris. Le 9 octobre 1545, l’évêque de Mégare bénit un terrain qui augmente le cimetière. Lebeuf 1754 rapporte que " L’édifice de cette Eglise actuellement existant, est un gothique de deux à trois cens ans". L’église comprend alors une nef unique doublée sur un côté d’un collatéral. L’abside est très probablement de plan semi-hexagonal, à trois pans, et le toit de l’église est surmontée d’une flèche. Le "Recueil d’anecdotes et autres objets curieux relatifs à l’histoire de l’abbaye royale de Saint-Denis en France" d’Albert Gauthier rapporte en 1796 que l’église est démolie ; elle " (...) étoit très delicate, mais petite. Elle formoit deux collatéraux dont l’un contenoit le choeur et la nef, et l’autre qui étoit à droite, étoir le seul bas-côté. Elle avoir été blanchie et réparée, de même que toutes les autres paroisses, ainsi que celle des chanoines de l’Esrrée. On avoit commencé la démolition au mois d’octobre 1795 pour celle de St. Martin et finie dans le courant de 1796".
B-En 1986, une fouille de sauvetage a permis la mise au jour de quelques sépultures en pleine terre de datation incertaine à l’est de la rue de la Charonnerie.

Organisme
Unité d'archéologie de Saint-Denis
Date de rédaction
17/01/2006
Code site
066s094
Date de découverte ou d'enquête
1996
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
site fonctionnel
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/2000
Nature du site
enfoui
État actuel
conservé
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
associé aux structures
Chronologie début
Haut Moyen Age
Chronologie fin
Epoque moderne
Datation initiale
994
Datation finale
1796
Qualification datation initiale
première attestation
Qualification datation finale
disparition

Illustrations

"Pourtraict de la ville Sainct Denis en France" (détail)

"Pourtraict de la ville Sainct Denis en France" (détail) ; vue de l’église Saint-Martin de (...)
N° 3422 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 13 février 2006
Fichier 3422_pleinecran.jpg

Plan d’alignement de la rue de la Charronnerie montrant les vestiges du chevet à trois pans de l’église Saint-Martin de l’Estrée à Saint-Denis

Plan d’alignement de la rue de la Charronnerie montrant les vestiges du chevet à trois pans de (...)
N° 3983 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Archives municipales de Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 20 mars 2006
Fichier 3983_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • rue de la Charonnerie
  • rue de la Charonnerie
Dénomination

Notices liées