Saint-Quentin

Saint-Quentin

L’église Saint-Quentin est mentionnée au 11e ou au début du 12e siècle. En 1284-1285, le prêtre de Saint-Quentin reçoit une pension. Les comptes de la commanderie de l’abbaye de Saint-Denis mentionnent, en 1285-1286, une dépense de 6 livres 11 sols 7 deniers "pour la maison de Saint-Quentin et quelques autres". En 1300, la recluse de Saint-Quentin est mentionnée dans le testament d’Hervé de Colombes. En 1329-1330 l’abbaye fait une aumône à la recluse de Saint-Quentin. En 1466-1472, l’évêque de Paris a la collation de la chapelle Saint-Quentin. En 1490-149, il est fait mention de l’achat d’un millier et demi de tuiles pour l’hôtel de la recluse Sauval 1724 cite, pour l’année 1524, le cimetière et la potence de Saint-Quentin. En 1573, l’église est réparée avec les matériaux provenant d’un logis voisin en ruine. En 1575, lLe"Pourtraict de la ville Sainct Denis en France" de Belleforest figure une construction en ruine, située hors les murs de la ville de Saint-Denis, à l’ouest du grand chemin pavé de Saint-Denis à Paris légendée : " S.Quentin ruiné, autrefois hermitage". L’église est effectiveùent démolie en 1590. Lebeuf 1754 localise la même chapelle à l’est du "chemin qui conduit à Paris". Un plan parcellaire du 1er quart du 18e siècle identifie la "chapelle saint-Quentin" dans l’angle entre le grand chemin pavé de Saint-Denis à Paris et le chemin de Saint-Ouen à Saint-Quentin. La Croix Saint-Quentin est mentionnée en 1649.
B-En 1995, lors d’un diagnostic archéologique, un sondage de 840 m2 a livré une quinzaine de structures excavées attribuables aux 11e-12e siècles : trois trous de poteaux appartenant à une construction sur poteaux de 4 m sur 3, quatre silos de 0,70-0,80 m de profondeur pour 0,80 m de diamètre à l’ouverture et 1,10 m de diamètre au fond et deux fosses. Le mobilier céramique? est peu abondant. Seul se signalent trois bords de oule, un tesson de panse orné d’un décor peint en chevron, un tesson de panse glaçuré aevc un décor d’incisions croisés et un fragment de lampe à huile.

Organisme
Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Date de rédaction
22/08/1996
Code site
066s022
Date de découverte ou d'enquête
1995
Source
carte archéologique départementale
État de découverte
structuré
Niveau d'interprétation
indice d'occupation
Précision emprise
localisation et extension connues
Qualification de datation
période(s) d'occupation
Appréciation de localisation
1/1000
Nature du site
enfoui
État actuel
détruit
Structures
fosse (2) ; fossé ; silo (4) ; construction
Présence de mobilier
True
Contexte mobilier
associé aux structures
Chronologie début
Moyen Age classique
Chronologie fin
Epoque moderne
Datation initiale
1001
Datation finale
1590
Qualification datation initiale
création au plus tôt
Qualification datation finale
disparition

Illustrations

Vue vers le Sud-Est de structures excavées attribuables à l’ermitage Saint-Quentin et du tracé du Grand Chemin Pavé de Paris à Saint-Denis (à gauche)

Vue vers le Sud-Est de structures excavées attribuables à l’ermitage Saint-Quentin et du tracé du (...)
N° 424 - jpg - 600 × 454 pixels Détails
Crédits Photo Emmanuelle Jacquot © Département de la Seine-Saint-Denis - INRAP
Dimensions 600 × 454 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 26 mai 2004
Fichier 424_pleinecran.jpg

"Pourtraict de la ville Sainct Denis en France" (détail)

"Pourtraict de la ville Sainct Denis en France" (détail) ; ruines de l’ermitage Saint-Quentin ; (...)
N° 3415 - jpg - 600 × 450 pixels Détails
Crédits © Département de la Seine-Saint-Denis
Dimensions 600 × 450 pixels
Résolution 0.3 Mpx
Poids 9.8 ko
Date 13 février 2006
Fichier 3415_pleinecran.jpg
Type d’étude et de recherche

Localisation
  • ZAC du Cornillon nord
Dénomination